30.4 C
Niger
dimanche, octobre 2, 2022
spot_img

Dan issa : l’or de la mort 

Il a été enregistré pour le moment, 6 morts (encore) dans l’effondrement d’une mine sur le site d’orpaillage de dan issa.

Selon le journal le souffle de maradi qui rapporte l’information, cet effondrement est intervenu le lundi 31 janvier 2022 vers 3 heures du matin sur un site pourtant fermé et gardé par des forces de défense et de sécurité.

Comment est-il possible d’enregistrer cette tragédie, alors que depuis les morts enregistrés sur les lieux, les autorités avaient pris l’heureuse décision de fermer temporairement ce site en attendant des lendemains meilleurs ?
Pour le journal, la complicité des fds qui gardent les lieux est évidente.

Depuis « la fermeture » du site, un nouveau type d’orpaillage clandestin et nocturne, malgré une surveillance militaire très dissuasive.

 » en complicité avec les éléments chargés de la surveillance du site, s’est mise en place une filière exclusivement nigériane, exploitant la mine nuitamment, moyennant des millions pour chaque jour d’activité. La roche extraite est aussitôt expédiée à Magama, village nigérian frontalier tout proche, où sont installées deux mini usines de traitement ».

Quoiqu’il en soit, les responsabilités doivent être situées et les coupables punis. On ne peut pas impunément braver l’autorité de l’état et s’en sortir à bons comptes.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

spot_img

Dan issa : l’or de la mort 

Il a été enregistré pour le moment, 6 morts (encore) dans l’effondrement d’une mine sur le site d’orpaillage de dan issa.

Selon le journal le souffle de maradi qui rapporte l’information, cet effondrement est intervenu le lundi 31 janvier 2022 vers 3 heures du matin sur un site pourtant fermé et gardé par des forces de défense et de sécurité.

Comment est-il possible d’enregistrer cette tragédie, alors que depuis les morts enregistrés sur les lieux, les autorités avaient pris l’heureuse décision de fermer temporairement ce site en attendant des lendemains meilleurs ?
Pour le journal, la complicité des fds qui gardent les lieux est évidente.

Depuis « la fermeture » du site, un nouveau type d’orpaillage clandestin et nocturne, malgré une surveillance militaire très dissuasive.

 » en complicité avec les éléments chargés de la surveillance du site, s’est mise en place une filière exclusivement nigériane, exploitant la mine nuitamment, moyennant des millions pour chaque jour d’activité. La roche extraite est aussitôt expédiée à Magama, village nigérian frontalier tout proche, où sont installées deux mini usines de traitement ».

Quoiqu’il en soit, les responsabilités doivent être situées et les coupables punis. On ne peut pas impunément braver l’autorité de l’état et s’en sortir à bons comptes.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
spot_img

Dan issa : l’or de la mort 

Il a été enregistré pour le moment, 6 morts (encore) dans l’effondrement d’une mine sur le site d’orpaillage de dan issa.

Selon le journal le souffle de maradi qui rapporte l’information, cet effondrement est intervenu le lundi 31 janvier 2022 vers 3 heures du matin sur un site pourtant fermé et gardé par des forces de défense et de sécurité.

Comment est-il possible d’enregistrer cette tragédie, alors que depuis les morts enregistrés sur les lieux, les autorités avaient pris l’heureuse décision de fermer temporairement ce site en attendant des lendemains meilleurs ?
Pour le journal, la complicité des fds qui gardent les lieux est évidente.

Depuis « la fermeture » du site, un nouveau type d’orpaillage clandestin et nocturne, malgré une surveillance militaire très dissuasive.

 » en complicité avec les éléments chargés de la surveillance du site, s’est mise en place une filière exclusivement nigériane, exploitant la mine nuitamment, moyennant des millions pour chaque jour d’activité. La roche extraite est aussitôt expédiée à Magama, village nigérian frontalier tout proche, où sont installées deux mini usines de traitement ».

Quoiqu’il en soit, les responsabilités doivent être situées et les coupables punis. On ne peut pas impunément braver l’autorité de l’état et s’en sortir à bons comptes.

Related Articles

- Advertisement -spot_img