31.3 C
Niger
lundi, mai 16, 2022
spot_img
spot_img

Un élan patriotique de solidarité nationale est plus que nécessaire pour sortir de cette situation lamentable et critique

Au Niger 2,5 millions de personnes souffrent de la crise alimentaire, selon l’ONU.
Un mal ne vient souvent jamais seul, la pandémie Covid-19 est déjà là, le choléra est aussi annoncé, la grippe aviaire hautement pathogène est en train de décimer les oiseaux domestiques dans la région de Niamey, la capitale.

Les terroristes, les bandits armés, les narcotrafiquants, sèment la terreur dans certaines villes, certains villages et certains hameaux.   

Quelles contributions des bourgeois compradores ?
Que font les leaders politiques compradores ?
Que font les dirigeants politiques au pouvoir ?
 Certains bourgeois compradores augmentent  les prix des denrées alimentaires en vue d’en tirer profit de la conjoncture économique.

 Les leaders politiques de l’opposition profitent pour indexer le pouvoir politique, ils fustigent  la mauvaise gouvernance !

 Les dirigeants politiques au pouvoir évaluent les montants des ressources financières nécessaires pour faire face à la situation, mais tendent l’éternelle main à la communauté internationale pour un appel au secours !

 Non ! Trop c’est trop, il faut arrêter cette politique de mendicité et de la politique politicienne.

Il faudrait songer à organiser la solidarité nationale envers les différents sinistrés. La solidarité internationale sera un appoint.

 L’insécurité grandissante gagne les grandes villes, du fait du terrorisme et  du banditisme armé, l’opposition politique accuse le pouvoir politique de ne rien entreprendre pour endiguer la crise socio-économique et sécuritaire.

 Non, il faut arrêter de crier au loup et apporter une contribution à l’effort national avant de critiquer !

 Il faudrait prendre urgemment les mesures barrières avant que la  grippe aviaire et le choléra  ne se répandent sur le territoire national.

La société civile dite  progressiste cherche à organiser des manifestations pacifiques populaires de soutien aux forces de défense et de sécurité, pour dénoncer, entre autres, la présence des forces armées étrangères sur le territoire du pays et la mauvaise gouvernance.

 Une autre société civile dite républicaine, crie au complot contre la République, demande au pouvoir politique d’interdire les dites manifestations populaires pacifiques.
 Non ! La société civile nigérienne si elle veut être efficace et crédible, doit être unie et parler le même langage.

Les pouvoirs publics interdisent les manifestations pacifiques populaires sur tout le territoire national.

Non ! Interdire les manifestations pacifiques populaires n’est pas la solution, il faudrait plutôt les encadrer afin d’éviter les débordements et les critiques de la société civile internationale.

 La société civile internationale crie à la dictature et à l’étouffement des libertés démocratiques.

 La communauté internationale sous pression, classe le Niger parmi les pays où les libertés publiques sont les plus  étouffées,  sans compter qu’il est déjà toujours le dernier au classement général de l’indice du Développement Humain, L’IDH, des Nations Unies.
Cette situation, douloureuse,  lamentable,  difficile,  doit interpeller la conscience de tous les nigériens patriotes , sans exception.

 Dans la sous-région ouest-africaine, quand la démocratie, la bonne gouvernance démocratique et économique, sont en danger, les grands combattants pour la défense de la démocratie arrivent pour les défendre, certaines grandes puissances ex colonisatrices, quand ça les arrange pas, crient au non-respect de la démocratie.

 Elles exigent des institutions africaines sous-régionales chargées de l’intégration économique, de l’intégration monétaire et de l’intégration des peuples, de prendre des sanctions contre les peuples souverains innocents sans discernement.

Elles exigent les fermetures des frontières entre les peuples, elles immobilisent les capitaux publics et privés pour étouffer les peuples, ceci en contradiction avec les textes communautaires, pour satisfaire uniquement les exigences des grandes puissances néo-impérialistes, néocolonialistes.

 Oh peuple du Niger, oh ! Peuple souverain d’Afrique, il est temps que tu comprennes, la duperie de ces grandes puissances mondiales  néo-impérialistes, néocolonialistes, a assez duré comme ça !

Elles pratiquent la politique de deux poids deux mesures, selon leurs intérêts sordides !

 Peuple du Niger, organise-toi selon tes réalités socio-économiques et culturelles ! Trace ton bon bout de chemin vers le développement économique et social.

 Soit solidaire envers les sinistrés, de la crise alimentaire, de la crise économique.
Soit solidaire envers les déplacés de l’insécurité du fait du terrorisme, du fait du narcotrafic, du fait du banditisme armé, du fait des inondations ect .

 Organise toujours la solidarité nationale, la solidarité internationale ne viendrait qu’en appoint. Les divergences politiques doivent être mises de côté, au profit des intérêts supérieurs du peuple souverain et tendre tous unis, vers le progrès, c’est la voie du salut, c’est la voie du patriotisme.

 La situation actuelle très difficile que traverse le pays exige une unité de cœur et d’esprit, de toutes les forces vives du pays pour faire face aux grands défis qui l’assaillent.
 Dieu le plus puissant a dit : soit juste, soit franc et sincère, soit honnête, aide-ton prochain.
Dieu le plus puissant t’aidera !
 Dans le malheur garde toujours l’espoir ! Arrête de nuire  à  autrui !

Lève-toi, le ciel t’aidera !

Related Articles

- Advertisement -spot_img

Latest Articles