33.3 C
Niger
mardi, octobre 4, 2022
spot_img

CRISE ENTRE LE  MALI  ET LA CEDEAO : LA DIPLOMATIE SEMBLE REPRENDRE SES DROITS

Suite aux réactions négatives des citoyens de l’espace ouest africain  qui ont suivi les sanctions de la CEDEAO  contre le Mali, la diplomatie semble reprendre ses droits avec le retour du médiateur en chef de l’organisation SEM Goodluck JONATHAN, ancien président de la République fédérale du Nigéria à Bamako.

L’on ose espérer que le dialogue avec la junte militaire prévale afin d’aboutir à un délai raisonnable de la transition militaire au Mali et que la CEDEAO et la communauté internationale puissent  accompagner la junte militaire dans le cadre, d’une part de la lutte contre le terrorisme et d’autre  part dans le processus de retour à un ordre constitutionnel normal.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

spot_img

CRISE ENTRE LE  MALI  ET LA CEDEAO : LA DIPLOMATIE SEMBLE REPRENDRE SES DROITS

Suite aux réactions négatives des citoyens de l’espace ouest africain  qui ont suivi les sanctions de la CEDEAO  contre le Mali, la diplomatie semble reprendre ses droits avec le retour du médiateur en chef de l’organisation SEM Goodluck JONATHAN, ancien président de la République fédérale du Nigéria à Bamako.

L’on ose espérer que le dialogue avec la junte militaire prévale afin d’aboutir à un délai raisonnable de la transition militaire au Mali et que la CEDEAO et la communauté internationale puissent  accompagner la junte militaire dans le cadre, d’une part de la lutte contre le terrorisme et d’autre  part dans le processus de retour à un ordre constitutionnel normal.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
spot_img

CRISE ENTRE LE  MALI  ET LA CEDEAO : LA DIPLOMATIE SEMBLE REPRENDRE SES DROITS

Suite aux réactions négatives des citoyens de l’espace ouest africain  qui ont suivi les sanctions de la CEDEAO  contre le Mali, la diplomatie semble reprendre ses droits avec le retour du médiateur en chef de l’organisation SEM Goodluck JONATHAN, ancien président de la République fédérale du Nigéria à Bamako.

L’on ose espérer que le dialogue avec la junte militaire prévale afin d’aboutir à un délai raisonnable de la transition militaire au Mali et que la CEDEAO et la communauté internationale puissent  accompagner la junte militaire dans le cadre, d’une part de la lutte contre le terrorisme et d’autre  part dans le processus de retour à un ordre constitutionnel normal.

Related Articles

- Advertisement -spot_img