33.3 C
Niger
mardi, octobre 4, 2022
spot_img

Niamey/Lutte Contre L’insalubrité : L’ANEC Fait Don De Matériels De Balayage De Rue À La Ville De Niamey

Le président du Conseil de Ville de Niamey, le député maire Oumarou Dogari Moumouni a réceptionné, le vendredi 11 mars dernier, deux camions de balayage de rue et un lot de pièces détachées pour le mécanisme de balayage, offerts par l’Agence Nationale de l’Economie des Conférences (ANEC). La cérémonie de remise de ce matériel s’est déroulée à l’Hôtel de Ville de la capitale en présence des élus communaux de Niamey, de nombreux agents de la Mairie centrale et de l’ANEC.

En remettant ce matériel au président du Conseil de Ville, le Directeur Général de l’ANEC, M. Mohamed Saidil Moctar, a rappelé que l’ANEC a été créée au lendemain de l’organisation de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, tenue à Niamey en juillet 2019, avec 54 évènements organisés, la participation de plus de 5.300 personnes dont une trentaine de Chefs d’État et de Gouvernement. Il s’agit à travers cette décision des autorités de consolider les acquis de ce grand évènement. L’ANEC est rattachée à la Présidence de la République. «La mission assignée à cette institution est de faire de notre pays un hub en matière de conférences et des évènements internationaux. L’ANEC doit ainsi, à travers ses actions faire la promotion de notre pays et assurer une contribution positive à l’économie nationale, en faisant désormais des conférences et évènements internationaux une source de création d’emplois et de revenus substantiels pour le Niger», a précisé M. Moctar.

Selon le DG de l’ANEC, le Niger a maintenant les moyens de son ambition avec la construction de nouvelles infrastructures, la disponibilité de compétences humaines et un savoir-faire sur mesure. «A ces atouts, s’ajoute aujourd’hui une forte volonté politique annoncée par SEM Mohamed Bazoum, Président de la République, qui s’est engagé dans son programme de Renaissance Acte III à améliorer la visibilité du Niger sur la scène africaine et internationale, afin d’en faire une destination préférée pour l’organisation des conférences et autres évènements», a-t-il précisé. Faisant le rappel des réalisations faites par son institution, Mohamed Saidil Moctar a noté que notre pays a abrité plus de 60 évènements internationaux, qui ont généré des retombées économiques de plus de 19 milliards FCFA et ce malgré l’avènement de la Covid-19. «A ce jour, 29 évènements sont enregistrés au titre de 2022, dont la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine, sur l’industrialisation et la diversion économique. Cet évènement pour lequel 4.000 participants sont attendus dont une cinquantaine de Chefs d’Etat, se tiendra du 20 au 25 novembre 2022 à Niamey», a annoncé le DG de l’ANEC.

Pour atteindre ses objectifs, l’ANEC a besoin de tous les acteurs dont la Ville de Niamey en est l’un des principaux. «Nos invités ont besoin pour pleinement s’épanouir à Niamey, d’un cadre agréable, sécurisé, avec une mobilité facile mais aussi et surtout propre, très propre même. Certes de nombreuses actions ont été menées dans ce cadre. C’est pour soutenir cet élan, que l’ANEC met à votre disposition deux (2) camions balayeurs de rue et un lot de pièces détachées pour le mécanisme de balayage», a indiqué M. Moctar. Le DG de l’ANEC a, par la suite, informé que dans le cadre de la promotion de l’économie des conférences au Niger et pour rendre davantage agréable le séjour de nos hôtes, l’ANEC et le Ministère de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat envisagent la création, très prochainement, d’un circuit touristique et des sites d’animation dans la Ville de Niamey et ses environs. Aussi, des actions sont envisagées pour le développement de nouvelles infrastructures afin de renforcer les capacités d’accueil du pays. «La ville que vous dirigez, ainsi que tous les acteurs concernés seront pleinement associés dans ces actions. Seule une prise de conscience collective permettra de changer les choses. Nous y avons tous à y gagner», a-t-il conclu.

Réagissant aux propos du DG de l’ANEC, le député maire Oumarou Dogari Moumouni a vivement remercié l’ANEC pour cet appui, ‘‘qui vient renforcer les capacités d’intervention de la Ville de Niamey dans son combat contre l’insalubrité. «Je reconnais tous les efforts que déploient les autorités, au plus haut niveau, pour l’amélioration des conditions de vie des habitants de la capitale. Aussi, je me réjouis des nombreuses actions et réalisations faites pour rendre Niamey la capitale coquette», a déclaré le maire central de Niamey. Une démonstration de balayage avec un camion et une photo de famille a clos la cérémonie.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

spot_img

Niamey/Lutte Contre L’insalubrité : L’ANEC Fait Don De Matériels De Balayage De Rue À La Ville De Niamey

Le président du Conseil de Ville de Niamey, le député maire Oumarou Dogari Moumouni a réceptionné, le vendredi 11 mars dernier, deux camions de balayage de rue et un lot de pièces détachées pour le mécanisme de balayage, offerts par l’Agence Nationale de l’Economie des Conférences (ANEC). La cérémonie de remise de ce matériel s’est déroulée à l’Hôtel de Ville de la capitale en présence des élus communaux de Niamey, de nombreux agents de la Mairie centrale et de l’ANEC.

En remettant ce matériel au président du Conseil de Ville, le Directeur Général de l’ANEC, M. Mohamed Saidil Moctar, a rappelé que l’ANEC a été créée au lendemain de l’organisation de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, tenue à Niamey en juillet 2019, avec 54 évènements organisés, la participation de plus de 5.300 personnes dont une trentaine de Chefs d’État et de Gouvernement. Il s’agit à travers cette décision des autorités de consolider les acquis de ce grand évènement. L’ANEC est rattachée à la Présidence de la République. «La mission assignée à cette institution est de faire de notre pays un hub en matière de conférences et des évènements internationaux. L’ANEC doit ainsi, à travers ses actions faire la promotion de notre pays et assurer une contribution positive à l’économie nationale, en faisant désormais des conférences et évènements internationaux une source de création d’emplois et de revenus substantiels pour le Niger», a précisé M. Moctar.

Selon le DG de l’ANEC, le Niger a maintenant les moyens de son ambition avec la construction de nouvelles infrastructures, la disponibilité de compétences humaines et un savoir-faire sur mesure. «A ces atouts, s’ajoute aujourd’hui une forte volonté politique annoncée par SEM Mohamed Bazoum, Président de la République, qui s’est engagé dans son programme de Renaissance Acte III à améliorer la visibilité du Niger sur la scène africaine et internationale, afin d’en faire une destination préférée pour l’organisation des conférences et autres évènements», a-t-il précisé. Faisant le rappel des réalisations faites par son institution, Mohamed Saidil Moctar a noté que notre pays a abrité plus de 60 évènements internationaux, qui ont généré des retombées économiques de plus de 19 milliards FCFA et ce malgré l’avènement de la Covid-19. «A ce jour, 29 évènements sont enregistrés au titre de 2022, dont la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine, sur l’industrialisation et la diversion économique. Cet évènement pour lequel 4.000 participants sont attendus dont une cinquantaine de Chefs d’Etat, se tiendra du 20 au 25 novembre 2022 à Niamey», a annoncé le DG de l’ANEC.

Pour atteindre ses objectifs, l’ANEC a besoin de tous les acteurs dont la Ville de Niamey en est l’un des principaux. «Nos invités ont besoin pour pleinement s’épanouir à Niamey, d’un cadre agréable, sécurisé, avec une mobilité facile mais aussi et surtout propre, très propre même. Certes de nombreuses actions ont été menées dans ce cadre. C’est pour soutenir cet élan, que l’ANEC met à votre disposition deux (2) camions balayeurs de rue et un lot de pièces détachées pour le mécanisme de balayage», a indiqué M. Moctar. Le DG de l’ANEC a, par la suite, informé que dans le cadre de la promotion de l’économie des conférences au Niger et pour rendre davantage agréable le séjour de nos hôtes, l’ANEC et le Ministère de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat envisagent la création, très prochainement, d’un circuit touristique et des sites d’animation dans la Ville de Niamey et ses environs. Aussi, des actions sont envisagées pour le développement de nouvelles infrastructures afin de renforcer les capacités d’accueil du pays. «La ville que vous dirigez, ainsi que tous les acteurs concernés seront pleinement associés dans ces actions. Seule une prise de conscience collective permettra de changer les choses. Nous y avons tous à y gagner», a-t-il conclu.

Réagissant aux propos du DG de l’ANEC, le député maire Oumarou Dogari Moumouni a vivement remercié l’ANEC pour cet appui, ‘‘qui vient renforcer les capacités d’intervention de la Ville de Niamey dans son combat contre l’insalubrité. «Je reconnais tous les efforts que déploient les autorités, au plus haut niveau, pour l’amélioration des conditions de vie des habitants de la capitale. Aussi, je me réjouis des nombreuses actions et réalisations faites pour rendre Niamey la capitale coquette», a déclaré le maire central de Niamey. Une démonstration de balayage avec un camion et une photo de famille a clos la cérémonie.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
spot_img

Niamey/Lutte Contre L’insalubrité : L’ANEC Fait Don De Matériels De Balayage De Rue À La Ville De Niamey

Le président du Conseil de Ville de Niamey, le député maire Oumarou Dogari Moumouni a réceptionné, le vendredi 11 mars dernier, deux camions de balayage de rue et un lot de pièces détachées pour le mécanisme de balayage, offerts par l’Agence Nationale de l’Economie des Conférences (ANEC). La cérémonie de remise de ce matériel s’est déroulée à l’Hôtel de Ville de la capitale en présence des élus communaux de Niamey, de nombreux agents de la Mairie centrale et de l’ANEC.

En remettant ce matériel au président du Conseil de Ville, le Directeur Général de l’ANEC, M. Mohamed Saidil Moctar, a rappelé que l’ANEC a été créée au lendemain de l’organisation de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, tenue à Niamey en juillet 2019, avec 54 évènements organisés, la participation de plus de 5.300 personnes dont une trentaine de Chefs d’État et de Gouvernement. Il s’agit à travers cette décision des autorités de consolider les acquis de ce grand évènement. L’ANEC est rattachée à la Présidence de la République. «La mission assignée à cette institution est de faire de notre pays un hub en matière de conférences et des évènements internationaux. L’ANEC doit ainsi, à travers ses actions faire la promotion de notre pays et assurer une contribution positive à l’économie nationale, en faisant désormais des conférences et évènements internationaux une source de création d’emplois et de revenus substantiels pour le Niger», a précisé M. Moctar.

Selon le DG de l’ANEC, le Niger a maintenant les moyens de son ambition avec la construction de nouvelles infrastructures, la disponibilité de compétences humaines et un savoir-faire sur mesure. «A ces atouts, s’ajoute aujourd’hui une forte volonté politique annoncée par SEM Mohamed Bazoum, Président de la République, qui s’est engagé dans son programme de Renaissance Acte III à améliorer la visibilité du Niger sur la scène africaine et internationale, afin d’en faire une destination préférée pour l’organisation des conférences et autres évènements», a-t-il précisé. Faisant le rappel des réalisations faites par son institution, Mohamed Saidil Moctar a noté que notre pays a abrité plus de 60 évènements internationaux, qui ont généré des retombées économiques de plus de 19 milliards FCFA et ce malgré l’avènement de la Covid-19. «A ce jour, 29 évènements sont enregistrés au titre de 2022, dont la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine, sur l’industrialisation et la diversion économique. Cet évènement pour lequel 4.000 participants sont attendus dont une cinquantaine de Chefs d’Etat, se tiendra du 20 au 25 novembre 2022 à Niamey», a annoncé le DG de l’ANEC.

Pour atteindre ses objectifs, l’ANEC a besoin de tous les acteurs dont la Ville de Niamey en est l’un des principaux. «Nos invités ont besoin pour pleinement s’épanouir à Niamey, d’un cadre agréable, sécurisé, avec une mobilité facile mais aussi et surtout propre, très propre même. Certes de nombreuses actions ont été menées dans ce cadre. C’est pour soutenir cet élan, que l’ANEC met à votre disposition deux (2) camions balayeurs de rue et un lot de pièces détachées pour le mécanisme de balayage», a indiqué M. Moctar. Le DG de l’ANEC a, par la suite, informé que dans le cadre de la promotion de l’économie des conférences au Niger et pour rendre davantage agréable le séjour de nos hôtes, l’ANEC et le Ministère de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat envisagent la création, très prochainement, d’un circuit touristique et des sites d’animation dans la Ville de Niamey et ses environs. Aussi, des actions sont envisagées pour le développement de nouvelles infrastructures afin de renforcer les capacités d’accueil du pays. «La ville que vous dirigez, ainsi que tous les acteurs concernés seront pleinement associés dans ces actions. Seule une prise de conscience collective permettra de changer les choses. Nous y avons tous à y gagner», a-t-il conclu.

Réagissant aux propos du DG de l’ANEC, le député maire Oumarou Dogari Moumouni a vivement remercié l’ANEC pour cet appui, ‘‘qui vient renforcer les capacités d’intervention de la Ville de Niamey dans son combat contre l’insalubrité. «Je reconnais tous les efforts que déploient les autorités, au plus haut niveau, pour l’amélioration des conditions de vie des habitants de la capitale. Aussi, je me réjouis des nombreuses actions et réalisations faites pour rendre Niamey la capitale coquette», a déclaré le maire central de Niamey. Une démonstration de balayage avec un camion et une photo de famille a clos la cérémonie.

Related Articles

- Advertisement -spot_img