30.4 C
Niger
dimanche, octobre 2, 2022
spot_img

CENSAD : Le secrétaire exécutif Brigi Rafini promet une très prochaine redynamisation de l’institution

La communauté des Etats Sahélo-sahariens (CENSAD) compte organiser très bientôt un conseil exécutif au Maroc  en vue d’une redynamisation de ses activités, a déclaré ce lundi  21 Mars 2022, à Niamey, son secrétaire exécutif, Birgi Rafin, à l’issue d’une audience avec le Président nigérien Mohamed Bazoum.

«Je viens d’avoir l’honneur d’être reçu par Son Excellence le Président de la République. Je suis de passage à Niamey en route pour le Maroc où la CENSAD va tenir un conseil exécutif dans les  prochains jours », a déclaré Birgi Rafini,

Selon le secrétaire exécutif de la CENSAD, également ancien Premier Ministre du Niger, son organisation a connu « d’énormes difficultés, mais reprend vie, s’il plaît à Dieu, avec le conseil que nous allons tenir très prochainement ».

« Ça va être, nous le pensons,  le point de départ d’une renaissance de la CENSAD », a-t-il poursuivi, tout en ajoutant que la rencontre sera ponctuée d’une grande participation des Ministres en charge des affaires étrangères des pays membres.

« Certainement, nous allons trouver la bonne voie pour redémarrer, pour redécoller au niveau de cet organisme », a-t-il laissé entendre avant de souligner que «  la redynamisation  de la CENSAD vient à point nommé avec tout ce que nous connaissons dans la bande sahélo-saharienne comme difficultés  sur le pan sécuritaire, sur le plan de la paix, sur le plan économique, sur le plan surtout du changement climatique ».

Birgi Rafini a aussi fait savoir que « nous avons des grands chantiers que nous allons démarrer  très prochainement, plaise à Dieu, avec la réactivation  de cette organisation (…) qui a pris un coup (…) avec la situation  socio-politique difficile qu’a connue le pays du siège, qui est la Libye ». Il souligne que pour le moment son institution est abritée par le Tchad qui lui a octroyé un siège provisoire depuis 2 ans.

« Mais avec le retour progressif de la paix en Libye,  certainement qu’elle va retrouver, plaise à Dieu, son siège légal », a-t-il par ailleurs affirmé.

La personnalité nigérienne a aussi indiqué avoir mis à profit cette audience avec le Président de la République du Niger pour le remercier d’avoir présenté sa candidature aux autres dirigeants de l’organisation panafricaine pour poursuivre le mandat du Niger.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

spot_img

CENSAD : Le secrétaire exécutif Brigi Rafini promet une très prochaine redynamisation de l’institution

La communauté des Etats Sahélo-sahariens (CENSAD) compte organiser très bientôt un conseil exécutif au Maroc  en vue d’une redynamisation de ses activités, a déclaré ce lundi  21 Mars 2022, à Niamey, son secrétaire exécutif, Birgi Rafin, à l’issue d’une audience avec le Président nigérien Mohamed Bazoum.

«Je viens d’avoir l’honneur d’être reçu par Son Excellence le Président de la République. Je suis de passage à Niamey en route pour le Maroc où la CENSAD va tenir un conseil exécutif dans les  prochains jours », a déclaré Birgi Rafini,

Selon le secrétaire exécutif de la CENSAD, également ancien Premier Ministre du Niger, son organisation a connu « d’énormes difficultés, mais reprend vie, s’il plaît à Dieu, avec le conseil que nous allons tenir très prochainement ».

« Ça va être, nous le pensons,  le point de départ d’une renaissance de la CENSAD », a-t-il poursuivi, tout en ajoutant que la rencontre sera ponctuée d’une grande participation des Ministres en charge des affaires étrangères des pays membres.

« Certainement, nous allons trouver la bonne voie pour redémarrer, pour redécoller au niveau de cet organisme », a-t-il laissé entendre avant de souligner que «  la redynamisation  de la CENSAD vient à point nommé avec tout ce que nous connaissons dans la bande sahélo-saharienne comme difficultés  sur le pan sécuritaire, sur le plan de la paix, sur le plan économique, sur le plan surtout du changement climatique ».

Birgi Rafini a aussi fait savoir que « nous avons des grands chantiers que nous allons démarrer  très prochainement, plaise à Dieu, avec la réactivation  de cette organisation (…) qui a pris un coup (…) avec la situation  socio-politique difficile qu’a connue le pays du siège, qui est la Libye ». Il souligne que pour le moment son institution est abritée par le Tchad qui lui a octroyé un siège provisoire depuis 2 ans.

« Mais avec le retour progressif de la paix en Libye,  certainement qu’elle va retrouver, plaise à Dieu, son siège légal », a-t-il par ailleurs affirmé.

La personnalité nigérienne a aussi indiqué avoir mis à profit cette audience avec le Président de la République du Niger pour le remercier d’avoir présenté sa candidature aux autres dirigeants de l’organisation panafricaine pour poursuivre le mandat du Niger.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
spot_img

CENSAD : Le secrétaire exécutif Brigi Rafini promet une très prochaine redynamisation de l’institution

La communauté des Etats Sahélo-sahariens (CENSAD) compte organiser très bientôt un conseil exécutif au Maroc  en vue d’une redynamisation de ses activités, a déclaré ce lundi  21 Mars 2022, à Niamey, son secrétaire exécutif, Birgi Rafin, à l’issue d’une audience avec le Président nigérien Mohamed Bazoum.

«Je viens d’avoir l’honneur d’être reçu par Son Excellence le Président de la République. Je suis de passage à Niamey en route pour le Maroc où la CENSAD va tenir un conseil exécutif dans les  prochains jours », a déclaré Birgi Rafini,

Selon le secrétaire exécutif de la CENSAD, également ancien Premier Ministre du Niger, son organisation a connu « d’énormes difficultés, mais reprend vie, s’il plaît à Dieu, avec le conseil que nous allons tenir très prochainement ».

« Ça va être, nous le pensons,  le point de départ d’une renaissance de la CENSAD », a-t-il poursuivi, tout en ajoutant que la rencontre sera ponctuée d’une grande participation des Ministres en charge des affaires étrangères des pays membres.

« Certainement, nous allons trouver la bonne voie pour redémarrer, pour redécoller au niveau de cet organisme », a-t-il laissé entendre avant de souligner que «  la redynamisation  de la CENSAD vient à point nommé avec tout ce que nous connaissons dans la bande sahélo-saharienne comme difficultés  sur le pan sécuritaire, sur le plan de la paix, sur le plan économique, sur le plan surtout du changement climatique ».

Birgi Rafini a aussi fait savoir que « nous avons des grands chantiers que nous allons démarrer  très prochainement, plaise à Dieu, avec la réactivation  de cette organisation (…) qui a pris un coup (…) avec la situation  socio-politique difficile qu’a connue le pays du siège, qui est la Libye ». Il souligne que pour le moment son institution est abritée par le Tchad qui lui a octroyé un siège provisoire depuis 2 ans.

« Mais avec le retour progressif de la paix en Libye,  certainement qu’elle va retrouver, plaise à Dieu, son siège légal », a-t-il par ailleurs affirmé.

La personnalité nigérienne a aussi indiqué avoir mis à profit cette audience avec le Président de la République du Niger pour le remercier d’avoir présenté sa candidature aux autres dirigeants de l’organisation panafricaine pour poursuivre le mandat du Niger.

Related Articles

- Advertisement -spot_img