33.3 C
Niger
mardi, octobre 4, 2022
spot_img

Tribune Citoyenne : Le Temps des incertitudes, stimuler les Intelligences

La présente Contribution vise à mettre en exergue l’importance la production d’INTELLIGENCES, en nous fondant sur quelques incongruités structurelles ou fonctionnelles qui  freinent  notre quête de développement (la libéralisation de la commercialisation des Engrais, et la volonté de passer en pertes et profit un Instrument stratégique de promotion du secteur rural, la BAGRI) .
 Dans une Réflexion  antérieure nous avons  essayé de mettre en exergue l’importance des Seuils de crises socio politique et leur prise en compte comme indicateurs ou boussoles de Gouvernance. A cette fin nous avons  emprunté chez nos  Amis de l’agro écologie, le concept de « point de Flétrissement de la plante,  pour proposer celui de point de Flétrissement social, en deçà duquel les effets de progrès social,  de prospérer peuvent être compris,  et les possibilités de redécoupage très problématiques.
 Après cette Réflexion, nous avons  appris qu’il y avait un Seuil  plus critique que mes Amis appellent  »  le point disseecation » de la plante. C’est un Seuil que nous n’osons pas imaginer tellement il est catastrophique, si ses caractéristiques extrêmement néfastes devraient se retrouver dans  la vie d’une Société donnée.
 Au Niger nous sommes légèrement au-dessus du point de Flétrissement social, avec une tendance à la stagnation. Au regard de la dynamique du Monde,  ce qui stagne régresse en réalité.
 C’est pourquoi il faut absolument disposer d’un potentiel de Ressources multiformes susceptibles d’être mises en action pour maintenir l’ascension vers une Prospérité durable.


1. L’auto-conservation ou instinct de survie des Etats

 Le Monde est installé plus que jamais dans un Contexte de grandes incertitudes,  le Temps des incertitudes annoncé il y a déjà plus de 40 ans par le Pr américain  Emérite d’Economie J. Schumpeter. Aux  effets d’une Pandémie sanitaire vient se greffer ceux de la Guerre en Ukraine.

Les réflexes  d’auto-prise en charge,  voire de repli sur soi, sont devenus les Voies de survie pour les pays : Relocalisation industrielle,  préférence économique nationale,  fermeture des Frontières,  arrêt de l’exportation des produits de  Première nécessité. Un Observateur averti  de la Scène politique internationale, notre Frère Issoufou Kado MAGAGI  a conclu à la résurgence des blocs entre les pays,  au retour à une atmosphère de guerre froide. Nous pourrions ajouter Guerre Froide et risque de dépression économique 

 Cette période de  grande incertitude,  et les mutations  géostratégiques qui se dessinent imposent aux pays fragiles comme le nôtre de  se doter d’une capacité d’intelligence stratégique holistiqueune Force de frappe stratégique qui lui permettrait de contrer toutes les menaces tant de l’extérieur que de l’intérieur.

 La riposte devrait être possible sur tous plans stratégiques de la vie.
Par exemple,  face à la déferlante  communication de manipulation en masse des Opinions Publiques, quelle capacité de riposte opposer ?

 Sur le plan de l’alimentation des populations,  au regard des mesures barrières prises par les grands pays pourvoyeurs d’aliments,  qu’elle anticipation stratégique est mise en oeuvre par exemple sur le plan de l’agriculture, de l’élevage et de l’agroforesterie ? 

Sûr le plan de la capacité de financement ou de refinancement de notre Économie quelles mesures prospectives sont envisagées ?
 Le temps des incertitudes amplifie les effets de toutes les Crises.

Il n’y a pas de chance de sortie heureuse possible sans développer de l’intelligence stratégique. C’est que les pays développés ont optimisé . A contrario ils nous ont  encouragés à privilégier une démarche dite de planification du développement,  insipide, inefficace,  routinière et aliénant en terme de souveraineté d’un pays. 
 Les différents PDES , des reformatages de plans manquent de pertinence et force d’entraînement sur les leviers de développement.  Il leur manque ce souffle dynamisant créé parl’approche reposant sur la production d’intelligences et la prospective.
 Le temps des  Incertitudes,  fait de la production d’intelligences un besoin vital pour la survie d’une Nation.
 La navigation a  vue  , la Gouvernance routinière,  des Modèles réchauffés, la Gouvernance sans objectifs de résultats pour tous et pour chacun,  la Gouvernance sans évaluation objective des Actions publiques, sans imputation de responsabilité,  la Gouvernance sans attachement absolu à l’efficacité,  à la compétence,  à la capacité de travail en Équipes , n’est plus adaptée.
 Ce n’est pas une question de logiciel de principes,  règles et autres méthodes d’apprentissage qu’il faut changer
.
 L’ Intelligence à développer doit porter également  sur le Citoyen de manière en faire un Acteur de développement socio-économique,  et politique,  efficace.
 C’est pourquoi nous suggérons dans nos Réflexions de mettre graduellement et opportunément, en place  des Cadres de stimulation des Énergies et des Intelligences.
 Le Modèle de mobilisation des Energe et des Intelligences,  est plus ouvert qu’une démarche de bulles d’incubateurs,  ou de start- uping.  Il les intègre. 
 La gestion routinière administrative héritée de la colonisation,  relookée en fonction des besoins d’Institutions internationales, est un facteur qui dissipe les efforts du Président Mohamed Bazoum. Malgré son volontarisme, la dynamique qui se veut de  » Consolider et Avancer « , ne trouve pas d’élan.

 Les Relais structurels stratégiques sont inopérants,  tout au moins comme scléroses.

 Le Président qui est le Chef Suprême de l’Administration  se retrouve au four et au moulin. Les possibilités de correction de l’Action publique sont réduites par  ce fait.

2. Exemples d’incongruités à prendre en charge
 Pour être plus concret en guise d’illustration nous prendrions le cas du secteur de la Ruralité sur lequel nous avons organisé une Conférence. C’était dans le cadre de la mise en orbite d’une plateforme  visant justement à créer un Cadre de libération des Energies et Intelliges pour bâtir : “ la Conférence sous le Manguier “ .  Elle  a porté sur les questions de financement de la Ruralité au Niger,  de l’indépendance à nos jours. 

 Au-delà de l’existence d’une Grande Quantité des Compétences Nigériennes,  d’une Expertise locale pointue,  nous avons retenu que sur ce domaine stratégique de l’Intelligence stratégique doit être développée pour atteindre sur plus grande autonomie alimentaire de notre pays.

 Des questions simples mais d’une importance Stratégique interpellent.
 1. Comment expliquer la promotion de l’agriculture en libéralisant sauvagement la commercialisation des  engrais ? Les États-unis à la base de cette politique aliénante pour notre agriculture via le MCA/ Mcc- compact,  rendront  notre agriculture « compacte » ,  congrue . Les Etats-Unis ne sont-ils pas les plus subventionneurs de l’Agriculture chez eux ?   

Par ces temps des Incertitudes, où les Nations comptent d’abord sur elles-mêmes, est-ce INTELLIGENT DE LIQUIDER SA CAPACITÉ DE PRODUCTION AGRICOLE ? Quels Apports socio-économiques  ces subventions du MCA/MCC génèrent  qui sont plus important que  la vie de millions d’agriculteurs nigeriens ? Il faut réquisitionner cette Coopération…

Le Prix subventionné  du sac d’Urée 15 /15/15 de 50 Kg , est passé de 13500 F à 25000 F , soit plus du double après libéralisation . La libéralisation ouvre la voie également à l’insécurité écologique sur la qualité des Engrais importés. Notre Lob orateur LANPEX de contrôle ne saurait contrôler les importations d’origines diverses.    
 Dans le même Esprit est-ce  INTRLLIGENT de chercher absolument à céder à des intérêts privés,  une Banque dont la vocation originelle est le soutien au développement du secteur agricole, la BAGRI ?

Il est  ressorti  des Conclusions fortes de la Conférence que la BAGRI est un Instrument stratégique pour le développement du secteur rural . Ce Temps des Incertitudes amplifie sa position stratégique dans la mise en œuvre d’une politique visant l’autosuffisance alimentaire.

Aussi ,dans le mesure ou la BAGRI ne présente pas de risque structurel de faillite, au contraire elle a recouvré de l’aplomb, il n’ay aucune urgence ou raison de la céder en pertes et profits à des intérêts étrangers ! .
 Ce sont ces  types d’incongruités  qui empêchent et la CONSOLIDATION des Acquis,  et les chances D’AVANCER.

 Comme pour les Accords  du MCA/ MCC,  le Président de la République Mohamed BAZOUM  doit mettre en place un ou des cadres de Réflexion et d’intelligence stratégique,  pour déconstruire les mauvais programmes, bloquer les mauvaises intentions et proposer une démarche prospective.

 Le Monde Rurale  lui en sera reconnaissant,  mais nous aurions une parade aux effets du Temps des incertitudes en  ce qui concerne la quête de l’autonomie alimentaire et la suffisance nutritionnelle . 
 Nous devrions plus que jamais poursuivre le questionnement constructif sur tout,  et dans tous les domaines,  pour nous libérer des idées reçues,  des Recettes de travail devenues inadaptées, de la routine et du  surplaceNous devons créer des Cadres pour libérer les Énergies et les INTELLIGENCES .

 METTRE LE NIGER D’ABORD EN AVANT , au-dessus  de toutes autres considerations pour la conjugaison des Forces .

Un domaine non des moindre est celui de la Sécurité Défense pour lequel dans une Réflexion antérieure , nous avons  suggéré la convocation d’une RAC Sécurité et Défense de la Patrie ,  dont la mise en œuvre pourrait être confiée à un Panel de Hautes Personnalités qui sont capables de faire l’unanimité auprès  de toutes les sensibilités sociopolitiques.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

spot_img

Tribune Citoyenne : Le Temps des incertitudes, stimuler les Intelligences

La présente Contribution vise à mettre en exergue l’importance la production d’INTELLIGENCES, en nous fondant sur quelques incongruités structurelles ou fonctionnelles qui  freinent  notre quête de développement (la libéralisation de la commercialisation des Engrais, et la volonté de passer en pertes et profit un Instrument stratégique de promotion du secteur rural, la BAGRI) .
 Dans une Réflexion  antérieure nous avons  essayé de mettre en exergue l’importance des Seuils de crises socio politique et leur prise en compte comme indicateurs ou boussoles de Gouvernance. A cette fin nous avons  emprunté chez nos  Amis de l’agro écologie, le concept de « point de Flétrissement de la plante,  pour proposer celui de point de Flétrissement social, en deçà duquel les effets de progrès social,  de prospérer peuvent être compris,  et les possibilités de redécoupage très problématiques.
 Après cette Réflexion, nous avons  appris qu’il y avait un Seuil  plus critique que mes Amis appellent  »  le point disseecation » de la plante. C’est un Seuil que nous n’osons pas imaginer tellement il est catastrophique, si ses caractéristiques extrêmement néfastes devraient se retrouver dans  la vie d’une Société donnée.
 Au Niger nous sommes légèrement au-dessus du point de Flétrissement social, avec une tendance à la stagnation. Au regard de la dynamique du Monde,  ce qui stagne régresse en réalité.
 C’est pourquoi il faut absolument disposer d’un potentiel de Ressources multiformes susceptibles d’être mises en action pour maintenir l’ascension vers une Prospérité durable.


1. L’auto-conservation ou instinct de survie des Etats

 Le Monde est installé plus que jamais dans un Contexte de grandes incertitudes,  le Temps des incertitudes annoncé il y a déjà plus de 40 ans par le Pr américain  Emérite d’Economie J. Schumpeter. Aux  effets d’une Pandémie sanitaire vient se greffer ceux de la Guerre en Ukraine.

Les réflexes  d’auto-prise en charge,  voire de repli sur soi, sont devenus les Voies de survie pour les pays : Relocalisation industrielle,  préférence économique nationale,  fermeture des Frontières,  arrêt de l’exportation des produits de  Première nécessité. Un Observateur averti  de la Scène politique internationale, notre Frère Issoufou Kado MAGAGI  a conclu à la résurgence des blocs entre les pays,  au retour à une atmosphère de guerre froide. Nous pourrions ajouter Guerre Froide et risque de dépression économique 

 Cette période de  grande incertitude,  et les mutations  géostratégiques qui se dessinent imposent aux pays fragiles comme le nôtre de  se doter d’une capacité d’intelligence stratégique holistiqueune Force de frappe stratégique qui lui permettrait de contrer toutes les menaces tant de l’extérieur que de l’intérieur.

 La riposte devrait être possible sur tous plans stratégiques de la vie.
Par exemple,  face à la déferlante  communication de manipulation en masse des Opinions Publiques, quelle capacité de riposte opposer ?

 Sur le plan de l’alimentation des populations,  au regard des mesures barrières prises par les grands pays pourvoyeurs d’aliments,  qu’elle anticipation stratégique est mise en oeuvre par exemple sur le plan de l’agriculture, de l’élevage et de l’agroforesterie ? 

Sûr le plan de la capacité de financement ou de refinancement de notre Économie quelles mesures prospectives sont envisagées ?
 Le temps des incertitudes amplifie les effets de toutes les Crises.

Il n’y a pas de chance de sortie heureuse possible sans développer de l’intelligence stratégique. C’est que les pays développés ont optimisé . A contrario ils nous ont  encouragés à privilégier une démarche dite de planification du développement,  insipide, inefficace,  routinière et aliénant en terme de souveraineté d’un pays. 
 Les différents PDES , des reformatages de plans manquent de pertinence et force d’entraînement sur les leviers de développement.  Il leur manque ce souffle dynamisant créé parl’approche reposant sur la production d’intelligences et la prospective.
 Le temps des  Incertitudes,  fait de la production d’intelligences un besoin vital pour la survie d’une Nation.
 La navigation a  vue  , la Gouvernance routinière,  des Modèles réchauffés, la Gouvernance sans objectifs de résultats pour tous et pour chacun,  la Gouvernance sans évaluation objective des Actions publiques, sans imputation de responsabilité,  la Gouvernance sans attachement absolu à l’efficacité,  à la compétence,  à la capacité de travail en Équipes , n’est plus adaptée.
 Ce n’est pas une question de logiciel de principes,  règles et autres méthodes d’apprentissage qu’il faut changer
.
 L’ Intelligence à développer doit porter également  sur le Citoyen de manière en faire un Acteur de développement socio-économique,  et politique,  efficace.
 C’est pourquoi nous suggérons dans nos Réflexions de mettre graduellement et opportunément, en place  des Cadres de stimulation des Énergies et des Intelligences.
 Le Modèle de mobilisation des Energe et des Intelligences,  est plus ouvert qu’une démarche de bulles d’incubateurs,  ou de start- uping.  Il les intègre. 
 La gestion routinière administrative héritée de la colonisation,  relookée en fonction des besoins d’Institutions internationales, est un facteur qui dissipe les efforts du Président Mohamed Bazoum. Malgré son volontarisme, la dynamique qui se veut de  » Consolider et Avancer « , ne trouve pas d’élan.

 Les Relais structurels stratégiques sont inopérants,  tout au moins comme scléroses.

 Le Président qui est le Chef Suprême de l’Administration  se retrouve au four et au moulin. Les possibilités de correction de l’Action publique sont réduites par  ce fait.

2. Exemples d’incongruités à prendre en charge
 Pour être plus concret en guise d’illustration nous prendrions le cas du secteur de la Ruralité sur lequel nous avons organisé une Conférence. C’était dans le cadre de la mise en orbite d’une plateforme  visant justement à créer un Cadre de libération des Energies et Intelliges pour bâtir : “ la Conférence sous le Manguier “ .  Elle  a porté sur les questions de financement de la Ruralité au Niger,  de l’indépendance à nos jours. 

 Au-delà de l’existence d’une Grande Quantité des Compétences Nigériennes,  d’une Expertise locale pointue,  nous avons retenu que sur ce domaine stratégique de l’Intelligence stratégique doit être développée pour atteindre sur plus grande autonomie alimentaire de notre pays.

 Des questions simples mais d’une importance Stratégique interpellent.
 1. Comment expliquer la promotion de l’agriculture en libéralisant sauvagement la commercialisation des  engrais ? Les États-unis à la base de cette politique aliénante pour notre agriculture via le MCA/ Mcc- compact,  rendront  notre agriculture « compacte » ,  congrue . Les Etats-Unis ne sont-ils pas les plus subventionneurs de l’Agriculture chez eux ?   

Par ces temps des Incertitudes, où les Nations comptent d’abord sur elles-mêmes, est-ce INTELLIGENT DE LIQUIDER SA CAPACITÉ DE PRODUCTION AGRICOLE ? Quels Apports socio-économiques  ces subventions du MCA/MCC génèrent  qui sont plus important que  la vie de millions d’agriculteurs nigeriens ? Il faut réquisitionner cette Coopération…

Le Prix subventionné  du sac d’Urée 15 /15/15 de 50 Kg , est passé de 13500 F à 25000 F , soit plus du double après libéralisation . La libéralisation ouvre la voie également à l’insécurité écologique sur la qualité des Engrais importés. Notre Lob orateur LANPEX de contrôle ne saurait contrôler les importations d’origines diverses.    
 Dans le même Esprit est-ce  INTRLLIGENT de chercher absolument à céder à des intérêts privés,  une Banque dont la vocation originelle est le soutien au développement du secteur agricole, la BAGRI ?

Il est  ressorti  des Conclusions fortes de la Conférence que la BAGRI est un Instrument stratégique pour le développement du secteur rural . Ce Temps des Incertitudes amplifie sa position stratégique dans la mise en œuvre d’une politique visant l’autosuffisance alimentaire.

Aussi ,dans le mesure ou la BAGRI ne présente pas de risque structurel de faillite, au contraire elle a recouvré de l’aplomb, il n’ay aucune urgence ou raison de la céder en pertes et profits à des intérêts étrangers ! .
 Ce sont ces  types d’incongruités  qui empêchent et la CONSOLIDATION des Acquis,  et les chances D’AVANCER.

 Comme pour les Accords  du MCA/ MCC,  le Président de la République Mohamed BAZOUM  doit mettre en place un ou des cadres de Réflexion et d’intelligence stratégique,  pour déconstruire les mauvais programmes, bloquer les mauvaises intentions et proposer une démarche prospective.

 Le Monde Rurale  lui en sera reconnaissant,  mais nous aurions une parade aux effets du Temps des incertitudes en  ce qui concerne la quête de l’autonomie alimentaire et la suffisance nutritionnelle . 
 Nous devrions plus que jamais poursuivre le questionnement constructif sur tout,  et dans tous les domaines,  pour nous libérer des idées reçues,  des Recettes de travail devenues inadaptées, de la routine et du  surplaceNous devons créer des Cadres pour libérer les Énergies et les INTELLIGENCES .

 METTRE LE NIGER D’ABORD EN AVANT , au-dessus  de toutes autres considerations pour la conjugaison des Forces .

Un domaine non des moindre est celui de la Sécurité Défense pour lequel dans une Réflexion antérieure , nous avons  suggéré la convocation d’une RAC Sécurité et Défense de la Patrie ,  dont la mise en œuvre pourrait être confiée à un Panel de Hautes Personnalités qui sont capables de faire l’unanimité auprès  de toutes les sensibilités sociopolitiques.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
spot_img

Tribune Citoyenne : Le Temps des incertitudes, stimuler les Intelligences

La présente Contribution vise à mettre en exergue l’importance la production d’INTELLIGENCES, en nous fondant sur quelques incongruités structurelles ou fonctionnelles qui  freinent  notre quête de développement (la libéralisation de la commercialisation des Engrais, et la volonté de passer en pertes et profit un Instrument stratégique de promotion du secteur rural, la BAGRI) .
 Dans une Réflexion  antérieure nous avons  essayé de mettre en exergue l’importance des Seuils de crises socio politique et leur prise en compte comme indicateurs ou boussoles de Gouvernance. A cette fin nous avons  emprunté chez nos  Amis de l’agro écologie, le concept de « point de Flétrissement de la plante,  pour proposer celui de point de Flétrissement social, en deçà duquel les effets de progrès social,  de prospérer peuvent être compris,  et les possibilités de redécoupage très problématiques.
 Après cette Réflexion, nous avons  appris qu’il y avait un Seuil  plus critique que mes Amis appellent  »  le point disseecation » de la plante. C’est un Seuil que nous n’osons pas imaginer tellement il est catastrophique, si ses caractéristiques extrêmement néfastes devraient se retrouver dans  la vie d’une Société donnée.
 Au Niger nous sommes légèrement au-dessus du point de Flétrissement social, avec une tendance à la stagnation. Au regard de la dynamique du Monde,  ce qui stagne régresse en réalité.
 C’est pourquoi il faut absolument disposer d’un potentiel de Ressources multiformes susceptibles d’être mises en action pour maintenir l’ascension vers une Prospérité durable.


1. L’auto-conservation ou instinct de survie des Etats

 Le Monde est installé plus que jamais dans un Contexte de grandes incertitudes,  le Temps des incertitudes annoncé il y a déjà plus de 40 ans par le Pr américain  Emérite d’Economie J. Schumpeter. Aux  effets d’une Pandémie sanitaire vient se greffer ceux de la Guerre en Ukraine.

Les réflexes  d’auto-prise en charge,  voire de repli sur soi, sont devenus les Voies de survie pour les pays : Relocalisation industrielle,  préférence économique nationale,  fermeture des Frontières,  arrêt de l’exportation des produits de  Première nécessité. Un Observateur averti  de la Scène politique internationale, notre Frère Issoufou Kado MAGAGI  a conclu à la résurgence des blocs entre les pays,  au retour à une atmosphère de guerre froide. Nous pourrions ajouter Guerre Froide et risque de dépression économique 

 Cette période de  grande incertitude,  et les mutations  géostratégiques qui se dessinent imposent aux pays fragiles comme le nôtre de  se doter d’une capacité d’intelligence stratégique holistiqueune Force de frappe stratégique qui lui permettrait de contrer toutes les menaces tant de l’extérieur que de l’intérieur.

 La riposte devrait être possible sur tous plans stratégiques de la vie.
Par exemple,  face à la déferlante  communication de manipulation en masse des Opinions Publiques, quelle capacité de riposte opposer ?

 Sur le plan de l’alimentation des populations,  au regard des mesures barrières prises par les grands pays pourvoyeurs d’aliments,  qu’elle anticipation stratégique est mise en oeuvre par exemple sur le plan de l’agriculture, de l’élevage et de l’agroforesterie ? 

Sûr le plan de la capacité de financement ou de refinancement de notre Économie quelles mesures prospectives sont envisagées ?
 Le temps des incertitudes amplifie les effets de toutes les Crises.

Il n’y a pas de chance de sortie heureuse possible sans développer de l’intelligence stratégique. C’est que les pays développés ont optimisé . A contrario ils nous ont  encouragés à privilégier une démarche dite de planification du développement,  insipide, inefficace,  routinière et aliénant en terme de souveraineté d’un pays. 
 Les différents PDES , des reformatages de plans manquent de pertinence et force d’entraînement sur les leviers de développement.  Il leur manque ce souffle dynamisant créé parl’approche reposant sur la production d’intelligences et la prospective.
 Le temps des  Incertitudes,  fait de la production d’intelligences un besoin vital pour la survie d’une Nation.
 La navigation a  vue  , la Gouvernance routinière,  des Modèles réchauffés, la Gouvernance sans objectifs de résultats pour tous et pour chacun,  la Gouvernance sans évaluation objective des Actions publiques, sans imputation de responsabilité,  la Gouvernance sans attachement absolu à l’efficacité,  à la compétence,  à la capacité de travail en Équipes , n’est plus adaptée.
 Ce n’est pas une question de logiciel de principes,  règles et autres méthodes d’apprentissage qu’il faut changer
.
 L’ Intelligence à développer doit porter également  sur le Citoyen de manière en faire un Acteur de développement socio-économique,  et politique,  efficace.
 C’est pourquoi nous suggérons dans nos Réflexions de mettre graduellement et opportunément, en place  des Cadres de stimulation des Énergies et des Intelligences.
 Le Modèle de mobilisation des Energe et des Intelligences,  est plus ouvert qu’une démarche de bulles d’incubateurs,  ou de start- uping.  Il les intègre. 
 La gestion routinière administrative héritée de la colonisation,  relookée en fonction des besoins d’Institutions internationales, est un facteur qui dissipe les efforts du Président Mohamed Bazoum. Malgré son volontarisme, la dynamique qui se veut de  » Consolider et Avancer « , ne trouve pas d’élan.

 Les Relais structurels stratégiques sont inopérants,  tout au moins comme scléroses.

 Le Président qui est le Chef Suprême de l’Administration  se retrouve au four et au moulin. Les possibilités de correction de l’Action publique sont réduites par  ce fait.

2. Exemples d’incongruités à prendre en charge
 Pour être plus concret en guise d’illustration nous prendrions le cas du secteur de la Ruralité sur lequel nous avons organisé une Conférence. C’était dans le cadre de la mise en orbite d’une plateforme  visant justement à créer un Cadre de libération des Energies et Intelliges pour bâtir : “ la Conférence sous le Manguier “ .  Elle  a porté sur les questions de financement de la Ruralité au Niger,  de l’indépendance à nos jours. 

 Au-delà de l’existence d’une Grande Quantité des Compétences Nigériennes,  d’une Expertise locale pointue,  nous avons retenu que sur ce domaine stratégique de l’Intelligence stratégique doit être développée pour atteindre sur plus grande autonomie alimentaire de notre pays.

 Des questions simples mais d’une importance Stratégique interpellent.
 1. Comment expliquer la promotion de l’agriculture en libéralisant sauvagement la commercialisation des  engrais ? Les États-unis à la base de cette politique aliénante pour notre agriculture via le MCA/ Mcc- compact,  rendront  notre agriculture « compacte » ,  congrue . Les Etats-Unis ne sont-ils pas les plus subventionneurs de l’Agriculture chez eux ?   

Par ces temps des Incertitudes, où les Nations comptent d’abord sur elles-mêmes, est-ce INTELLIGENT DE LIQUIDER SA CAPACITÉ DE PRODUCTION AGRICOLE ? Quels Apports socio-économiques  ces subventions du MCA/MCC génèrent  qui sont plus important que  la vie de millions d’agriculteurs nigeriens ? Il faut réquisitionner cette Coopération…

Le Prix subventionné  du sac d’Urée 15 /15/15 de 50 Kg , est passé de 13500 F à 25000 F , soit plus du double après libéralisation . La libéralisation ouvre la voie également à l’insécurité écologique sur la qualité des Engrais importés. Notre Lob orateur LANPEX de contrôle ne saurait contrôler les importations d’origines diverses.    
 Dans le même Esprit est-ce  INTRLLIGENT de chercher absolument à céder à des intérêts privés,  une Banque dont la vocation originelle est le soutien au développement du secteur agricole, la BAGRI ?

Il est  ressorti  des Conclusions fortes de la Conférence que la BAGRI est un Instrument stratégique pour le développement du secteur rural . Ce Temps des Incertitudes amplifie sa position stratégique dans la mise en œuvre d’une politique visant l’autosuffisance alimentaire.

Aussi ,dans le mesure ou la BAGRI ne présente pas de risque structurel de faillite, au contraire elle a recouvré de l’aplomb, il n’ay aucune urgence ou raison de la céder en pertes et profits à des intérêts étrangers ! .
 Ce sont ces  types d’incongruités  qui empêchent et la CONSOLIDATION des Acquis,  et les chances D’AVANCER.

 Comme pour les Accords  du MCA/ MCC,  le Président de la République Mohamed BAZOUM  doit mettre en place un ou des cadres de Réflexion et d’intelligence stratégique,  pour déconstruire les mauvais programmes, bloquer les mauvaises intentions et proposer une démarche prospective.

 Le Monde Rurale  lui en sera reconnaissant,  mais nous aurions une parade aux effets du Temps des incertitudes en  ce qui concerne la quête de l’autonomie alimentaire et la suffisance nutritionnelle . 
 Nous devrions plus que jamais poursuivre le questionnement constructif sur tout,  et dans tous les domaines,  pour nous libérer des idées reçues,  des Recettes de travail devenues inadaptées, de la routine et du  surplaceNous devons créer des Cadres pour libérer les Énergies et les INTELLIGENCES .

 METTRE LE NIGER D’ABORD EN AVANT , au-dessus  de toutes autres considerations pour la conjugaison des Forces .

Un domaine non des moindre est celui de la Sécurité Défense pour lequel dans une Réflexion antérieure , nous avons  suggéré la convocation d’une RAC Sécurité et Défense de la Patrie ,  dont la mise en œuvre pourrait être confiée à un Panel de Hautes Personnalités qui sont capables de faire l’unanimité auprès  de toutes les sensibilités sociopolitiques.

Related Articles

- Advertisement -spot_img