28.2 C
Niger
jeudi, mai 19, 2022
spot_img
spot_img

48ème Session Du Conseil Des Ministres Des Affaires Etrangères Des Pays Membres De L’Organisation De La Conférence Islamique (OCI), À Islamabad, Au Pakistan : Le Ministre D’Etat Massoudou Hassoumi Exprime L’engagement Du Niger À Soutenir Un Règlement Négocié De La Question Du Cachemire

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Massoudou Hassoumi, a représenté notre pays, aux travaux de la 48ème session du Conseil des ministres des Affaires Etrangères des pays membres de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI), à Islamabad, au Pakistan. Ouverte, le mardi 22 mars 2022, cette session porte sur le renforcement de l’Organisation de la coopération islamique pour faire face aux défis et conflits contemporains.

Dans une intervention qu’il a faite lors d’une réunion extraordinaire du Groupe de contact sur le Jamu et le Cachemire, dont fait partie le Niger, le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Massoudou Hassoumi, a d’abord adressé ses vives félicitations à son homologue du Pakistan pour l’initiative qu’il a prise de convoquer cette réunion extraordinaire sur le statut du Jamu et cachemire.

En efffet, a-t-il noté, “depuis la dernière session qui s’est tenue en visio-conférence, le 22 juin 2020, les situations de crises dans l’espace OCI ont connu une aggravation, qu’il s’agisse de la Palestine du Jamu et cachemire, du Mali et bien d’autres foyers”.  Il a notamment déploré le fait que le différend qui oppose l’Inde à un des membres de l’OCI, à savoir le Pakistan,‘’ a connu un brusque regain de tension suite à la modification, par le gouvernement Indien, de l’article 370 de sa constitution, pour modifier le statut du Jamu et Cachemire’’.

Pourtant, a-t-il rappelé, “la question du territoire du Jamu et du Cachemire est reconnue au niveau des Nations Unies qui lui a accordé un statut particulier”. Aussi, a poursuivi le ministre d’Etat Massoudou Hassoumi, “nous avons toujours exprimé et affirmé notre soutien de principe au peuple du Jamu et Cachemire dans l’exercice de ses droits légitimes à l’auto-détermination, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations Unies”.

“Le Niger, pays membre du groupe de contact sur le Jamu et le Cachemire, déplore la dégradation du statut de ce territoire depuis que l’Inde a décidé unilatéralement de modifier les articles 370 et 35 A de sa constitution pour annexer le Jamu et Cachemire”, a-t-il déclaré.“Ma délégation condamne les vagues de violences d’ou qu’elles viennent dans cette région et appelle les parties à se conformer aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et aux recommandations formulées dans les différents rapports des Nations Unies sur le Cachemire. Ma délégation demande tout particulièrement aux parties de privilégier un règlement pacifique de ce conflit qui n’a que trop duré”, a ajouté le ministre des Affaires Etrangères.

Expliquant que le rôle des pays membres de l’OCI ‘’est de faire toute la pression nécessaire pour convaincre les deux parties à respecter les droits de l’homme, de préserver les libertés pour toutes les communautés et de permettre l’exercice des droits civiques et religieux des populations’’, a précisé le ministre des Affaires Etrangères tout en affirmant que ‘’le Niger continuera à soutenir les résolutions tendant à régler la situation au Cachemire et apportera son concours pour une solution négociée, gage d’une paix durable, au profit du peuple cachemiri”.

En marge de cette 48ème session du Conseil des ministres des Affaires Etrangères des pays membres de l’OCI, le ministre d’Etat Massoudou Hassoumi a été reçu lors d’un dîner, en audience par Président pakistanais, Dr Arif Alvi ; par la Sous-secrétaire d’Etat américaine à la sécurité civile, à la démocratie et aux droits de l’Homme, Mme Uzra Zeya et par le ministre chinois des Affaires Etrangères, M. Wang Yi.

Par ailleurs, le ministre d’Etat a pris part, avec ses homologues des pays membres de l’OCI, à la grande parade organisée par le Pakistan à l’occasion de la fête nationale, en présence du Président Dr Arif Alvi, du Premier ministre, M. Imran khan et de plusieurs personnalités pakistanaises.

Related Articles

- Advertisement -spot_img

Latest Articles