33.3 C
Niger
mardi, octobre 4, 2022
spot_img

Visite de l’Ambassadeur du royaume d’Espagne près la  République du Niger à la Direction Générale de la Protection Civile : Renforcement de la coopération entre le Niger et ses partenaires d’action humanitaire.

La Direction Générale de la Protection Civile, a reçu le lundi 21 mars 2022, la visite de l’Ambassadeur du royaume d’Espagne près la  République Niger. Accueille par le Directeur Général de la protection civile, le Colonel major BAKO Boubacar, et ses Directeurs techniques nationaux, Mme l’ambassadeur, Son Excellence Nuria Reigosa Gonzalez a  inscrit sa visite dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Niger et le Royaume d’Espagne en matière de Protection Civile.

Les échanges entre Son Excellence Mme Nuria Reigosa Gonzalez et le Colonel major BAKO Boubacar, somme toute fructueux, ont portées essentiellement sur trois points :

la promptitude du Royaume d’Espagne dans le cadre de l’activation du mécanisme européen de Protection civile, à l’appel du gouvernement Niger, lors des inondations de 2020. La réactivité du gouvernement espagnol a permis au Niger de bénéficier d’un don composé de : 2940 bâches ; 1800 moustiquaires et 540 couvertures ainsi que d’autres ustensiles de cuisine. Ce don traduisait la manifestation de la solidarité du peuple espagnol à l’endroit des populations du Niger dans une période difficile induite par un aléa naturel.

L’organisation de formation de sapeurs-pompiers du Niger en Espagne dans le cadre de la sécurité et la sûreté du transport de matières dangereuses (TMD). En effet, dans le cadre du Projet SecTrans – NAS, « Développement et renforcement des capacités de gestion des risques liés au transport terrestre de matières chimiques et biologiques en Afrique du Nord et dans la région du Sahel ». Une initiative des Centres d’Excellence de l’Union Européenne (UE) mise en œuvre par  la coopération espagnole (FIIAPP), les services de protection civile du Niger et bien d’autres services de l’État, notamment ceux du transport, suivent depuis près de deux ans une série de formation en TMD afin de renforcer les capacités nationales à prévenir et à mieux gérer les accidents impliquant des matières dangereuses. Et dans cette perspective, les échanges ont porté sur les modalités de l’organisation des futures formations au Niger tout comme au Royaume d’Espagne. Mais aussi des opportunités à exploiter pour un développement conséquent du partenariat entre les services de protection civile des deux pays.

À l’occasion de son déplacement à la DGPC, l’Ambassadeur a assisté à une présentation de la DGPC et du Centre Opérationnel de Veille et Conduite des Crises (COVACC). Il s’en est suivi une visite guidée des locaux de la DGPC et du COVACC.

Pour rappel, le Chef de l’État S.E.M Mohamed Bazoum, alors Ministre de l’intérieur, avait doté la DGPC de plusieurs textes juridiques, pour donner plus de sérénité et de confiance aux services de protection civile dans l’accomplissement de leurs missions qui consiste la protection des personnes, des biens et de l’environnement contre les risques de toutes natures en temps de paix ou de guerre.

Placer sous la tutelle du Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation, la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC) se présente comme le bras opérationnel de l’État dans la gestion des risques et des catastrophes. Elle est animée par des sapeurs-pompiers militaires, des cadres civiles et bientôt par la Brigade des Sapeurs-Pompiers professionnels.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

spot_img

Visite de l’Ambassadeur du royaume d’Espagne près la  République du Niger à la Direction Générale de la Protection Civile : Renforcement de la coopération entre le Niger et ses partenaires d’action humanitaire.

La Direction Générale de la Protection Civile, a reçu le lundi 21 mars 2022, la visite de l’Ambassadeur du royaume d’Espagne près la  République Niger. Accueille par le Directeur Général de la protection civile, le Colonel major BAKO Boubacar, et ses Directeurs techniques nationaux, Mme l’ambassadeur, Son Excellence Nuria Reigosa Gonzalez a  inscrit sa visite dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Niger et le Royaume d’Espagne en matière de Protection Civile.

Les échanges entre Son Excellence Mme Nuria Reigosa Gonzalez et le Colonel major BAKO Boubacar, somme toute fructueux, ont portées essentiellement sur trois points :

la promptitude du Royaume d’Espagne dans le cadre de l’activation du mécanisme européen de Protection civile, à l’appel du gouvernement Niger, lors des inondations de 2020. La réactivité du gouvernement espagnol a permis au Niger de bénéficier d’un don composé de : 2940 bâches ; 1800 moustiquaires et 540 couvertures ainsi que d’autres ustensiles de cuisine. Ce don traduisait la manifestation de la solidarité du peuple espagnol à l’endroit des populations du Niger dans une période difficile induite par un aléa naturel.

L’organisation de formation de sapeurs-pompiers du Niger en Espagne dans le cadre de la sécurité et la sûreté du transport de matières dangereuses (TMD). En effet, dans le cadre du Projet SecTrans – NAS, « Développement et renforcement des capacités de gestion des risques liés au transport terrestre de matières chimiques et biologiques en Afrique du Nord et dans la région du Sahel ». Une initiative des Centres d’Excellence de l’Union Européenne (UE) mise en œuvre par  la coopération espagnole (FIIAPP), les services de protection civile du Niger et bien d’autres services de l’État, notamment ceux du transport, suivent depuis près de deux ans une série de formation en TMD afin de renforcer les capacités nationales à prévenir et à mieux gérer les accidents impliquant des matières dangereuses. Et dans cette perspective, les échanges ont porté sur les modalités de l’organisation des futures formations au Niger tout comme au Royaume d’Espagne. Mais aussi des opportunités à exploiter pour un développement conséquent du partenariat entre les services de protection civile des deux pays.

À l’occasion de son déplacement à la DGPC, l’Ambassadeur a assisté à une présentation de la DGPC et du Centre Opérationnel de Veille et Conduite des Crises (COVACC). Il s’en est suivi une visite guidée des locaux de la DGPC et du COVACC.

Pour rappel, le Chef de l’État S.E.M Mohamed Bazoum, alors Ministre de l’intérieur, avait doté la DGPC de plusieurs textes juridiques, pour donner plus de sérénité et de confiance aux services de protection civile dans l’accomplissement de leurs missions qui consiste la protection des personnes, des biens et de l’environnement contre les risques de toutes natures en temps de paix ou de guerre.

Placer sous la tutelle du Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation, la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC) se présente comme le bras opérationnel de l’État dans la gestion des risques et des catastrophes. Elle est animée par des sapeurs-pompiers militaires, des cadres civiles et bientôt par la Brigade des Sapeurs-Pompiers professionnels.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
spot_img

Visite de l’Ambassadeur du royaume d’Espagne près la  République du Niger à la Direction Générale de la Protection Civile : Renforcement de la coopération entre le Niger et ses partenaires d’action humanitaire.

La Direction Générale de la Protection Civile, a reçu le lundi 21 mars 2022, la visite de l’Ambassadeur du royaume d’Espagne près la  République Niger. Accueille par le Directeur Général de la protection civile, le Colonel major BAKO Boubacar, et ses Directeurs techniques nationaux, Mme l’ambassadeur, Son Excellence Nuria Reigosa Gonzalez a  inscrit sa visite dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Niger et le Royaume d’Espagne en matière de Protection Civile.

Les échanges entre Son Excellence Mme Nuria Reigosa Gonzalez et le Colonel major BAKO Boubacar, somme toute fructueux, ont portées essentiellement sur trois points :

la promptitude du Royaume d’Espagne dans le cadre de l’activation du mécanisme européen de Protection civile, à l’appel du gouvernement Niger, lors des inondations de 2020. La réactivité du gouvernement espagnol a permis au Niger de bénéficier d’un don composé de : 2940 bâches ; 1800 moustiquaires et 540 couvertures ainsi que d’autres ustensiles de cuisine. Ce don traduisait la manifestation de la solidarité du peuple espagnol à l’endroit des populations du Niger dans une période difficile induite par un aléa naturel.

L’organisation de formation de sapeurs-pompiers du Niger en Espagne dans le cadre de la sécurité et la sûreté du transport de matières dangereuses (TMD). En effet, dans le cadre du Projet SecTrans – NAS, « Développement et renforcement des capacités de gestion des risques liés au transport terrestre de matières chimiques et biologiques en Afrique du Nord et dans la région du Sahel ». Une initiative des Centres d’Excellence de l’Union Européenne (UE) mise en œuvre par  la coopération espagnole (FIIAPP), les services de protection civile du Niger et bien d’autres services de l’État, notamment ceux du transport, suivent depuis près de deux ans une série de formation en TMD afin de renforcer les capacités nationales à prévenir et à mieux gérer les accidents impliquant des matières dangereuses. Et dans cette perspective, les échanges ont porté sur les modalités de l’organisation des futures formations au Niger tout comme au Royaume d’Espagne. Mais aussi des opportunités à exploiter pour un développement conséquent du partenariat entre les services de protection civile des deux pays.

À l’occasion de son déplacement à la DGPC, l’Ambassadeur a assisté à une présentation de la DGPC et du Centre Opérationnel de Veille et Conduite des Crises (COVACC). Il s’en est suivi une visite guidée des locaux de la DGPC et du COVACC.

Pour rappel, le Chef de l’État S.E.M Mohamed Bazoum, alors Ministre de l’intérieur, avait doté la DGPC de plusieurs textes juridiques, pour donner plus de sérénité et de confiance aux services de protection civile dans l’accomplissement de leurs missions qui consiste la protection des personnes, des biens et de l’environnement contre les risques de toutes natures en temps de paix ou de guerre.

Placer sous la tutelle du Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation, la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC) se présente comme le bras opérationnel de l’État dans la gestion des risques et des catastrophes. Elle est animée par des sapeurs-pompiers militaires, des cadres civiles et bientôt par la Brigade des Sapeurs-Pompiers professionnels.

Related Articles

- Advertisement -spot_img