35.4 C
Niger
mardi, octobre 4, 2022
spot_img

Face au phénomène de la mendicité des nigériens à l’étranger, le gouvernement de S.E.M Mohamed Bazoum Prend ses responsabilités.

Ils étaient au nombre de 350 mendiants nigériens à atterrir à l’aéroport International Diori Hamani de Niamey ce samedi 26 mars 2022 aux environs de 02h du matin. Sur le tarmac, une délégation gouvernementale avec à sa tête le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation attendait ces hommes, femmes et enfants en provenance de Dakar (Sénégal).

Face ce triste épisode qui a trainé l’image du Niger dans la boue, le Ministre nigérien de l’Intérieur Adamou SOULEY rappelle que loin de la misère comme certains voudraient le faire croire, ce phonème de mendicité n’est ni plus ni moins qu’une exploitation de ces citoyens nigériens.

« C’est plutôt des réseaux mafieux organisé qui procèdent à la traite de ces êtres humains, le trafic donc de ces êtres humains » les artisans de cette pratique qui déshonore la nation nigérienne dans son ensemble ne laisse aucune chance à ces enfants d’être à leur tour, les artisans de leur propre avenir. Dans une de nos publications en date du 06 mars 2022, nous avons en effet fait état de ce même danger

« Le plus grand danger que présente cette activité en ce moment, ce sont les enfants que ces mendiants trainent avec eux, une triste réalité dont vous feriez le constat à partir de 18heures sur le parking du stade générale Seyni Kountché ou derrière ‘’le village Chinois’’ de Niamey. L’on se doit de se demander alors qu’est ce qu’il en sera de l’avenir de ces enfants innocents, éduqués dans la rue, et par la ‘’rue’’ ? ces enfants grandiront sans nul doute sans aucune éducation scolaire et religieuse et pire sans apprendre le moindre métier autre que le gain facile. »

Des dispositions sont prises par les autorités compétentes pour palier à cette ‘’traite’’ de personnes. Les passagers de ce premier vol après enregistrement et restauration, ils seront directement acheminés dans leurs villages respectifs.   Les Chefs coutumiers, leader religieux et leaders d’opinions seront associé dans ces disposition afin de sensibiliser ces personnes sur les valeurs la dignité humaine qui jure par ailleurs d’avec la mendicité comme activité génératrice de revenue.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

spot_img

Face au phénomène de la mendicité des nigériens à l’étranger, le gouvernement de S.E.M Mohamed Bazoum Prend ses responsabilités.

Ils étaient au nombre de 350 mendiants nigériens à atterrir à l’aéroport International Diori Hamani de Niamey ce samedi 26 mars 2022 aux environs de 02h du matin. Sur le tarmac, une délégation gouvernementale avec à sa tête le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation attendait ces hommes, femmes et enfants en provenance de Dakar (Sénégal).

Face ce triste épisode qui a trainé l’image du Niger dans la boue, le Ministre nigérien de l’Intérieur Adamou SOULEY rappelle que loin de la misère comme certains voudraient le faire croire, ce phonème de mendicité n’est ni plus ni moins qu’une exploitation de ces citoyens nigériens.

« C’est plutôt des réseaux mafieux organisé qui procèdent à la traite de ces êtres humains, le trafic donc de ces êtres humains » les artisans de cette pratique qui déshonore la nation nigérienne dans son ensemble ne laisse aucune chance à ces enfants d’être à leur tour, les artisans de leur propre avenir. Dans une de nos publications en date du 06 mars 2022, nous avons en effet fait état de ce même danger

« Le plus grand danger que présente cette activité en ce moment, ce sont les enfants que ces mendiants trainent avec eux, une triste réalité dont vous feriez le constat à partir de 18heures sur le parking du stade générale Seyni Kountché ou derrière ‘’le village Chinois’’ de Niamey. L’on se doit de se demander alors qu’est ce qu’il en sera de l’avenir de ces enfants innocents, éduqués dans la rue, et par la ‘’rue’’ ? ces enfants grandiront sans nul doute sans aucune éducation scolaire et religieuse et pire sans apprendre le moindre métier autre que le gain facile. »

Des dispositions sont prises par les autorités compétentes pour palier à cette ‘’traite’’ de personnes. Les passagers de ce premier vol après enregistrement et restauration, ils seront directement acheminés dans leurs villages respectifs.   Les Chefs coutumiers, leader religieux et leaders d’opinions seront associé dans ces disposition afin de sensibiliser ces personnes sur les valeurs la dignité humaine qui jure par ailleurs d’avec la mendicité comme activité génératrice de revenue.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
spot_img

Face au phénomène de la mendicité des nigériens à l’étranger, le gouvernement de S.E.M Mohamed Bazoum Prend ses responsabilités.

Ils étaient au nombre de 350 mendiants nigériens à atterrir à l’aéroport International Diori Hamani de Niamey ce samedi 26 mars 2022 aux environs de 02h du matin. Sur le tarmac, une délégation gouvernementale avec à sa tête le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation attendait ces hommes, femmes et enfants en provenance de Dakar (Sénégal).

Face ce triste épisode qui a trainé l’image du Niger dans la boue, le Ministre nigérien de l’Intérieur Adamou SOULEY rappelle que loin de la misère comme certains voudraient le faire croire, ce phonème de mendicité n’est ni plus ni moins qu’une exploitation de ces citoyens nigériens.

« C’est plutôt des réseaux mafieux organisé qui procèdent à la traite de ces êtres humains, le trafic donc de ces êtres humains » les artisans de cette pratique qui déshonore la nation nigérienne dans son ensemble ne laisse aucune chance à ces enfants d’être à leur tour, les artisans de leur propre avenir. Dans une de nos publications en date du 06 mars 2022, nous avons en effet fait état de ce même danger

« Le plus grand danger que présente cette activité en ce moment, ce sont les enfants que ces mendiants trainent avec eux, une triste réalité dont vous feriez le constat à partir de 18heures sur le parking du stade générale Seyni Kountché ou derrière ‘’le village Chinois’’ de Niamey. L’on se doit de se demander alors qu’est ce qu’il en sera de l’avenir de ces enfants innocents, éduqués dans la rue, et par la ‘’rue’’ ? ces enfants grandiront sans nul doute sans aucune éducation scolaire et religieuse et pire sans apprendre le moindre métier autre que le gain facile. »

Des dispositions sont prises par les autorités compétentes pour palier à cette ‘’traite’’ de personnes. Les passagers de ce premier vol après enregistrement et restauration, ils seront directement acheminés dans leurs villages respectifs.   Les Chefs coutumiers, leader religieux et leaders d’opinions seront associé dans ces disposition afin de sensibiliser ces personnes sur les valeurs la dignité humaine qui jure par ailleurs d’avec la mendicité comme activité génératrice de revenue.

Related Articles

- Advertisement -spot_img