30.4 C
Niger
dimanche, octobre 2, 2022
spot_img

Procès sankara : Blaise campaore et Diendere condamnés à vie

En fin après 35 ans des  procédures complexes , le procès des assassins du capitaine Thomas Sankara, Président patriote du Burkina Faso et de ses douze (12) compagnons, a eu lieu à la terre des hommes intègres, le Burkina Faso.
Le procès a été ouvert en octobre 2021, le verdict est tombé le 6 avril 2022.

En effet, Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré, Hyacinthe Kafando , les chouchous de la  France impérialiste , ont écopé chacun de condamnation à vie .

Bossobè Traoré et les médecins militaires Alidou Diebré et Hamado Kafando ont été acquittés.

Jean Pierre Palm et Tibo Ouédraogo : condamnés à 10 ans fermes.

Bélemlilga Albert et Démé Diakalya : condamnés à 5 ans de prison avec sursis.

Nabonswendé Ouédraogo et Idrissa Ouedraogo : condamnés à 20 ans fermes.

Yamba Élysée : condamné à 11ans fermes .

Tondé Ninda Pascal : condamné à 3 ans fermes.

Ce procès doit servir encore une fois de leçon à tous ces larbins africains, sans vergogne, sans dignité, que le néocolonialisme  le néoimpérialisme utilisent  pour neutraliser les  patriotes, les dignes, dirigeants africains,  briser ainsi  l’espoir de tout un peuple  au profit des intérêts étrangers.

Quand un dirigeant sert dignement son peuple,  même physiquement absent , il reste toujours présent dans l’esprit de son peuple, c’est le cas de Thomas Sankara, Patrice Lumumba,   Dr Kwame N’Krumah , Sekou Touré ect.

Après 35 ans de la disparition du président Thomas Sankara, le peuple Burkinabé pleure toujours le vaillant président, le capitaine Thomas Sankara.

La nature, Dieu le plus puissant,  ne pardonne jamais les indignes forfaitaires , les trahisons. Tout ou tard les traîtres seront rattrapés par l’histoire, c’est ce qui est arrivé à l’ancien président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, l’ancien homme fort, bras armé de la France, homme à tout faire pour les intérêts français en Afrique.
Aujourd’hui la même France qu’il avait servi contre les intérêts du peuple souverain d’Afrique de l’ouest, refuse de l’accueillir pour ses soins médicaux.

C’est une alerte à ceux qui veulent remplacer le président Blaise Compaoré dans la servitude des intérêts étrangers à l’Afrique de l’Ouest.

Après la juste d’ici bas le monde, la justice devine s’abattra sur eux tôt ou tard.

Par conséquent, faites très attention, soyez donc lucides, honnêtes, sincères, sérieux, patriotes, loyalistes, justes, envers la patrie, Dieu le plus puissant vous épargnera de certaines humiliations dans ce  monde et de châtiment de l’ Enfer à l’au-delà.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

spot_img

Procès sankara : Blaise campaore et Diendere condamnés à vie

En fin après 35 ans des  procédures complexes , le procès des assassins du capitaine Thomas Sankara, Président patriote du Burkina Faso et de ses douze (12) compagnons, a eu lieu à la terre des hommes intègres, le Burkina Faso.
Le procès a été ouvert en octobre 2021, le verdict est tombé le 6 avril 2022.

En effet, Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré, Hyacinthe Kafando , les chouchous de la  France impérialiste , ont écopé chacun de condamnation à vie .

Bossobè Traoré et les médecins militaires Alidou Diebré et Hamado Kafando ont été acquittés.

Jean Pierre Palm et Tibo Ouédraogo : condamnés à 10 ans fermes.

Bélemlilga Albert et Démé Diakalya : condamnés à 5 ans de prison avec sursis.

Nabonswendé Ouédraogo et Idrissa Ouedraogo : condamnés à 20 ans fermes.

Yamba Élysée : condamné à 11ans fermes .

Tondé Ninda Pascal : condamné à 3 ans fermes.

Ce procès doit servir encore une fois de leçon à tous ces larbins africains, sans vergogne, sans dignité, que le néocolonialisme  le néoimpérialisme utilisent  pour neutraliser les  patriotes, les dignes, dirigeants africains,  briser ainsi  l’espoir de tout un peuple  au profit des intérêts étrangers.

Quand un dirigeant sert dignement son peuple,  même physiquement absent , il reste toujours présent dans l’esprit de son peuple, c’est le cas de Thomas Sankara, Patrice Lumumba,   Dr Kwame N’Krumah , Sekou Touré ect.

Après 35 ans de la disparition du président Thomas Sankara, le peuple Burkinabé pleure toujours le vaillant président, le capitaine Thomas Sankara.

La nature, Dieu le plus puissant,  ne pardonne jamais les indignes forfaitaires , les trahisons. Tout ou tard les traîtres seront rattrapés par l’histoire, c’est ce qui est arrivé à l’ancien président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, l’ancien homme fort, bras armé de la France, homme à tout faire pour les intérêts français en Afrique.
Aujourd’hui la même France qu’il avait servi contre les intérêts du peuple souverain d’Afrique de l’ouest, refuse de l’accueillir pour ses soins médicaux.

C’est une alerte à ceux qui veulent remplacer le président Blaise Compaoré dans la servitude des intérêts étrangers à l’Afrique de l’Ouest.

Après la juste d’ici bas le monde, la justice devine s’abattra sur eux tôt ou tard.

Par conséquent, faites très attention, soyez donc lucides, honnêtes, sincères, sérieux, patriotes, loyalistes, justes, envers la patrie, Dieu le plus puissant vous épargnera de certaines humiliations dans ce  monde et de châtiment de l’ Enfer à l’au-delà.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
spot_img

Procès sankara : Blaise campaore et Diendere condamnés à vie

En fin après 35 ans des  procédures complexes , le procès des assassins du capitaine Thomas Sankara, Président patriote du Burkina Faso et de ses douze (12) compagnons, a eu lieu à la terre des hommes intègres, le Burkina Faso.
Le procès a été ouvert en octobre 2021, le verdict est tombé le 6 avril 2022.

En effet, Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré, Hyacinthe Kafando , les chouchous de la  France impérialiste , ont écopé chacun de condamnation à vie .

Bossobè Traoré et les médecins militaires Alidou Diebré et Hamado Kafando ont été acquittés.

Jean Pierre Palm et Tibo Ouédraogo : condamnés à 10 ans fermes.

Bélemlilga Albert et Démé Diakalya : condamnés à 5 ans de prison avec sursis.

Nabonswendé Ouédraogo et Idrissa Ouedraogo : condamnés à 20 ans fermes.

Yamba Élysée : condamné à 11ans fermes .

Tondé Ninda Pascal : condamné à 3 ans fermes.

Ce procès doit servir encore une fois de leçon à tous ces larbins africains, sans vergogne, sans dignité, que le néocolonialisme  le néoimpérialisme utilisent  pour neutraliser les  patriotes, les dignes, dirigeants africains,  briser ainsi  l’espoir de tout un peuple  au profit des intérêts étrangers.

Quand un dirigeant sert dignement son peuple,  même physiquement absent , il reste toujours présent dans l’esprit de son peuple, c’est le cas de Thomas Sankara, Patrice Lumumba,   Dr Kwame N’Krumah , Sekou Touré ect.

Après 35 ans de la disparition du président Thomas Sankara, le peuple Burkinabé pleure toujours le vaillant président, le capitaine Thomas Sankara.

La nature, Dieu le plus puissant,  ne pardonne jamais les indignes forfaitaires , les trahisons. Tout ou tard les traîtres seront rattrapés par l’histoire, c’est ce qui est arrivé à l’ancien président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, l’ancien homme fort, bras armé de la France, homme à tout faire pour les intérêts français en Afrique.
Aujourd’hui la même France qu’il avait servi contre les intérêts du peuple souverain d’Afrique de l’ouest, refuse de l’accueillir pour ses soins médicaux.

C’est une alerte à ceux qui veulent remplacer le président Blaise Compaoré dans la servitude des intérêts étrangers à l’Afrique de l’Ouest.

Après la juste d’ici bas le monde, la justice devine s’abattra sur eux tôt ou tard.

Par conséquent, faites très attention, soyez donc lucides, honnêtes, sincères, sérieux, patriotes, loyalistes, justes, envers la patrie, Dieu le plus puissant vous épargnera de certaines humiliations dans ce  monde et de châtiment de l’ Enfer à l’au-delà.

Related Articles

- Advertisement -spot_img