30.4 C
Niger
dimanche, octobre 2, 2022
spot_img

Niger : tentative de coup d’État du 31 mars 2021, l’ancien ministre de l’Intérieur Cissé Ibrahim Ousmane sous les verrous

L’ancien ministre nigérien de l’Intérieur, Cissé Ibrahim Ousmane et jusqu’à récemment ambassadeur du Niger au  tchad a été interpellé hier, vendredi 08 avril 2022 à Niamey pour l’affaire de tentative de coup d’Etat du 31 mars 2021.

Selon un journal de la  place, sur instructions du doyen des juges, il a été transféré en fin de journée à la maison d’arrêt de Brini N’gaouré (région de Dosso) en attendant son procès.

Le journal précise que, l’ancien ministre est soupçonné d’être impliqué dans le coup de force manqué à la veille de l’investiture du président Mohamed Bazoum, président de la République élu.

Après son interpellation, Cissé Ibrahim Ousmane a été entendu pendant plusieurs heures d’horloge par le doyen des juges qui a finalement décidé de le placer sous mandat de dépôt.

L’ancien patron de la sécurité a été ministre conseiller spécial du président Issoufou Mahamadou avant d’être Ambassadeur du Niger auprès de la république du Tchad.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

spot_img

Niger : tentative de coup d’État du 31 mars 2021, l’ancien ministre de l’Intérieur Cissé Ibrahim Ousmane sous les verrous

L’ancien ministre nigérien de l’Intérieur, Cissé Ibrahim Ousmane et jusqu’à récemment ambassadeur du Niger au  tchad a été interpellé hier, vendredi 08 avril 2022 à Niamey pour l’affaire de tentative de coup d’Etat du 31 mars 2021.

Selon un journal de la  place, sur instructions du doyen des juges, il a été transféré en fin de journée à la maison d’arrêt de Brini N’gaouré (région de Dosso) en attendant son procès.

Le journal précise que, l’ancien ministre est soupçonné d’être impliqué dans le coup de force manqué à la veille de l’investiture du président Mohamed Bazoum, président de la République élu.

Après son interpellation, Cissé Ibrahim Ousmane a été entendu pendant plusieurs heures d’horloge par le doyen des juges qui a finalement décidé de le placer sous mandat de dépôt.

L’ancien patron de la sécurité a été ministre conseiller spécial du président Issoufou Mahamadou avant d’être Ambassadeur du Niger auprès de la république du Tchad.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
spot_img

Niger : tentative de coup d’État du 31 mars 2021, l’ancien ministre de l’Intérieur Cissé Ibrahim Ousmane sous les verrous

L’ancien ministre nigérien de l’Intérieur, Cissé Ibrahim Ousmane et jusqu’à récemment ambassadeur du Niger au  tchad a été interpellé hier, vendredi 08 avril 2022 à Niamey pour l’affaire de tentative de coup d’Etat du 31 mars 2021.

Selon un journal de la  place, sur instructions du doyen des juges, il a été transféré en fin de journée à la maison d’arrêt de Brini N’gaouré (région de Dosso) en attendant son procès.

Le journal précise que, l’ancien ministre est soupçonné d’être impliqué dans le coup de force manqué à la veille de l’investiture du président Mohamed Bazoum, président de la République élu.

Après son interpellation, Cissé Ibrahim Ousmane a été entendu pendant plusieurs heures d’horloge par le doyen des juges qui a finalement décidé de le placer sous mandat de dépôt.

L’ancien patron de la sécurité a été ministre conseiller spécial du président Issoufou Mahamadou avant d’être Ambassadeur du Niger auprès de la république du Tchad.

Related Articles

- Advertisement -spot_img