28 C
Niger
jeudi, mai 19, 2022
spot_img
spot_img

Après un an de gestion, le Président de la République S.E.M Mohamed Bazoum suscite de l’admiration auprès d’une jeunesse fière d’appartenir à la même formation politique.

L’évènement est unique en son genre au Niger. Oui il faut le dire haut et fort. Un président démocratiquement élu succède à un président démocratiquement élu pour deux mandats. Cette prouesse s’est en effet réalisée la première fois en 30 ans depuis l’avènement de la démocratie au Niger, grâce à une formation politique nigérienne désormais hors pair, le PNDS-Tarayya. On comprend aisément alors le sens de la déclaration de l’Organisation de la Jeunesse Tarayya (OJT) en date du 09 avril 2022 où les jeunes socialistes affirmaient avec conviction leur appartenance au PNDS Tarraya.

« Nous, jeunes du PNDS-Tarayya, sommes fiers d’appartenir à la même formation politique que les deux hommes d’Etat qui incarneront pour la postérité l’enracinement de la démocratie dans notre pays, j’ai nommé Issoufou Mahamadou et Bazoum Mohamed. »

L’engagement du 2ème Président de la VIIe République, S.E.M Mohamed Bazoum en faveur de la sécurité et l’éducation a tout simplement marqué de gloire sa première années de gestion, en témoignent les résultats accusés.

Près de 16% du budget national investi dans la formation et l’équipement des Forces de Défenses et de Sécurités, car l’actuel Chef Suprême des Armées est incontestablement l’un des plus fins connaisseurs de la question sécuritaire du pays. Faut’il le rappeler, qu’il fut Ministre en charge de la sécurité intérieure avant d’accéder à la magistrature suprême du pays.

« C’est ainsi qu’il s’est engagé à poursuivre le recrutement de soldats supplémentaires, tout en garantissant leur formation et leur équipement. C’est à ce titre notamment que le Chef de l’Etat s’est personnellement rendu en Turquie, où différents types d’équipements militaires de pointe de dernière génération lui ont été présentés, notamment dans le domaine de l’aviation, auquel le Président Bazoum Mohamed accorde une importance toute particulière. Nous ne doutons point de la pertinence des acquisitions futures qui seront fait en la matière, et ce, dans le bénéfice exclusif de notre armée. »

Afin de redorer le blason du système éducatif nigérien, le Président de la République a entrepris au tout début de son mandat un cycle de concertations avec les acteurs de l’éducation afin de partager avec eux sa vision sur ce que devait être notre école, et en retour, de prendre connaissance de leurs préoccupations pour la bonne marche du système éducatif.  Ainsi, il a instruit tous les Ministères en charge de l’éducation, de prendre les mesures idoines afin d’assurer : « la titularisation de plus de 1500 enseignants contractuels ; le recrutement     de    tous     les    diplômés    sortis    de        l’Ecole Normale Supérieure ; l’enrôlement de 171 enseignants chercheurs ; la valorisation de la fonction d’enseignants par l’octroi de primes conséquentes. »

Aussi, pour une valeur globale de 31,8 milliards de FCFA, le Chef de l’Etat a lancé récemment un programme de construction d’infrastructures au profit de l’enseignement supérieur, qui débutera par l’Université de Niamey.

Un modèle incontestable pour l’OJT, S.E.M Mohamed Bazoum continue de consolider les différents acquis de la république tout en s’inscrivant dans l’histoire des dignes fils du pays à travers sa vision pour un développement durable de tous les secteurs de base du Niger.

Related Articles

- Advertisement -spot_img

Latest Articles