31.3 C
Niger
lundi, mai 16, 2022
spot_img
spot_img

Formation Des Enquêteurs En Entreprise : Les Agents Des Douanes Outillés En Technique D’enquête

Dans le cadre de l’exécution de son programme, le Projet d’Appui à la Mobilisation des Ressources Intérieures (PAMRI) a organisé du 28 mars au 1er avril 2022 à Niamey, un atelier de formation des enquêteurs en entreprise au profit des agents des Douanes. Cette formation qui a regroupé une vingtaine de participants a pour but de bien outiller les agents des douanes en général et ceux chargés du contrôle à posteriori en particulier pour un contrôle fiable. La cérémonie d’ouverture de la formation s’est déroulée en présence du Directeur Général de la Douane, le Colonel Abdallah Harouna et du Chargé de Mission Gouvernance-Justice de l’Agence Française de Développement (AFD), M. Guillaume Reisacher, du Coordonnateur du Projet PAMRI et de plusieurs invités.

A l’ouverture de la formation, le Directeur Général des Douanes a indiqué que cette thématique nouvelle place l’administration des Douanes au rang des administrations modernes qui œuvrent sans cesse pour la facilitation du commerce. Pour le Colonel Abdallah Harouna, la nécessité de disposer d’un corps d’enquêteurs en entreprise s’inscrit dans une perspective de mise en œuvre de la procédure d’Opérateur Economique Agréé où la Douane serait appelée à auditer, en amont, les systèmes d’organisation des entreprises ou à contrôler en aval, les opérations d’import-export n’ayant pas fait l’objet de contrôles immédiats. C’est pourquoi a-t-il expliqué, l’enquête en entreprise va donc au-delà des traditionnelles investigations que la douane est autorisée à mener en vertu de la loi contre les présumés responsables d’infractions douanières.

Pour la Direction Générale des Douanes du Niger, cette formation constitue une démarche stratégique en vue de préparer l’administration des douaniers à l’application de l’Accord de Facilitation des Echanges (AFE). Cette formation intervient dans le cadre de l’exécution des activités du Projet de Mobilisation des Ressources internes (PAMRI) financé par l’Agence Française de Développement (AFD). «Elle vient donc à point nommé étant donné qu’elle fait partie des actions prioritaires du Plan Stratégique 2019-2020 de la Direction Générale des Douanes que l’administration s’attèle à exécuter», a déclaré le Colonel Abdallah Harouna.

Il a, en outre, réitéré la reconnaissance de l’administration des douanes de tous les appuis que l’Agence Française de Développement lui apporte pour améliorer ses performances. Aussi, a-t-il rappelé les actions les plus récentes furent la dotation de l’administration des douanes en matériels de communication destinés à rendre opérationnel le bureau des relations publiques, la dotation des brigades des douanes en GPS et le diagnostic organisationnel de la Direction d’Audit et du Contrôle Interne (DAC). «Je sais que d’autres appuis importants sont programmés dans le cadre de ce même projet pour le compte de la douane nigérienne. En l’occurrence, je cite la promesse d’équiper les brigades aux frontières des véhicules 4×4 et de kit de communication pour atténuer les menaces sécuritaires et l’appui à l’organisation du forum douanes-entreprises. Au nom de l’administration des douanes, je remercie très sincèrement l’AFD ainsi que ses organes d’exécution», a-t-il dit.

Pour sa part, le représentant de l’AFD, le Chargé de Mission Gouvernance-Justice de l’Agence Française de Développement, M. Guillaume Reisacher, a rappelé que le financement du Projet d’Appui à la Mobilisation des Ressources Intérieures est un accord signé depuis 2019. Cet appui financier a permis de financer des activités de renforcement des capacités des directions des régies financières et des reformes, chargées de la mise en œuvre et du suivi des reformes au Ministère des Finances.

Il devait ensuite souligner qu’à travers ces formations qui vont être continues, les capacités des agents de l’administration douanière seront renforcées. «Je ne doute pas de la compétence et l’aptitude de l’expert à vous apporter de nouvelles connaissances», a affirmé le Chargé de Mission Gouvernance-Justice de l’Agence Française de Développement (AFD). 

Related Articles

- Advertisement -spot_img

Latest Articles