33.4 C
Niger
mercredi, juillet 6, 2022
spot_img
spot_img

Diplomatie agissante : Le Ministre de l’intérieur du Niger a pris part à une  rencontre de haut niveau

La question de la gestion des flux migratoires et de la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière et transnationale était au menu. En effet, le Ministre des Affaires Étrangères luxembourgeois, M. Jean  ASSELBORN, a offert un déjeuner à plusieurs ministres de l’intérieur dont le ministre Hamma Souley du Niger. La gestion de la migration illégale dont le Niger s’est indubitablement distingué a constitué le clou de la rencontre.

Par ailleurs, plusieurs recommandations ont été faites afin de juguler le phénomène. Dans cette même lancée, des annonces ont été faites notamment la mise en œuvre de plusieurs projets soutenus par l’Union européenne au profit du Niger. Il faut noter la participation effective du Représentant permanent du Niger à l’ONU, SEM Abdou Abarry, qui a également pris part à ce conclave en compagnie d’autres personnalités de marque à New-York.

Par ailleurs, la délégation du Niger, à travers le ministre Hamma Souley, a présenté aux partenaires européens tous les efforts consentis par notre pays dans la lutte contre le fléau du trafic des migrants mais aussi tout le dispositif mis en place pour sensibiliser et montrer à nos jeunes Africains, candidats à ce suicide, que leur aventure est dangereuse à plus d’un titre. 

Il est surtout loisible d’ajouter que les candidats à cette migration illégale, quand ils arrivent à passer l’étape du Niger, ils sont pour la plupart du temps abandonnés à eux-mêmes. Cependant, nos partenaires ont compris cela et sont prêts à aider notre pays a davantage mieux géré ses frontières dans le cadre de la migration et surtout de la lutte contre le terrorisme.

Pour Rappel, il faut préciser que selon Oxfam : “Depuis 2014, plus de 7 000 personnes sont mortes en Méditerranée centrale en tentant de rejoindre l’Italie, faisant de cette route vers l’Europe l’une des plus meurtrières au monde. Par contre, on en sait beaucoup moins sur ceux qui sont morts avant même d’atteindre la mer, pendant la traversée du désert sans fin du Ténéré, au cœur du Sahara”.

En plus, l’on doit ajouter que chaque jour, des milliers de personnes entreprennent un voyage périlleux pour chercher refuge et protection dans un pays autre que le leur. Poussées par la faim, contraintes de fuir la violence ou la persécution, elles abandonnent tout derrière elles et empruntent des routes illégales et dangereuses en quête de sécurité. Elles y laissent parfois la vie !

Related Articles

- Advertisement -spot_img

Latest Articles