- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
La lettre de TamTamDésignation de Issoufou Mahamadou comme médiateur CEDEAO pour le Faso: La consécration d'un...

Désignation de Issoufou Mahamadou comme médiateur CEDEAO pour le Faso: La consécration d’un parcours émérite

Les Chefs d’États de la CEDEAO, réunis en sommet extraordinaire le 3 juin 2022 à Accra au Ghana, ont désigné SEM Mahamadou Issoufou comme médiateur de la CEDEAO pour Burkina Faso chargé de faciliter le dialogue entre les différentes parties prenantes. Cette sanctification n’est pas la première depuis que l’ancien président a quitté légalement le pouvoir au terme de son second quinquennat. Il a su administré la preuve que, sous nos Tropiques, la démocratie peut triompher au détriment des intérêts égoïstes et individuels des gouvernants qui adorent s’accrocher à leurs chaises et à leurs statuts. En chef modèle, il a permis au Niger de poursuivre sa marche vers l’encrage et la pérennisation de la démocratie de l’État de droit.

Mahamadou issoufou quitte le pouvoir et Mohamed bazoum prend le relais. C’est ainsi que le Niger connait sa première alternance politique civile.

En accédant à la magistrature suprême de notre pays, le 02 Avril 2011 et pendant ses deux mandats successifs, le président Mahamadou Issoufou, a donné une connotation et une nouvelle image à la politique nigérienne ainsi qu’à la gouvernance de la nation.

Élu démocratiquement, Mahamadou Issoufou a terminé ses deux mandats dans l’honneur au grand bonheur des populations nigériennes et africaines qu’il continue de servir à travers ces multiples désignations.

Désigné Champion de la ZLECAF au 33è sommet de l’UA tenu en juillet 2019 au Niger, détenteur du prix Mo Ibrahim, Mahamadou Issoufou est couronné de plusieurs distinctions au niveau régional et international dont on ne peut tout citer en plus d’autres infrastructures construites en son nom, comme une Rue à Abuja baptisée Issoufou Mahamadou par son Excellence Mahamadou Buhari président de la République fédérale du Nigeria

De passage à Niamey pour une visite officielle du 2 au 3 Mai 2022, le Secrétaire Général des Nations-Unies António Guterres a rencontré  l’ancien Président Mahamadou Issoufou à qui il a confié la présidence d’une mission d’évaluation stratégique conjointe sur les défis en matière de sécurité et de développement dans la région du Sahel.  Cette évaluation entreprise au nom des Nations-Unies, de l’Union africaine, de la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest) et du G5 Sahel, présentera des propositions pertinentes sur la manière de renforcer la réponse internationale globale à la crise au Sahel.

En effet, il faut le rappeler que c’est au temps de Mahamadou Issoufou que le Niger s’est doté de plusieurs infrastructures faisant aujourd’hui la fierté des nigériens tout en donnant une nouvelle image du Niger à l’extérieur lui permettant aujourd’hui d’être dans le concert des grandes nations et surtout d’en faire un eldorado très prisé.

Aujourd’hui, le Niger est devenu un pôle d’attraction économique où les citoyens des pays voisins, les européens, les américains et les asiatiques viennent pour faire des transactions au profit du développement économique et social de notre pays.

Par ailleurs, il a récemment été élu à l’unanimité membre de l’Académie des sciences d’outre-mer au titre de membre associé par l’assemblée plénière de cette académie réunie le 13 mai dernier.  Aujourd’hui ce grand homme politique, outillé, expérimenté, doté d’une diplomatie aguerrie vient encore faire l’unanimité au sein de la CEDEAO qui le choisit comme médiateur au Burkina Faso. La confiance dont il jouit à l’international n’est plus à démontrer.

Chargé de faciliter le dialogue entre les différentes parties prenantes pour le Burkina Faso, Mahamadou Issoufou saura user de tout son savoir-faire et de sa diplomatie pour trouver un terrain d’entente entre les protagonistes.

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Latest article

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

More article