28.5 C
Niger
mercredi, juillet 6, 2022
spot_img
spot_img

Bras de fer Mali/CEDEAO: Le problème à moitié résolu

Conformément à l’article 22 portant charte  de la transition, la junte militaire a décidé de plier bagages dans 24 mois à compter du 26 mars 2022, une décision qui fait suite à des multiples efforts d’échanges, de négociation entre ces deux parties prenantes.

Ainsi donc, sûre de la démarche qu’elle mène pour le retour à l’ordre constitutionnel partout dans ces pays où les militaires se sont emparés du pouvoir, en l’occurrence le Mali où les tensions sont plus fortes qu’elles le paraissent, la CEDEAO consciente de son rôle important à jouer pour le développement des États, prend acte de ce décret pris par Assimi Goita, président de la transition et son premier ministre Dr. Choguel Maiga, prolongeant la période de la transition.

Par contre, la CEDEAO regrette la prise de cette décision unilatérale pendant que les négociations suivent leur cours normal nous apprend le communiqué de presse de la
dite institution sous-régionale en date du 7 juin 2022.

En plus, le médiateur de la CEDEAO va poursuivre les échanges avec les autorités maliennes en vue de parvenir à un chronogramme mutuellement acceptable de la durée de la transition, permettant indubitablement d’assurer un soutien de la CEDEAO à ce pays qui traverse l’une des plus délicates périodes de son histoire.

Related Articles

- Advertisement -spot_img

Latest Articles