28.5 C
Niger
samedi, octobre 1, 2022
spot_img

Immersion du Chef de l’Etat en profondeur dans la région de Tillabéri: Le président Bazoum Mohamed rassure les populations

Moins d’une semaine après sa visite à Makolandi et Torodi, SEM Bazoum Mohamed poursuit sa visite en profondeur dans les zones touchées par l’insécurité.

En effet, le Chef de l’Etat, qui a fait de la sécurité sa priorité des priorités, a entrepris depuis un an des visites régulières dans les zones sous fortes pressions des Groupes Armés Terroristes écumant certaines régions du Niger. Il s’agit d’aller auprès des populations pour les rassurer et chercher des solutions idoines pour le retour des déplacés tel est le leitmotiv qui entoure ces déplacements sur le terrain.

Ainsi, pour cette occurrence, c’est à Garbey Gorou à 12 km de Gothèye qu’il a débuté sa visite de travail en allant à la rencontre des populations menacées par le terrorisme, puis à Gothèye et à Tera où le même message de solidarité et d’espoir a ravivé le cœur des populations qui pour la première fois reçoivent la visite d’un président en exercice depuis belles luretes.

Cependant, d’’importants moyens militaires ont été déployés dans le cadre de la mutualisation des forces de défense et de sécurité avec le Burkina Faso : les opérations tactiques conjointes dites Taanli (Alliance en Gourmantché) sont menées à travers des offensives pour démanteler les bases de replis, détruire les moyens logistiques dans les zones de refuges des terroristes et rassurer les populations dans cette bande frontalière de la zone du Liptako.

En outre, il faut noter que la région de Tillabéri qui dénombre près de 100 000 déplacés (dont 46% sont des hommes et 54% des femmes) a enregistré plusieurs déplacements au cours des mois précédents. Dans le cadre de la nouvelle politique gouvernementale de
gestion des mouvements forcés de populations, un processus de retour volontaire et sécurisé de ces déplacés a été initié fin mai. Ce processus, toujours en cours, devrait entrainer une baisse significative du nombre des PDI.

Au demeurant, le Chef de l’Etat est accompagné dans cette tournée par des membres de gouvernement, des autorités civiles et militaires régionales.

En plus, SEM Mohamed Bazoum a mis l’accent sur le retour de l’Etat et de ses démembrements comme la réouverture des écoles avec une sécurité renforcée dans la région. Pour lui, c’est à ce prix seulement que la confiance et la normalité vont revenir dans les zones où ces stratégies sont mises en œuvre.

Enfin, il est important d’ajouter qu’un accueil de haute facture a été réservé au Chef de l’État et sa délégation à toutes les étapes de cette tournée, le tout couronné par un satisfecit général des autorités régionales et des populations hôtes.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

spot_img

Immersion du Chef de l’Etat en profondeur dans la région de Tillabéri: Le président Bazoum Mohamed rassure les populations

Moins d’une semaine après sa visite à Makolandi et Torodi, SEM Bazoum Mohamed poursuit sa visite en profondeur dans les zones touchées par l’insécurité.

En effet, le Chef de l’Etat, qui a fait de la sécurité sa priorité des priorités, a entrepris depuis un an des visites régulières dans les zones sous fortes pressions des Groupes Armés Terroristes écumant certaines régions du Niger. Il s’agit d’aller auprès des populations pour les rassurer et chercher des solutions idoines pour le retour des déplacés tel est le leitmotiv qui entoure ces déplacements sur le terrain.

Ainsi, pour cette occurrence, c’est à Garbey Gorou à 12 km de Gothèye qu’il a débuté sa visite de travail en allant à la rencontre des populations menacées par le terrorisme, puis à Gothèye et à Tera où le même message de solidarité et d’espoir a ravivé le cœur des populations qui pour la première fois reçoivent la visite d’un président en exercice depuis belles luretes.

Cependant, d’’importants moyens militaires ont été déployés dans le cadre de la mutualisation des forces de défense et de sécurité avec le Burkina Faso : les opérations tactiques conjointes dites Taanli (Alliance en Gourmantché) sont menées à travers des offensives pour démanteler les bases de replis, détruire les moyens logistiques dans les zones de refuges des terroristes et rassurer les populations dans cette bande frontalière de la zone du Liptako.

En outre, il faut noter que la région de Tillabéri qui dénombre près de 100 000 déplacés (dont 46% sont des hommes et 54% des femmes) a enregistré plusieurs déplacements au cours des mois précédents. Dans le cadre de la nouvelle politique gouvernementale de
gestion des mouvements forcés de populations, un processus de retour volontaire et sécurisé de ces déplacés a été initié fin mai. Ce processus, toujours en cours, devrait entrainer une baisse significative du nombre des PDI.

Au demeurant, le Chef de l’Etat est accompagné dans cette tournée par des membres de gouvernement, des autorités civiles et militaires régionales.

En plus, SEM Mohamed Bazoum a mis l’accent sur le retour de l’Etat et de ses démembrements comme la réouverture des écoles avec une sécurité renforcée dans la région. Pour lui, c’est à ce prix seulement que la confiance et la normalité vont revenir dans les zones où ces stratégies sont mises en œuvre.

Enfin, il est important d’ajouter qu’un accueil de haute facture a été réservé au Chef de l’État et sa délégation à toutes les étapes de cette tournée, le tout couronné par un satisfecit général des autorités régionales et des populations hôtes.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
spot_img

Immersion du Chef de l’Etat en profondeur dans la région de Tillabéri: Le président Bazoum Mohamed rassure les populations

Moins d’une semaine après sa visite à Makolandi et Torodi, SEM Bazoum Mohamed poursuit sa visite en profondeur dans les zones touchées par l’insécurité.

En effet, le Chef de l’Etat, qui a fait de la sécurité sa priorité des priorités, a entrepris depuis un an des visites régulières dans les zones sous fortes pressions des Groupes Armés Terroristes écumant certaines régions du Niger. Il s’agit d’aller auprès des populations pour les rassurer et chercher des solutions idoines pour le retour des déplacés tel est le leitmotiv qui entoure ces déplacements sur le terrain.

Ainsi, pour cette occurrence, c’est à Garbey Gorou à 12 km de Gothèye qu’il a débuté sa visite de travail en allant à la rencontre des populations menacées par le terrorisme, puis à Gothèye et à Tera où le même message de solidarité et d’espoir a ravivé le cœur des populations qui pour la première fois reçoivent la visite d’un président en exercice depuis belles luretes.

Cependant, d’’importants moyens militaires ont été déployés dans le cadre de la mutualisation des forces de défense et de sécurité avec le Burkina Faso : les opérations tactiques conjointes dites Taanli (Alliance en Gourmantché) sont menées à travers des offensives pour démanteler les bases de replis, détruire les moyens logistiques dans les zones de refuges des terroristes et rassurer les populations dans cette bande frontalière de la zone du Liptako.

En outre, il faut noter que la région de Tillabéri qui dénombre près de 100 000 déplacés (dont 46% sont des hommes et 54% des femmes) a enregistré plusieurs déplacements au cours des mois précédents. Dans le cadre de la nouvelle politique gouvernementale de
gestion des mouvements forcés de populations, un processus de retour volontaire et sécurisé de ces déplacés a été initié fin mai. Ce processus, toujours en cours, devrait entrainer une baisse significative du nombre des PDI.

Au demeurant, le Chef de l’Etat est accompagné dans cette tournée par des membres de gouvernement, des autorités civiles et militaires régionales.

En plus, SEM Mohamed Bazoum a mis l’accent sur le retour de l’Etat et de ses démembrements comme la réouverture des écoles avec une sécurité renforcée dans la région. Pour lui, c’est à ce prix seulement que la confiance et la normalité vont revenir dans les zones où ces stratégies sont mises en œuvre.

Enfin, il est important d’ajouter qu’un accueil de haute facture a été réservé au Chef de l’État et sa délégation à toutes les étapes de cette tournée, le tout couronné par un satisfecit général des autorités régionales et des populations hôtes.

Related Articles

- Advertisement -spot_img