33.4 C
Niger
mercredi, juillet 6, 2022
spot_img
spot_img

Réunion Ministérielle Afrique-Pays Nordiques, À Helsinki, En Finlande : Le Ministre D’Etat Hassoumi Massoudou Aborde Les Différents Contours De L’interdépendance Entre Pays Pauvres Et Pays Riches

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Hassoumi Massoudou, prend part, du 13 au 15 juin 2022 à Helsinki (Finlande) à la réunion ministérielle Afrique-Pays Nordiques, à l’invitation de son homologue finlandais, M. Pekka Haavisto.

Ce grand rendez-vous annuel de concertation et de dialogue constitue une opportunité aux Etats des deux ensembles pour aborder les problématiques et les défis communs en matière de paix et de sécurité, de sociétés résilientes, et de coopération à travers des forums multilatéraux.

Dans une intervention qu’il a faite, hier mardi 14 juin 2022, à l’ouverture des travaux, le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Hassoumi Massoudou, a mis l’accent sur les défis communs qui assaillent l’Afrique et l’occident, voir les pays du monde entier. A ce titre, il  a cité l’exemple de la pandémie de la Covid-19 qui a bouleversé le monde entier, tout en prouvant à quel point les pays pauvres et les pays riches restent interdépendants.

Sur le plan climatique, il a indiqué qu’au moment où les pays nordiques subissent les conséquences de la fonte des glaciers, de l’autre côté, en Afrique, plus précisément dans la zone saharo-sahélienne, le phénomène de la désertification se pose avec acuité. «Là aussi nous vivons cette interdépendance, car nous avons l’obligation de sauver ensemble la planète. D’où toute l’utilité de ce genre de forum qui nous offre l’occasion d’échanger, parce que nous faisons face aux mêmes défis», a souligné le ministre d’Etat.

Autre défi commun, c’est l’actualité en Europe et en Afrique qui interpelle tout un chacun, à savoir la guerre en Ukraine. A propos, il a exprimé la position de principe de notre pays, en condamnant l’agression de l’Ukraine par la Russie, estimant que rien ne peut justifier qu’un pays envahisse son voisin. Il a ensuite évoqué le volet relatif aux conséquences de la guerre en Ukraine qui pèsent aussi bien sur les pays riches et que sur les pays pauvres.

Le ministre d’Etat a ajouté qu’en Afrique, précisément dans le Lac Tchad et au Sahel, nous faisons face à une autre guerre, celle que nous livrent les groupes terroristes et qui présente aussi une dimension planétaire. A ce titre, il a rendu un vibrant hommage à tous ceux qui apportent leur aide à nos pays dans la lutte contre le terrorisme. «Aussi, par rapport à ce qui se passe chez nous, nous vous interpellons en vous demandant à ce que cette solidarité s’exprime vis-à-vis de nous autres, en particulier d’un pays comme le nôtre qui essaie de tenir une démocratie stable, dans un environnement quasi-chaotique», a plaidé M. Hassoumi Massoudou.

En marge de cette conférence, le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères a eu une série d’entretiens avec ses homologues africains et nordiques sur les relations bilatérales et les questions régionales et internationales d’intérêts communs. C’est ainsi que M. Hassoumi Massoudou s’est entretenu, tout à tour, avec ses homologues de la Norvège, de l’Algérie et de la Finlande.

Related Articles

- Advertisement -spot_img

Latest Articles