- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
EconomieSONIDEP , la conspiration...

SONIDEP , la conspiration…

Il se passe des choses pas très catholiques à la Société Nigérienne des Produits Pétroliers ( Sonidep). Ces dernières semaines, cette société occupe la une de l’actualité nationale, pas en bien malheureusement. 

Pour expliquer ce capharnaüm, il faut remonter à la nomination du nouveau Directeur Général de la société.

En effet, face à la chienlit qui s’est installée à la Sonidep, le Président de la République, Chef de l’Etat avait procédé à la nomination d’un nouveau responsable à la tête de la société avec pour but principal d’assainir la gestion et d’instaurer une bonne gouvernance.

Le nouveau Directeur général de la SONIDEP, Dr Ibrahim Mamane, est un ingénieur qui a travaillé dans les mines et les énergies. Tous ceux qui l’ont connu lui reconnaissent sa compétence, sa rigueur et son patriotisme. Il possède toutes les qualités requises pour redorer le blason de la Sonidep.

Ce n’est donc pas un hasard s’il a été nommé à la tête de cette société par le Président Bazoum. Il a une grande connaissance des problèmes liés à l’énergie et il est intègre, chose rare dans ce Niger d’aujourd’hui.

Il a pour mission principale d’assainir la maison et de n’épargner personne. Mais la maison est contrôlée par Mafia qui tourne autour du pétrole nigérien. Celle-ci organise une résistance farouche. C’est ce qui explique, cette pénurie du gas-oil organisée sciemment, et le vol des documents pour décourager la nouvelle direction générale. 

La pénurie du gasoil a révélé une conspiration au niveau de la  Société Nigérienne des Produits Pétroliers (SONIDEP). En effet, la crise du gasoil y a été savamment orchestrée à des fins d’enrichissement illicite, d’une part et d’autre part pour déstabiliser le régime du Président Mohamed Bazoum. La SONIDEP est sous contrôle d’une camorra résolument décidée à défendre ses intérêts par tous les moyens même s’il faut déstabiliser le pays. Connaissant la portée stratégique du carburant en l’occurrence le gasoil, cette camorra porte volontairement atteinte à la sureté de notre pays en créant, à dessein, cette pénurie du gasoil.

Pour mieux appréhender le puzzle, il y a eu d’abord comme nous l’annoncions plus haut,  la crise du gasoil, savamment orchestrée à partir de la sonidep pour non seulement enrichir davantage l’oligarchie qui contrôle la société, mais pire, pour déstabiliser le régime du Président Mohamed Bazoum .

Devant la réaction énergique des autorités pour contrer ce plan machiavélique de cette mafia avec la mise en place d’un comité technique interne chargé de faire la lumière sur tous les dossiers obscurs de la société, un vent de panique s’est emparé des malfrats. 

Cette mafia, voulant coûte que coûte maintenir ses intérêts au-dessus de l’intérêt général, ne semble pas aimer la création de ce comité qui est appelé à faire la lumière sur ses activités au niveau de la Société et verse dans des manœuvres tendant à mettre les bâtons dans les roues de l’audacieux Directeur Général de la SONIDEP afin que lumière ne soit pas faite sur les agissements de cette camorra.

Il fallait par tous les moyens arrêter la machine ou du moins la faire dérailler. C’est ainsi, que la mafia a décidé de subtiliser des documents compromettants. Car, selon plusieurs sources des centaines de milliards d’impayés ou fictifs auraient été subtilisés à la Sonidep, qui n’arrive plus à faire face à toutes ses obligations.

Selon un communiqué de la sonidep elle-même, une première incursion pour subtiliser des documents compromettants a eu lieu le 10 juin 2022.

« Le lundi 13 Juin 2022 vers 8h  , ll nous a  été permis  de constater qu’ une des  portes  d’une salle utilisée par un  comité interne chargé de recouvrement de créances des clients,  a été défoncée.

Un des membres du comité déclare l’avoir bien fermée le vendredi 10 Juin après une séance de travail.

Selon nos propres investigations en internes deux causes peuvent être  à l’origine:

1. L’orage de la nuit du vendredi 10 au samedi 11 Juin car une des fenêtres était légerement laissée ouverte;

2. Un acte de vandalisme.

Pour avoir une raison factuelle sur ce qui s’est réellement passé, la Sonidep a solicité l’expertise de la police scientifique qui est passée le Mercredi 15 Juin au matin.

Aussitôt après les premières investigations et le départ de la Police, la porte a été refermée et scellée aux moyens  d’ un cadenas par la Sonidep en attendant l’ arrivée du prestataire qui s’occupe de ces taches pour la remettre en état ».

Après un constat de la police scientifique,  le bureau en question,  objet de cette tentative malveillante a été scellé. Mais c’était sans compter avec la détermination des mafiosos qui sont prêts à tout pour empêcher à la sonidep et surtout à son courageux directeur général de faire la lumière sur ce dossier funeste.

Une deuxième entreprise pour subtiliser des documents compromettants fut menée après avoir cette fois ci fracassé le cadenas mis sur la porte scellée.

« Contre tout attente le jeudi 16 Juin 2022, la porte a été retrouvée encore ouverte, le support du cadenas a cedé, laissant la salle accessible.

La police a encore été rappelée pour constater et intégrer ce fait nouveau dans ses investigations.

A l’heure actuelle la Sonidep attend le rapport de la PJ et des vérifications internes sont d’ores et déjà engagées pour constater s’il n’ y a pas des pièces manquantes ». 

Qui sont les gens qui sont derrière cette cabale et qui veulent empêcher par tous les moyens la vérité de jaillir de ce ténèbre.

A vrai dire, depuis la découverte pétrolière dans notre pays, la sonidep est devenue un état dans un état fonctionnant dans une opacité totale. 

Des multiples abus sont décelés chaque jour et une razzia s’est installée siphonnant les ressources de la société en toute impunité. 

D’après nos investigations, la SONIDEP dispose actuellement d’un effectif en personnel de plus de 300 agents pour un besoin réel de 100 agents .

Le reste serait un coptage politique des parents, amis et connaissances. Pire, la majorité ne réponde même pas aux critères exigés. 

En plus de ces travailleurs fantômes, fils à papa, gravitent tout autour une cohorte des clans mafioso composés des opérateurs économiques, politiciens, agents véreux, etc qui ont fait main basse sur les ressources de la société. 

Dans les années1980/1985, le Niger achetait ses produits pétroliers à l’extérieur, notamment au Vénézuela et aux pays du golfe, la SONIDEP qui était chargée de commercialiser ces produits engrangeait des bénéfices, elle versait chaque année budgétaire près de cinq milliards de francs CFA à la caisse du Trésor public, après la péréquation des prix par la caisse de la péréquation et des stabilisation des prix . C’était pendant le régime d’exception, le bon vieux temps de la rigueur dans la gestion de la SONIDEP. 

Aujourd’hui le Niger est producteur du pétrole, il exporte son pétrole, il est inadmissible que la SONIDEP ne verse rien au trésor public, plus grave encore, son personnel pléthorique est payé sur la base des avances à la trésorerie octroyée par la banque. 

En voulant s’attaquer à cet artifice, le Président de la République, Mohamed Bazoum qui avait placé toute sa confiance sur le nouveau directeur général, s’est attaqué à une branche solide de la mafia. 

Il appartient aux pouvoirs publics d’être intransigeant et de soutenir l’assainissement engagé par la nouvelle direction générale faute de quoi, le mauvais exemple de gestion de cette société fera tâche d’huile sur les autres sociétés d’Etat et établissements publics considérés par une certaine classe politique comme leurs vaches laitières. 

L ‘assainissement débuté à partir de la SONIDEP doit s’étende à tous les services de l’Etat.

Cette opération « mains propres » au niveau de la SONIDEP va aller jusqu’à son terme in shah Allah. MASU GUDU SU GUDU avant que ça soit trop tard pour eux.

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Latest article

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

More article