29.3 C
Niger
dimanche, août 14, 2022
spot_img
spot_img

Ministère de la Santé Publique: Des clarifications apportées sur le processus de sélection des mentors

Depuis un certain, certains distillent des informations infondées sur le processus de recrutement des mentors et tuteurs pour le compte du ministère de la santé publique.

Il y a plusieurs années, le Niger a adopté l’approche mentorat/tutorat comme étant une bonne pratique pour renforcer les capacités des prestataires sur site (dans leurs lieux de travail) pour une prise en charge de qualité pour le couple mère-nouveau-né, en lieu et place de formations classiques qui ne sont pas souvent suivies d’effet escompté.

Un comité technique national chargé de sélection a été mis en place à cet effet par note de service n° 0346/MSP DGSR du 25 septembre 2019. Cependant, ce comité a régulièrement recruté les mentors toutes ces années durant à Niamey.

En effet, des allégations tendancieuses et mensongères faisant état d’irrégularités dans le processus de recrutement de 38 mentors pour le compte de 3 régions à savoir Zinder, Maradi et Tillabéri.

Pour ce faire, du 29 au 30 juin 2022 une réunion a été ténue dans le bureau du Directeur Général de la Population et de la Santé de la Reproduction (DGP/SR). Elle a regroupé les membres du comité technique créé par Décision n° 0346 MSP/DGSR du 25 septembre 2019 et un représentant de l’Organisation Non Gouvernementale Save The Children, le coordinateur du projet USAID KULAWA qui accompagne le Ministère pour la mise en œuvre de cette approche dans sa zone d’intervention.

Il faut aussi rappeler qu’il y a eu la participation dans ce comité de la présidente de la Société de Gynécologie Obstétrique du Niger, de la Présidente de l’Association de Sage-femmes, d’un inspecteur de service et 2 membres venus d’une des régions concernées.
Le processus de sélection a été respecté sur toute la ligne.

Pendant ce temps, des individus malintentionnés s’acharnent à jeter de l’opprobre sur le comité chargé de cette sélection tout portant atteinte à l’image du ministère de la santé publique tout entier. Celle-ci constitue, à n’en point douter, une manœuvre de sape et de diffamation orchestrée dans le seul but de nuire à l’institution et à ses dirigeants.

Cependant, il n’en est rien ! Ainsi, comme pour les précédentes situations où les gens font feu de tout bois pour mettre en mal les efforts du Ministère de la Santé, cette nième entreprise de dénigrement s’inscrit dans la même logique. Par ailleurs, la Direction Générale de la Population et de la Santé de la Reproduction (DGP/SR) a tenu à apporter un démenti formel sur la substance des ces allégations totalement mensongères faites à dessein.

Voir document en fac simulé la teneur du communiqué.

Related Articles

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

spot_img

Ministère de la Santé Publique: Des clarifications apportées sur le processus de sélection des mentors

Depuis un certain, certains distillent des informations infondées sur le processus de recrutement des mentors et tuteurs pour le compte du ministère de la santé publique.

Il y a plusieurs années, le Niger a adopté l’approche mentorat/tutorat comme étant une bonne pratique pour renforcer les capacités des prestataires sur site (dans leurs lieux de travail) pour une prise en charge de qualité pour le couple mère-nouveau-né, en lieu et place de formations classiques qui ne sont pas souvent suivies d’effet escompté.

Un comité technique national chargé de sélection a été mis en place à cet effet par note de service n° 0346/MSP DGSR du 25 septembre 2019. Cependant, ce comité a régulièrement recruté les mentors toutes ces années durant à Niamey.

En effet, des allégations tendancieuses et mensongères faisant état d’irrégularités dans le processus de recrutement de 38 mentors pour le compte de 3 régions à savoir Zinder, Maradi et Tillabéri.

Pour ce faire, du 29 au 30 juin 2022 une réunion a été ténue dans le bureau du Directeur Général de la Population et de la Santé de la Reproduction (DGP/SR). Elle a regroupé les membres du comité technique créé par Décision n° 0346 MSP/DGSR du 25 septembre 2019 et un représentant de l’Organisation Non Gouvernementale Save The Children, le coordinateur du projet USAID KULAWA qui accompagne le Ministère pour la mise en œuvre de cette approche dans sa zone d’intervention.

Il faut aussi rappeler qu’il y a eu la participation dans ce comité de la présidente de la Société de Gynécologie Obstétrique du Niger, de la Présidente de l’Association de Sage-femmes, d’un inspecteur de service et 2 membres venus d’une des régions concernées.
Le processus de sélection a été respecté sur toute la ligne.

Pendant ce temps, des individus malintentionnés s’acharnent à jeter de l’opprobre sur le comité chargé de cette sélection tout portant atteinte à l’image du ministère de la santé publique tout entier. Celle-ci constitue, à n’en point douter, une manœuvre de sape et de diffamation orchestrée dans le seul but de nuire à l’institution et à ses dirigeants.

Cependant, il n’en est rien ! Ainsi, comme pour les précédentes situations où les gens font feu de tout bois pour mettre en mal les efforts du Ministère de la Santé, cette nième entreprise de dénigrement s’inscrit dans la même logique. Par ailleurs, la Direction Générale de la Population et de la Santé de la Reproduction (DGP/SR) a tenu à apporter un démenti formel sur la substance des ces allégations totalement mensongères faites à dessein.

Voir document en fac simulé la teneur du communiqué.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
spot_img

Ministère de la Santé Publique: Des clarifications apportées sur le processus de sélection des mentors

Depuis un certain, certains distillent des informations infondées sur le processus de recrutement des mentors et tuteurs pour le compte du ministère de la santé publique.

Il y a plusieurs années, le Niger a adopté l’approche mentorat/tutorat comme étant une bonne pratique pour renforcer les capacités des prestataires sur site (dans leurs lieux de travail) pour une prise en charge de qualité pour le couple mère-nouveau-né, en lieu et place de formations classiques qui ne sont pas souvent suivies d’effet escompté.

Un comité technique national chargé de sélection a été mis en place à cet effet par note de service n° 0346/MSP DGSR du 25 septembre 2019. Cependant, ce comité a régulièrement recruté les mentors toutes ces années durant à Niamey.

En effet, des allégations tendancieuses et mensongères faisant état d’irrégularités dans le processus de recrutement de 38 mentors pour le compte de 3 régions à savoir Zinder, Maradi et Tillabéri.

Pour ce faire, du 29 au 30 juin 2022 une réunion a été ténue dans le bureau du Directeur Général de la Population et de la Santé de la Reproduction (DGP/SR). Elle a regroupé les membres du comité technique créé par Décision n° 0346 MSP/DGSR du 25 septembre 2019 et un représentant de l’Organisation Non Gouvernementale Save The Children, le coordinateur du projet USAID KULAWA qui accompagne le Ministère pour la mise en œuvre de cette approche dans sa zone d’intervention.

Il faut aussi rappeler qu’il y a eu la participation dans ce comité de la présidente de la Société de Gynécologie Obstétrique du Niger, de la Présidente de l’Association de Sage-femmes, d’un inspecteur de service et 2 membres venus d’une des régions concernées.
Le processus de sélection a été respecté sur toute la ligne.

Pendant ce temps, des individus malintentionnés s’acharnent à jeter de l’opprobre sur le comité chargé de cette sélection tout portant atteinte à l’image du ministère de la santé publique tout entier. Celle-ci constitue, à n’en point douter, une manœuvre de sape et de diffamation orchestrée dans le seul but de nuire à l’institution et à ses dirigeants.

Cependant, il n’en est rien ! Ainsi, comme pour les précédentes situations où les gens font feu de tout bois pour mettre en mal les efforts du Ministère de la Santé, cette nième entreprise de dénigrement s’inscrit dans la même logique. Par ailleurs, la Direction Générale de la Population et de la Santé de la Reproduction (DGP/SR) a tenu à apporter un démenti formel sur la substance des ces allégations totalement mensongères faites à dessein.

Voir document en fac simulé la teneur du communiqué.

Related Articles

- Advertisement -spot_img