29.3 C
Niger
dimanche, août 14, 2022
spot_img
spot_img

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a reçu mardi en fin de matinée 2 août 2022, le nouveau Commandant de la Force Barkhane, le Général Bruno Baratz.

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a reçu mardi en fin de matinée 2 août 2022, le nouveau Commandant de la Force Barkhane, le Général Bruno Baratz.

Le Général Baratz, qui a pris le commandement de l’opération Barkhane il y a une une semaine, est venu « remercier le Président de la République pour l’appui que fournit l’Etat du Niger à la France dans le cadre de la réarticulation du dispositif de Barkhane », a-t-il affirmé à sa sortie d’audience.

« Nous quittons le Mali, comme vous le savez, et nous avons besoin de sortir énormément de matériels que nous avons amassés pendant huit années d’opération dans ce pays. Et la seule solution pour le faire, c’était de passer par le Niger et nous souhaitions remercier officiellement le Président de la République pour son appui dans cette réarticulation », a -t-il précisé.

« Ça fait beaucoup de convois, ça nécessite énormément de trafic routier. Il y a actuellement 6.000 conteneurs à sortir du Mali et on ne peut le faire que par la route », a indiqué le Général Baratz.

« Nous savons toutes les complications et tous les troubles que peuvent causer ces différents convois, qui font parfois plus de dix kms de long. C’est effectivement pénible pour tout le monde. Nous reconnaissons vraiment l’effort réalisé par le peuple nigérien au profit des français pour nous permettre justement de sortir proprement et correctement du Mali », a-t-il souligné.

Related Articles

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

spot_img

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a reçu mardi en fin de matinée 2 août 2022, le nouveau Commandant de la Force Barkhane, le Général Bruno Baratz.

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a reçu mardi en fin de matinée 2 août 2022, le nouveau Commandant de la Force Barkhane, le Général Bruno Baratz.

Le Général Baratz, qui a pris le commandement de l’opération Barkhane il y a une une semaine, est venu « remercier le Président de la République pour l’appui que fournit l’Etat du Niger à la France dans le cadre de la réarticulation du dispositif de Barkhane », a-t-il affirmé à sa sortie d’audience.

« Nous quittons le Mali, comme vous le savez, et nous avons besoin de sortir énormément de matériels que nous avons amassés pendant huit années d’opération dans ce pays. Et la seule solution pour le faire, c’était de passer par le Niger et nous souhaitions remercier officiellement le Président de la République pour son appui dans cette réarticulation », a -t-il précisé.

« Ça fait beaucoup de convois, ça nécessite énormément de trafic routier. Il y a actuellement 6.000 conteneurs à sortir du Mali et on ne peut le faire que par la route », a indiqué le Général Baratz.

« Nous savons toutes les complications et tous les troubles que peuvent causer ces différents convois, qui font parfois plus de dix kms de long. C’est effectivement pénible pour tout le monde. Nous reconnaissons vraiment l’effort réalisé par le peuple nigérien au profit des français pour nous permettre justement de sortir proprement et correctement du Mali », a-t-il souligné.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
spot_img

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a reçu mardi en fin de matinée 2 août 2022, le nouveau Commandant de la Force Barkhane, le Général Bruno Baratz.

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a reçu mardi en fin de matinée 2 août 2022, le nouveau Commandant de la Force Barkhane, le Général Bruno Baratz.

Le Général Baratz, qui a pris le commandement de l’opération Barkhane il y a une une semaine, est venu « remercier le Président de la République pour l’appui que fournit l’Etat du Niger à la France dans le cadre de la réarticulation du dispositif de Barkhane », a-t-il affirmé à sa sortie d’audience.

« Nous quittons le Mali, comme vous le savez, et nous avons besoin de sortir énormément de matériels que nous avons amassés pendant huit années d’opération dans ce pays. Et la seule solution pour le faire, c’était de passer par le Niger et nous souhaitions remercier officiellement le Président de la République pour son appui dans cette réarticulation », a -t-il précisé.

« Ça fait beaucoup de convois, ça nécessite énormément de trafic routier. Il y a actuellement 6.000 conteneurs à sortir du Mali et on ne peut le faire que par la route », a indiqué le Général Baratz.

« Nous savons toutes les complications et tous les troubles que peuvent causer ces différents convois, qui font parfois plus de dix kms de long. C’est effectivement pénible pour tout le monde. Nous reconnaissons vraiment l’effort réalisé par le peuple nigérien au profit des français pour nous permettre justement de sortir proprement et correctement du Mali », a-t-il souligné.

Related Articles

- Advertisement -spot_img