- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
PolitiqueCélébration du 62ème anniversaire de la fête de l’indépendance: Un symbole de...

Célébration du 62ème anniversaire de la fête de l’indépendance: Un symbole de cohésion nationale ravivé chaque année

Aujourd’hui, 3 août 2022, le Niger célèbre le 62ème anniversaire de son accession à la souveraineté internationale. Cette année, c’est la région de Tillabéri qui accueille les festivités commémoratives de plantation d’arbres.

Le Niger, depuis 3 août 1964 célèbre cet anniversaire en marquant la cérémonie par une plantation d’arbres dans toutes les régions au-delà de la région hôte. Cette année aussi, l’on n’a pas dérogé à la règle.

A la tête d’une importante délégation, le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Bazoum Mohamed a effectué le déplacement pour d’une empreinte indélébile cette occasion de réjouissances et de communion.

Ainsi, plusieurs personnalités ont été décorées à cette occasion dont des diplomates, des fonctionnaires de l’administration publique qui se sont distingués dans l’accomplissement de leurs missions, les membres des Forces de Défense et de Sécurité, les enseignants, les acteurs de la culture entre autres.

La cérémonie a été marquée par la présence salutaire d’importantes personnalités venues du Nigeria voisin pour marquer leur attachement au développement de notre pays. Ainsi, ces hôtes étaient composés des Gouverneurs, des Hommes d’affaire dont le célèbre Aliko Dangote, PDG de Dangote Group, et Directeur du Protocole de la présidence de la république du Nigeria. Ces personnalités ont été honorées par le Niger, à travers le Président de la république, SEM Bazoum Mohamed qui a leur décerné plusieurs distinctions.

Le Gouverneur de la Région de Tillabéri a prononcé une allocution de bienvenue aux différents hôtes du Niger comme ceux venus du pays voisin. Il a également rappelé les investissements que l’Etat du Niger a entrepris dans le cadre de la lutte contre la désertification, l’ensablement du fleuve Niger, la conservation et la protection de la biodiversité, les actions de récupération des terres dégradées, dont les montants s’élèvent à plus d’un milliard de FCFA.

Ensuite, c’était au tour de la Ministre de l’environnement de dresser le bilan de toutes les actions menées à l’échelle nationale en termes des réalisations au profit des actions de développement par le truchement de la préservation des écosystèmes.

Par ailleurs la veille, le Chef de l’Etat, dans son message à la nation à l’occasion de la commémoration de ce 62ème anniversaire de la fête de l‘indépendance, a rappelé le thème retenu cette année ainsi que sa portée : ‘’« Lutte contre l’ensablement des cours et plans d’eau : une voie pour le relèvement et la résilience des communautés locales ». Ce thème procède d’une problématique majeure en raison des menaces dont font l’objet les cours et plans d’eau notamment le Fleuve Niger, le Lac Tchad, la Komadougou, la Sirba etc, qui participent de manière considérable à la sécurité alimentaire des populations locales, qui y pratiquent leurs activités agrosylvopastorales et halieutiques.

 Les possibilités de mise en valeur de ces écosystèmes diminuent considérablement en raison de l’ensablement auquel ils sont soumis sous les effets conjugués de la pression démographique, des sécheresses, de l’érosion, des inondations et du déboisement.

Dans le contexte de l’insécurité alimentaire et de l’insécurité liée à la prévalence du terrorisme dans la région du Fleuve, il est impératif de prêter une attention particulière à la protection et au maintien des cours et plans d’eau, afin de promouvoir leur potentiel de production pour garantir des moyens d’existence sûrs aux communautés locales.      

Dans notre combat contre les effets du changement climatique le gouvernement a été instruit pour promouvoir des modes d’exploitation responsables des ressources naturelles aussi bien sur les plateaux et les bassins versants que dans les vallées et bas-fonds.

Par ailleurs, un groupe de travail a été mis en place pour préparer des projets en vue de leur financement dans le cadre du projet de la grande muraille verte de façon à permettre à notre pays de tirer le maximum de profit de cette opportunité’’ a renchérit SEM Bazoum Mohamed.

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Latest article

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

More article