35.4 C
Niger
mardi, octobre 4, 2022
spot_img

Le RDR Tchanji reste membre de l’opposition politique.

Dans la déclaration rendue public par le RDR Tchandji, le BPN se dissocie des arguments avancés par le sieur Doudou Rahama, pourtant un des principaux caciques du parti, souvent considéré comme le porte voix du président et candidat malheureux à l’élection présidentielle passée, Mahamane Ousmane.

Qu’est ce qui n’a pas bien marché ? Les négociations ? Les postes et avantages mis sur la table ? La haine de collaborer avec un gagnant ? Ce sont là autant des questions que se posent les observateurs de la scène politique nationale.

Le candidat malheureux Mahamane Ousmane dit et réaffirme avoir pris acte du verdict de la Cour avec toujours la même rengaine. Une chanson bien ressassee au point de s’en convaincre qu’on avait raison !

« Suite aux récents échanges malencontreux…, Sorties hasardeuses,…. Par conséquent, les propos tenus par ce Camarade lors de ses multiples sorties n’engagent que sa propre personne, comme d’ailleurs il l’a précisé lui-même. » Telle est la conclusion du parti qui désavoue publiquement son membre, sinon l’une des figures les plus connues.

Pourtant, ce que Doudou Rahama avait affirmé n’a rien d’invraissemblable!

Les militants de Tchandji sont pauvres jusqu’à l’os, ils ont supporté les âpres de la mauvaise décision et de la fougue de leurs leaders, qui eux se retrouvent bien à travers des postes juteux qu’ils occupent dans les différentes institutions, au détriment du plus grand nombre qui végète dans la plus totale des précarités.

Peine perdue ! Mahamane Ousmane ne va jamais changé, il restera toujours égal à lui-même ! La protection de ses intérêts mesquins lui incombe plus que le bonheur de ses militants.

En quoi participer à un gouvernement de large ouverture serait il un crime tant que celui-ci peut permettre de construire le pays dans un contexte d’insécurité la plus dévastatrice de notre histoire ?

Ousmane ne va jamais changer. Ce n’est pas de trop de le dire. Chaque fois qu’on l’invite à faire quelque chose pour le Niger, il trouvera le moyen de se debiner à quatre pattes !

Ousmane, hélas!

Related Articles

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

spot_img

Le RDR Tchanji reste membre de l’opposition politique.

Dans la déclaration rendue public par le RDR Tchandji, le BPN se dissocie des arguments avancés par le sieur Doudou Rahama, pourtant un des principaux caciques du parti, souvent considéré comme le porte voix du président et candidat malheureux à l’élection présidentielle passée, Mahamane Ousmane.

Qu’est ce qui n’a pas bien marché ? Les négociations ? Les postes et avantages mis sur la table ? La haine de collaborer avec un gagnant ? Ce sont là autant des questions que se posent les observateurs de la scène politique nationale.

Le candidat malheureux Mahamane Ousmane dit et réaffirme avoir pris acte du verdict de la Cour avec toujours la même rengaine. Une chanson bien ressassee au point de s’en convaincre qu’on avait raison !

« Suite aux récents échanges malencontreux…, Sorties hasardeuses,…. Par conséquent, les propos tenus par ce Camarade lors de ses multiples sorties n’engagent que sa propre personne, comme d’ailleurs il l’a précisé lui-même. » Telle est la conclusion du parti qui désavoue publiquement son membre, sinon l’une des figures les plus connues.

Pourtant, ce que Doudou Rahama avait affirmé n’a rien d’invraissemblable!

Les militants de Tchandji sont pauvres jusqu’à l’os, ils ont supporté les âpres de la mauvaise décision et de la fougue de leurs leaders, qui eux se retrouvent bien à travers des postes juteux qu’ils occupent dans les différentes institutions, au détriment du plus grand nombre qui végète dans la plus totale des précarités.

Peine perdue ! Mahamane Ousmane ne va jamais changé, il restera toujours égal à lui-même ! La protection de ses intérêts mesquins lui incombe plus que le bonheur de ses militants.

En quoi participer à un gouvernement de large ouverture serait il un crime tant que celui-ci peut permettre de construire le pays dans un contexte d’insécurité la plus dévastatrice de notre histoire ?

Ousmane ne va jamais changer. Ce n’est pas de trop de le dire. Chaque fois qu’on l’invite à faire quelque chose pour le Niger, il trouvera le moyen de se debiner à quatre pattes !

Ousmane, hélas!

Related Articles

- Advertisement -spot_img
spot_img

Le RDR Tchanji reste membre de l’opposition politique.

Dans la déclaration rendue public par le RDR Tchandji, le BPN se dissocie des arguments avancés par le sieur Doudou Rahama, pourtant un des principaux caciques du parti, souvent considéré comme le porte voix du président et candidat malheureux à l’élection présidentielle passée, Mahamane Ousmane.

Qu’est ce qui n’a pas bien marché ? Les négociations ? Les postes et avantages mis sur la table ? La haine de collaborer avec un gagnant ? Ce sont là autant des questions que se posent les observateurs de la scène politique nationale.

Le candidat malheureux Mahamane Ousmane dit et réaffirme avoir pris acte du verdict de la Cour avec toujours la même rengaine. Une chanson bien ressassee au point de s’en convaincre qu’on avait raison !

« Suite aux récents échanges malencontreux…, Sorties hasardeuses,…. Par conséquent, les propos tenus par ce Camarade lors de ses multiples sorties n’engagent que sa propre personne, comme d’ailleurs il l’a précisé lui-même. » Telle est la conclusion du parti qui désavoue publiquement son membre, sinon l’une des figures les plus connues.

Pourtant, ce que Doudou Rahama avait affirmé n’a rien d’invraissemblable!

Les militants de Tchandji sont pauvres jusqu’à l’os, ils ont supporté les âpres de la mauvaise décision et de la fougue de leurs leaders, qui eux se retrouvent bien à travers des postes juteux qu’ils occupent dans les différentes institutions, au détriment du plus grand nombre qui végète dans la plus totale des précarités.

Peine perdue ! Mahamane Ousmane ne va jamais changé, il restera toujours égal à lui-même ! La protection de ses intérêts mesquins lui incombe plus que le bonheur de ses militants.

En quoi participer à un gouvernement de large ouverture serait il un crime tant que celui-ci peut permettre de construire le pays dans un contexte d’insécurité la plus dévastatrice de notre histoire ?

Ousmane ne va jamais changer. Ce n’est pas de trop de le dire. Chaque fois qu’on l’invite à faire quelque chose pour le Niger, il trouvera le moyen de se debiner à quatre pattes !

Ousmane, hélas!

Related Articles

- Advertisement -spot_img