33.3 C
Niger
mardi, octobre 4, 2022
spot_img

Marche suivie du meeting du REPPAD: Interdite pour raisons des sécuritaires

Le Député-maire de la ville de Niamey a pris un arrêté ce lundi 15 août dernier pour interdire la marche suivie de meeting que projette d’organiser le Réseau Panafricain pour la Paix, la Démocratie et le Développement le 17 août 2022.

En effet, cette  interdiction est motivée par plusieurs raisons dont la situation sécuritaire, le risque d’infiltrations et risque de troubles à l’ordre public en application de l’article 5 de la loi 2004-45 du 8 juin 2004 régissant les manifestations sur la voie publique.

Pour rappel, le REPPAD a voulu organiser cette marche principalement pour exiger entre autres du gouvernement, la levée immédiate et sans condition de la mesure d’augmentation du prix du gasoil, des mesures concrètes contre la vie chère notamment sur l’électricité, l’eau, le loyer, le riz, le sucre, le lait, la farine ainsi que l’augmentation du revenu des travailleurs y compris le salaire interprofessionnel garanti (SMIG), le départ pure et simple de Barkhane de notre territoire.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

spot_img

Marche suivie du meeting du REPPAD: Interdite pour raisons des sécuritaires

Le Député-maire de la ville de Niamey a pris un arrêté ce lundi 15 août dernier pour interdire la marche suivie de meeting que projette d’organiser le Réseau Panafricain pour la Paix, la Démocratie et le Développement le 17 août 2022.

En effet, cette  interdiction est motivée par plusieurs raisons dont la situation sécuritaire, le risque d’infiltrations et risque de troubles à l’ordre public en application de l’article 5 de la loi 2004-45 du 8 juin 2004 régissant les manifestations sur la voie publique.

Pour rappel, le REPPAD a voulu organiser cette marche principalement pour exiger entre autres du gouvernement, la levée immédiate et sans condition de la mesure d’augmentation du prix du gasoil, des mesures concrètes contre la vie chère notamment sur l’électricité, l’eau, le loyer, le riz, le sucre, le lait, la farine ainsi que l’augmentation du revenu des travailleurs y compris le salaire interprofessionnel garanti (SMIG), le départ pure et simple de Barkhane de notre territoire.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
spot_img

Marche suivie du meeting du REPPAD: Interdite pour raisons des sécuritaires

Le Député-maire de la ville de Niamey a pris un arrêté ce lundi 15 août dernier pour interdire la marche suivie de meeting que projette d’organiser le Réseau Panafricain pour la Paix, la Démocratie et le Développement le 17 août 2022.

En effet, cette  interdiction est motivée par plusieurs raisons dont la situation sécuritaire, le risque d’infiltrations et risque de troubles à l’ordre public en application de l’article 5 de la loi 2004-45 du 8 juin 2004 régissant les manifestations sur la voie publique.

Pour rappel, le REPPAD a voulu organiser cette marche principalement pour exiger entre autres du gouvernement, la levée immédiate et sans condition de la mesure d’augmentation du prix du gasoil, des mesures concrètes contre la vie chère notamment sur l’électricité, l’eau, le loyer, le riz, le sucre, le lait, la farine ainsi que l’augmentation du revenu des travailleurs y compris le salaire interprofessionnel garanti (SMIG), le départ pure et simple de Barkhane de notre territoire.

Related Articles

- Advertisement -spot_img