35.4 C
Niger
mardi, octobre 4, 2022
spot_img

Lutte contre la drogue à Niamey: Interpellation des dealers

L’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) a présenté mardi matin dans ses locaux, des individus appartenant à un réseau de trafic de drogue à Niamey. Ils sont au total trois individus interpellés avec en leur possession 149, 93 kg de Cannabis d’une valeur estimée à environ 11.046.000 FCFA.

A l’issue de la présentation, le Commissaire de Police, Nana Aichatou Ousmane Bako a rappelé que le 02 septembre 2022, l’OCRTIS a mis la main sur deux individus de nationalité nigérienne en possession de 109,32 Kg de cannabis dont 115 briques et 13 boules d’une variété prisée dans les milieux aisés appelée amnésia et 698 comprimés de Tramadol dans une habitation sis au quartier Koira Tégui de Niamey. Elle a souligné qu’en marge de cette saisie, l’Unité de la Police Secours qui a saisi dans la ville de Niamey 40,61Kg de cannabis, a interpellé une personne de nationalité nigérienne. «La drogue saisie provient de Mallanville (Benin) par pirogue motorisée via le fleuve Niger jusqu’à Gaya où des motocyclistes assurent le transport terrestre sur diverses destinations», a-t-elle affirmé.

Selon la commissaire Nana Aichatou Ousmane Bako, cette saisie, ainsi que bien d’autres effectuées récemment confortent le constat que la région de Dosso devient progressivement le hub d’un important trafic de stupéfiants par le vecteur fluvial en provenance du Benin. «La valeur marchande de la drogue saisie est estimée à environ 11.046.000 FCFA», a-t-elle précisé. Le Commissaire de Police Nana Aichatou Ousmane Bako devait aussi préciser que l’ampleur de cette réorganisation du trafic de stupéfiants révèle l’émergence d’un nouveau mode opératoire. A ce titre, L’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) appelle les populations riveraines du fleuve Niger à plus de vigilance et de collaboration afin de lutter efficacement contre le trafic de drogue au Niger.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

spot_img

Lutte contre la drogue à Niamey: Interpellation des dealers

L’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) a présenté mardi matin dans ses locaux, des individus appartenant à un réseau de trafic de drogue à Niamey. Ils sont au total trois individus interpellés avec en leur possession 149, 93 kg de Cannabis d’une valeur estimée à environ 11.046.000 FCFA.

A l’issue de la présentation, le Commissaire de Police, Nana Aichatou Ousmane Bako a rappelé que le 02 septembre 2022, l’OCRTIS a mis la main sur deux individus de nationalité nigérienne en possession de 109,32 Kg de cannabis dont 115 briques et 13 boules d’une variété prisée dans les milieux aisés appelée amnésia et 698 comprimés de Tramadol dans une habitation sis au quartier Koira Tégui de Niamey. Elle a souligné qu’en marge de cette saisie, l’Unité de la Police Secours qui a saisi dans la ville de Niamey 40,61Kg de cannabis, a interpellé une personne de nationalité nigérienne. «La drogue saisie provient de Mallanville (Benin) par pirogue motorisée via le fleuve Niger jusqu’à Gaya où des motocyclistes assurent le transport terrestre sur diverses destinations», a-t-elle affirmé.

Selon la commissaire Nana Aichatou Ousmane Bako, cette saisie, ainsi que bien d’autres effectuées récemment confortent le constat que la région de Dosso devient progressivement le hub d’un important trafic de stupéfiants par le vecteur fluvial en provenance du Benin. «La valeur marchande de la drogue saisie est estimée à environ 11.046.000 FCFA», a-t-elle précisé. Le Commissaire de Police Nana Aichatou Ousmane Bako devait aussi préciser que l’ampleur de cette réorganisation du trafic de stupéfiants révèle l’émergence d’un nouveau mode opératoire. A ce titre, L’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) appelle les populations riveraines du fleuve Niger à plus de vigilance et de collaboration afin de lutter efficacement contre le trafic de drogue au Niger.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
spot_img

Lutte contre la drogue à Niamey: Interpellation des dealers

L’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) a présenté mardi matin dans ses locaux, des individus appartenant à un réseau de trafic de drogue à Niamey. Ils sont au total trois individus interpellés avec en leur possession 149, 93 kg de Cannabis d’une valeur estimée à environ 11.046.000 FCFA.

A l’issue de la présentation, le Commissaire de Police, Nana Aichatou Ousmane Bako a rappelé que le 02 septembre 2022, l’OCRTIS a mis la main sur deux individus de nationalité nigérienne en possession de 109,32 Kg de cannabis dont 115 briques et 13 boules d’une variété prisée dans les milieux aisés appelée amnésia et 698 comprimés de Tramadol dans une habitation sis au quartier Koira Tégui de Niamey. Elle a souligné qu’en marge de cette saisie, l’Unité de la Police Secours qui a saisi dans la ville de Niamey 40,61Kg de cannabis, a interpellé une personne de nationalité nigérienne. «La drogue saisie provient de Mallanville (Benin) par pirogue motorisée via le fleuve Niger jusqu’à Gaya où des motocyclistes assurent le transport terrestre sur diverses destinations», a-t-elle affirmé.

Selon la commissaire Nana Aichatou Ousmane Bako, cette saisie, ainsi que bien d’autres effectuées récemment confortent le constat que la région de Dosso devient progressivement le hub d’un important trafic de stupéfiants par le vecteur fluvial en provenance du Benin. «La valeur marchande de la drogue saisie est estimée à environ 11.046.000 FCFA», a-t-elle précisé. Le Commissaire de Police Nana Aichatou Ousmane Bako devait aussi préciser que l’ampleur de cette réorganisation du trafic de stupéfiants révèle l’émergence d’un nouveau mode opératoire. A ce titre, L’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) appelle les populations riveraines du fleuve Niger à plus de vigilance et de collaboration afin de lutter efficacement contre le trafic de drogue au Niger.

Related Articles

- Advertisement -spot_img