33.3 C
Niger
mercredi, octobre 5, 2022
spot_img

L’Ambassadeur d’Algérie au Niger élevé au grade de commandeur dans l’ordre de mérite du Niger

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Hassoumi Massoudou a élevé hier soir , au grade de commandeur dans l’ordre  de mérite du Niger, SE Ali Drouiche, Ambassadeur de la République Algérienne Démocratique et Populaire, en fin de mission dans notre pays.   

Lors de cette cérémonie, le ministre Hassoumi Massoudou a rappelé que l’Algérie et le Niger sont deux pays frères dont la coopération formelle date de 1964.

Une relation multiple et multiforme et qui a connu un réel développement depuis la signature par les deux pays de l’Accord portant création de la Commission Mixte pour la coopération économique, culturelle, scientifique et technique, le 27 juillet 1971 à Alger.

« Ce cadre idéal de concertation entre les deux pays englobe plusieurs domaines de coopération. Le dynamisme qui caractérise cette Commission dans le cadre du renforcement des relations d’amitié, de fraternité et de coopération entre les deux pays, a permis de l’ériger, conformément aux orientations des plus Hautes Autorités des deux pays, en Grande Commission Mixte de Coopération Niger-Algérie dont la 1ère session s’est tenue les 15 et 16 mars 2017, à Niamey .

Hassoumi Massoudoun’a pas manqué de rappeler que la 1ère  session de la Grande Commission Mixte de coopération Niger Algérie a permis de donner un nouvel élan à notre coopération à travers l’élargissement de ses domaines et le renforcement de son arsenal juridique avec la signature de neuf (9) accords. Elle a permis aussi de créer plusieurs comités mixtes de suivi et d’application de plusieurs instruments juridiques signés entre des structures de deux pays. « C’est le cas par exemple du Comité Bilatéral Frontalier qui prend en charge les questions spécifiques de gestions des frontières communes, les questions de la criminalité transfrontalière, les migrations.

Rappelant la visite de travail et d’amitié du Président MOHAMED BAZOUM, en juillet 2021 à Alger, qui a abouti à la réouverture de la frontière Nigéro-Algérienne ; l’appui aux 130.000 déplacés du bassin du Lac Tchad; le passage en revue de la migration la coopération énergétique, la coopération scientifique et culturelle ; la coopération militaire; la tenue de la 2ème Session de la Grande Commission Mixte Nigéro-Algérienne de Coopération, etc, M. Hassoumi Massoudou  a indiqué que l’Algérie est un important et précieux partenaire au développement du Niger à travers les appuis multiformes qu’il lui accorde dans plusieurs domaines sectoriels de notre coopération. Je peux citer à titre d’exemple: L’octroi régulier des bourses d’études au profit des étudiants et professionnels nigériens, des stages de formation et bourses et appui logistiques aux forces de défense et de sécurité du Niger; L’appui consistant et multiforme des autorités Algériennes dans le cadre de l’embellissement des Villes du Niger à travers la célébration de la fête tournante de la Proclamation de la République du Niger; le lancement et la poursuite de plusieurs projets d’infrastructures dont : Le projet de construction d’un Centre de santé à Tchirozérine ; Le projet de construction d’un Centre d’Hémodialyse à Agadez,  le projet de construction d’un Institut Islamique à Agadez.  Il convient aussi de rappeler que l’Algérie et le Niger conjuguent leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme, le banditisme, le trafic de tout genre et l’immigration clandestine.

« Tout au long de votre séjour vous avez su afficher une disponibilité permanente; humble, courtois, avec un grand esprit d’ouverture, vous avez réussi à établir des relations de confiance tant avec vos collègues Chefs des Missions Diplomatiques ainsi qu’avec les hauts fonctionnaires de l’administration nigérienne. En quittant le Niger, nous garderons de vous, le souvenir d’un diplomate professionnel, engagé et déterminé dont la courtoisie, la simplicité et l’ouverture d’esprit ont contribué au renforcement de la coopération Nigéro Algérienne ».

Pour sa part, l’ambassadeur de la République Algérienne Démocratique et Populaire, SE Ali Drouiche  a exprimé sa gratitude à l’endroit du Président de la République, SE. Mohamed Bazoum pour cette distinction. « Au Niger, je n’ai pas été totalement dépaysé, en raison de la proximité géographique, humaine et culturelle qui existe entre nos deux peuples frères. En quittant le Niger, j’ai le sentiment du devoir accompli, d’avoir apporté ma modeste contribution au renforcement des liens de fraternité et de coopération entre nos deux pays », s’est réjoui, SE Ali Drouiche.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

spot_img

L’Ambassadeur d’Algérie au Niger élevé au grade de commandeur dans l’ordre de mérite du Niger

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Hassoumi Massoudou a élevé hier soir , au grade de commandeur dans l’ordre  de mérite du Niger, SE Ali Drouiche, Ambassadeur de la République Algérienne Démocratique et Populaire, en fin de mission dans notre pays.   

Lors de cette cérémonie, le ministre Hassoumi Massoudou a rappelé que l’Algérie et le Niger sont deux pays frères dont la coopération formelle date de 1964.

Une relation multiple et multiforme et qui a connu un réel développement depuis la signature par les deux pays de l’Accord portant création de la Commission Mixte pour la coopération économique, culturelle, scientifique et technique, le 27 juillet 1971 à Alger.

« Ce cadre idéal de concertation entre les deux pays englobe plusieurs domaines de coopération. Le dynamisme qui caractérise cette Commission dans le cadre du renforcement des relations d’amitié, de fraternité et de coopération entre les deux pays, a permis de l’ériger, conformément aux orientations des plus Hautes Autorités des deux pays, en Grande Commission Mixte de Coopération Niger-Algérie dont la 1ère session s’est tenue les 15 et 16 mars 2017, à Niamey .

Hassoumi Massoudoun’a pas manqué de rappeler que la 1ère  session de la Grande Commission Mixte de coopération Niger Algérie a permis de donner un nouvel élan à notre coopération à travers l’élargissement de ses domaines et le renforcement de son arsenal juridique avec la signature de neuf (9) accords. Elle a permis aussi de créer plusieurs comités mixtes de suivi et d’application de plusieurs instruments juridiques signés entre des structures de deux pays. « C’est le cas par exemple du Comité Bilatéral Frontalier qui prend en charge les questions spécifiques de gestions des frontières communes, les questions de la criminalité transfrontalière, les migrations.

Rappelant la visite de travail et d’amitié du Président MOHAMED BAZOUM, en juillet 2021 à Alger, qui a abouti à la réouverture de la frontière Nigéro-Algérienne ; l’appui aux 130.000 déplacés du bassin du Lac Tchad; le passage en revue de la migration la coopération énergétique, la coopération scientifique et culturelle ; la coopération militaire; la tenue de la 2ème Session de la Grande Commission Mixte Nigéro-Algérienne de Coopération, etc, M. Hassoumi Massoudou  a indiqué que l’Algérie est un important et précieux partenaire au développement du Niger à travers les appuis multiformes qu’il lui accorde dans plusieurs domaines sectoriels de notre coopération. Je peux citer à titre d’exemple: L’octroi régulier des bourses d’études au profit des étudiants et professionnels nigériens, des stages de formation et bourses et appui logistiques aux forces de défense et de sécurité du Niger; L’appui consistant et multiforme des autorités Algériennes dans le cadre de l’embellissement des Villes du Niger à travers la célébration de la fête tournante de la Proclamation de la République du Niger; le lancement et la poursuite de plusieurs projets d’infrastructures dont : Le projet de construction d’un Centre de santé à Tchirozérine ; Le projet de construction d’un Centre d’Hémodialyse à Agadez,  le projet de construction d’un Institut Islamique à Agadez.  Il convient aussi de rappeler que l’Algérie et le Niger conjuguent leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme, le banditisme, le trafic de tout genre et l’immigration clandestine.

« Tout au long de votre séjour vous avez su afficher une disponibilité permanente; humble, courtois, avec un grand esprit d’ouverture, vous avez réussi à établir des relations de confiance tant avec vos collègues Chefs des Missions Diplomatiques ainsi qu’avec les hauts fonctionnaires de l’administration nigérienne. En quittant le Niger, nous garderons de vous, le souvenir d’un diplomate professionnel, engagé et déterminé dont la courtoisie, la simplicité et l’ouverture d’esprit ont contribué au renforcement de la coopération Nigéro Algérienne ».

Pour sa part, l’ambassadeur de la République Algérienne Démocratique et Populaire, SE Ali Drouiche  a exprimé sa gratitude à l’endroit du Président de la République, SE. Mohamed Bazoum pour cette distinction. « Au Niger, je n’ai pas été totalement dépaysé, en raison de la proximité géographique, humaine et culturelle qui existe entre nos deux peuples frères. En quittant le Niger, j’ai le sentiment du devoir accompli, d’avoir apporté ma modeste contribution au renforcement des liens de fraternité et de coopération entre nos deux pays », s’est réjoui, SE Ali Drouiche.

Related Articles

- Advertisement -spot_img
spot_img

L’Ambassadeur d’Algérie au Niger élevé au grade de commandeur dans l’ordre de mérite du Niger

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Hassoumi Massoudou a élevé hier soir , au grade de commandeur dans l’ordre  de mérite du Niger, SE Ali Drouiche, Ambassadeur de la République Algérienne Démocratique et Populaire, en fin de mission dans notre pays.   

Lors de cette cérémonie, le ministre Hassoumi Massoudou a rappelé que l’Algérie et le Niger sont deux pays frères dont la coopération formelle date de 1964.

Une relation multiple et multiforme et qui a connu un réel développement depuis la signature par les deux pays de l’Accord portant création de la Commission Mixte pour la coopération économique, culturelle, scientifique et technique, le 27 juillet 1971 à Alger.

« Ce cadre idéal de concertation entre les deux pays englobe plusieurs domaines de coopération. Le dynamisme qui caractérise cette Commission dans le cadre du renforcement des relations d’amitié, de fraternité et de coopération entre les deux pays, a permis de l’ériger, conformément aux orientations des plus Hautes Autorités des deux pays, en Grande Commission Mixte de Coopération Niger-Algérie dont la 1ère session s’est tenue les 15 et 16 mars 2017, à Niamey .

Hassoumi Massoudoun’a pas manqué de rappeler que la 1ère  session de la Grande Commission Mixte de coopération Niger Algérie a permis de donner un nouvel élan à notre coopération à travers l’élargissement de ses domaines et le renforcement de son arsenal juridique avec la signature de neuf (9) accords. Elle a permis aussi de créer plusieurs comités mixtes de suivi et d’application de plusieurs instruments juridiques signés entre des structures de deux pays. « C’est le cas par exemple du Comité Bilatéral Frontalier qui prend en charge les questions spécifiques de gestions des frontières communes, les questions de la criminalité transfrontalière, les migrations.

Rappelant la visite de travail et d’amitié du Président MOHAMED BAZOUM, en juillet 2021 à Alger, qui a abouti à la réouverture de la frontière Nigéro-Algérienne ; l’appui aux 130.000 déplacés du bassin du Lac Tchad; le passage en revue de la migration la coopération énergétique, la coopération scientifique et culturelle ; la coopération militaire; la tenue de la 2ème Session de la Grande Commission Mixte Nigéro-Algérienne de Coopération, etc, M. Hassoumi Massoudou  a indiqué que l’Algérie est un important et précieux partenaire au développement du Niger à travers les appuis multiformes qu’il lui accorde dans plusieurs domaines sectoriels de notre coopération. Je peux citer à titre d’exemple: L’octroi régulier des bourses d’études au profit des étudiants et professionnels nigériens, des stages de formation et bourses et appui logistiques aux forces de défense et de sécurité du Niger; L’appui consistant et multiforme des autorités Algériennes dans le cadre de l’embellissement des Villes du Niger à travers la célébration de la fête tournante de la Proclamation de la République du Niger; le lancement et la poursuite de plusieurs projets d’infrastructures dont : Le projet de construction d’un Centre de santé à Tchirozérine ; Le projet de construction d’un Centre d’Hémodialyse à Agadez,  le projet de construction d’un Institut Islamique à Agadez.  Il convient aussi de rappeler que l’Algérie et le Niger conjuguent leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme, le banditisme, le trafic de tout genre et l’immigration clandestine.

« Tout au long de votre séjour vous avez su afficher une disponibilité permanente; humble, courtois, avec un grand esprit d’ouverture, vous avez réussi à établir des relations de confiance tant avec vos collègues Chefs des Missions Diplomatiques ainsi qu’avec les hauts fonctionnaires de l’administration nigérienne. En quittant le Niger, nous garderons de vous, le souvenir d’un diplomate professionnel, engagé et déterminé dont la courtoisie, la simplicité et l’ouverture d’esprit ont contribué au renforcement de la coopération Nigéro Algérienne ».

Pour sa part, l’ambassadeur de la République Algérienne Démocratique et Populaire, SE Ali Drouiche  a exprimé sa gratitude à l’endroit du Président de la République, SE. Mohamed Bazoum pour cette distinction. « Au Niger, je n’ai pas été totalement dépaysé, en raison de la proximité géographique, humaine et culturelle qui existe entre nos deux peuples frères. En quittant le Niger, j’ai le sentiment du devoir accompli, d’avoir apporté ma modeste contribution au renforcement des liens de fraternité et de coopération entre nos deux pays », s’est réjoui, SE Ali Drouiche.

Related Articles

- Advertisement -spot_img