- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
La lettre de TamTamJournée Mondiale de la Poste: Faciliter les échanges et l’inclusion financière, tout...

Journée Mondiale de la Poste: Faciliter les échanges et l’inclusion financière, tout en assurant une transition écologique durable

Le Niger a célébré, le dimanche 9 octobre 2022, la journée mondiale de la poste, en commémoration du 148ème anniversaire de l’Union Postale Universelle (UPU), institution  spécialisée de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Cette journée faut-il le rappeler est un événement qui a été institué lors du congrès postal universel de Tokyo en 1969 pour marquer la date d’anniversaire de la création de l’Union Postale Universelle (UPU). Cette année, le thème retenu pour la célébration de cette journée est «la poste pour la planète».

Dans un message livré à cette occasion, le ministre de la Poste et des nouvelles technologies de l’information, M. Hassane Barazé Moussa, a déclaré que le réseau postal, en tant que système organisé est, par essence, un outil de mise en relation de l’ensemble des composantes de la société, notamment les hommes, les entreprises, les organisations, les Etats, et l’environnement. Il a précisé que le secteur postal emploie plus de cinq millions de personnes dans plus de 600.000 bureaux répartis dans 192 pays et distribue des centaines de milliards des centaines de milliards d’envois postaux par an.

Le ministre de la Poste et des nouvelles technologie de l’information, a en outre souligné qu’en tant qu’acteur international en matière de distribution de marchandises et de services essentiels, la poste est la mieux placée pour montrer la voie à ses partenaires sur l’ensemble de la chaine logique mondiale. Aussi, a-t-il ajouté, elle peut être une pionnière pour améliorer les activités d’atténuation, d’adaptation et de résilience en matière de changement climatique au sein des autres secteurs. L’énergie est selon lui, essentielle au bon fonctionnement du réseau postal mondial. Les véhicules, les bâtiments et l’infrastructure numérique nécessaire à la prestation des services postaux dépendent tous d’un approvisionnement en énergie. Malheureusement, a-t-il déploré, cette énergie utilisée rejette dans l’atmosphère des gaz à effet de serre, responsables responsable du réchauffement climatique.

  1. Hassane Barazé Moussa, a en outre indiqué que l’énergie est donc au cœur des engagements et des obligations du secteur postal en matière de protection du climat. C’est pourquoi, a-t-il dit, collectivement, les pays membres de l’UPU se sont engagés à prendre plusieurs mesures visant à réduire les émissions mondiales des gaz à effet de serre provenant des opérations postales et accroitre leur résilience face aux perturbations dues au changement climatique. Cela reflète les engagements nationaux plus larges en matière d’atténuation et d’adaptation pris par les signataires de l’accord de Paris. L’action sur le changement climatique, a notifié le ministre, permettra aussi de faire progresser les objectifs de développement durable. «Nous devons songer à notre impact au delà de nos bureaux, de nos réseaux et de nos frontières. Ce combat concerne chaque personne, chaque entreprise et chaque nation sur cette planète. Nous devons travailler ensemble pour garantir un avenir meilleur aux générations à venir», a estimé le ministre de la Poste.

D’après M. Hassane Barazé Moussa, au Niger, les questions liées au changement climatique ont été prises en compte dans tous les documents d’orientations publiques. C’est ainsi que, dans la SDDCI Niger 2030, l’Etat ambitionne d’atténuer les effets négatifs du changement climatique sur les conditions de vie des populations, en mettant l’accent sur la mise en œuvre de l’initiative africaine «Grande Muraille Verte» et de la contribution déterminée au niveau national révisée. Dans cette démarche nationale, a-t-il poursuivi, le secteur postal et la chaine des services postaux sont appelés à devenir des éléments clés de l’émergence tels que déclinés dans la déclaration de politique général du gouvernement. Le ministre de la poste et des nouvelles technologies de l’information, a enfin précisé que l’objectif du gouvernement est de faire du secteur postal, un secteur performant et dynamique qui facilite les échanges et l’inclusion financière, tout en assurant une transition écologique durable.

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Latest article

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

More article