- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
InternationalL’IMMENSE ŒUVRE DE MOHAMADOU DABO POUR LE CAMEROUN

L’IMMENSE ŒUVRE DE MOHAMADOU DABO POUR LE CAMEROUN

Depuis l’éclatement des suspicions ayant débouchés sur l’affaire *Covidgate*, certains essayent de faire passer Mohamadou Dabo comme un homme d’affaires sulfureux qui aurait profité du Covid-19 pour se faire de l’argent.

Mais en réalité l’objectif de ces derniers est de détourner l’attention de l’opinion publique pour jeter l’opprobre sur un Homme qui fait flotter avec honneur le drapeau camerounais en Afrique, en Europe, en Asie, en Amérique…

Ceux qui pensent donc que le Consul Honoraire de la République de Corée du Sud au Cameroun depuis 40 ans est Businessman dont l’existence de certaines entreprises sont douteuses, ne savent peut être pas la contribution que cet Homme apporte en sa manière pour faire avancer notre pays. Dans cet article, nous allons lister quelques faits marquants posés par l’un des Hommes d’Affaires camerounais qui, la main sur le cœur, a décidé de servir sa Nation.

Ainsi donc, dans le cadre de ses responsabilités sociales et entrepreneuriales, Mohamadou DABO, en qualité de représentant en Afrique Sub-Saharienne de CUPIA (Custom UNIPASS International Agency), a fortement contribué avec ladite société à la mise en place de CAMCIS (Cameroon Customs Information System) système de dématérialisation et de gestion des opérations de douanes et du commerce extérieur, selon le modèle Sud-Coréen Unipass.

Ce système est mis en place en partenariat avec CUPIA depuis 2015 et est au sein des douanes Camerounaises et en assure l’exploitation et la maintenance en collaboration avec les services des douanes Camerounaises. Le Président Faustin Archange TOUADERA après avoir visité les services de Douanes en République de Corée, et apprécié le fonctionnement du système Unipass, a prescrit la mise en place de ce système en RCA.

Une équipe Technique des Douanes Centrafricaines a dès lors été désignée pour la mise en route dudit projet. Le même projet est entrain d’être implémenté au Tchad.

Mohamadou DABO a également contribué à la construction du Datacenter pour la soumission des marchés publics en ligne au Cameroun depuis 2019, don de la coopération coréenne, d’un montant de 3 millions de dollars ;

En 2020, il mène les négociations et obtient l’octroi aux sapeurs-pompiers d’un don de 30 ambulances. Toujours dans le secteur de la santé, il a participé avec l’appui de la coopération coréenne, à un don de financement pour la construction et l’équipement du centre des urgences de Yaoundé (CURY) d’un montant de 5 millions de dollars en 2013. L’hôpital Général de Garoua dont l’inauguration vient d’être faite par le Premier Ministre chef du Gouvernement est enpartie aussi son œuvre.

En 2009, les hôpitaux de Bamenda, Buea, Garoua et Yaoundé ont reçu un don en ambulances grâce à lui.

En 2006, par son entremise, la Fondation Chantal Biya a reçu un important Don des tests VIH et de paludisme. Sans oublier les dons en matériel et équipements médicaux aux hôpitaux de Bankinguili, de BAHAM, le Sud, le Nord-ouest et d’Awin en 2005.

Dans les autres secteurs, comment ne pas citer la réalisation des centres de formation professionnelle de sangmelima, Douala et Limbe d’un montant global de 60 millions de dollars avec les sociétés Samsung et NAMUN sous le financement EDCF; la mise en place du système de signature électronique (PKI) Don de la coopération coréenne, d’un montant de 3 millions de dollars, ont été réalisés grâce à ses démarches, et le financement des locaux devant abriter ce projet a été effectué par ses soins.

En 2004, il offre un don des matériels informatiques à l’observatoire national des Élections au Cameroun.

Don en intrants et consomables médicaux d’une valeur de 100 millions de Fcfa dans les hôpitaux et centres de santé de Mayo-darlé, Foumban, Bankim, etc en mars 2021.

Des réalisations prises et bien d’autres qui prouvent la volonté et la détermination de Mohamadou DABO à accompagner le Chef de l’Etat du Cameroun S.E Paul BIYA dans sa politique de faire du Cameroun un pays émergent en 2035. Depuis 40 ans, le Natif de Banyo se bat pour laisser une trace indélébile dans son pays sans toutefois être au devant de la scène.

Contrairement à certaines personnes véreuses qui payent les médias à coups de centaines de millions pour ternir son image, mais pour quel objectif ? Personne ne saurait répondre à cette question. Sous d’autres cieux, les Hommes d’Affaires de son calibre sont protégés et encouragés par les gouvernants.

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Latest article

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

More article