- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
DiplomatieInauguration du Centre Continental de veille des phénomènes météorologiques en Afrique: Pour...

Inauguration du Centre Continental de veille des phénomènes météorologiques en Afrique: Pour meilleure résilience des communautés face au changement climatique

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Hassoumi Massoudou a procédé hier 31 octobre 2022, à l’inauguration du Centre Continental de veille des phénomènes météorologiques en Afrique. Cette cérémonie s’est déroulée au siège du Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement (ACMAD) en présence de plusieurs invités.

D’après le représentant du conseil d’administration du Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement (ACMAD, M. Matazu Bako, le Centre Continental de veille des phénomènes météorologiques en Afrique a été mis en place grâce à l’appui de la République d’Italie. Il vise essentiellement à faire face à l’urgence et à l’importance des changements climatiques. Ce centre permettra aussi de réduire l’exposition des populations aux phénomènes climatiques qui entrainent souvent des maladies.

Dans ses propos liminaires, le ministre d’Etat a indiqué que la création de ce centre au niveau de l’ACMAD vient à point nommé pour les pays Africains en proie aux effets négatifs et désastreux du changement climatique. Aussi, selon M. Hassoumi Massoudou, cette infrastructure renforcera la capacité de l’ACMAD à soutenir les services météorologiques nationaux pendant les périodes de perturbations, en leur fournissant des moyens afin de leur permettre de préparer des réponses bien adaptées.

«Ayant pris conscience des phénomènes climatiques dans la zone sahélienne, ‘’les autorités nigériennes se sont déjà engagées sur un modèle de développement résilient au changement climatique prenant en compte les caractérisques et contraintes propres à notre espace sahélien», a déclare le ministre d’Etat en charge des Affaires étrangères. Dans cette optique, plusieurs politiques, stratégies et programmes sont en effet élaborés, comme le Programme National de l’Environnement pour un Développement Durable (PNEDD), la Stratégie Nationale et le Plan d’Action pour le Changement et les Variabilités Climatiques (SNPA/CVC), la Politique Nationale en matière de Changements Climatiques (PNCC) et la Stratégie Nationale d’Apprentissage sur les Changements Climatiques (SNACC) etc.

Dans le but d’intégrer progressivement les questions de l’Adaptation aux changements climatiques (ACC) dans le processus de planification et de budgétisation, a ajouté le ministre Hassoumi Massoudou, les autorités nigériennes ont initié l’élaboration d’un Plan National d’Adaptation (PNA) qui vise à réduire la vulnérabilité du pays face aux changements climatiques. Aussi, concernant la gestion des catastrophes très récurrentes au Niger, le gouvernement vise le renforcement des mesures de soutien au système d’alerte avec une approche multirisques

Pour le représentant du conseil d’administration du Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement (ACMAD), M. Matazu Bako, le centre s’est toujours inscrit résolument dans la promotion et la vulgarisation des alertes précoces conformément à son rôle qui est de renforcer les systèmes d’alerte précoces multirisques, de fournir des services climatologiques pour renforcer la résilience et s’adapter au changement climatique. Ainsi, ce dialogue va mettre en lumière la vulnérabilité climatique, les tendances, les résumés par rapport aux impacts et une évaluation des réponses au niveau du continent Africain.

Quant au représentant de l’UNDRR, M. Luca Rossi, il a d’abord remercié les partenaires notamment la République d’Italie, l’ACMAD qui n’a ménagé aucun effort dans la réalisation de ce projet qui a débuté depuis 2019. Il a également exprimé sa reconnaissance à l’Union Africaine pour avoir joué un rôle aussi particulier. «Nous apprécions l’engagement de tous, les analyses faites au profit de l’ACMAD concernant les inondations pour pouvoir générer les bulletins», a-t-il conclu

Source: ONEP

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Latest article

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

More article