- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
SociétéLa Fondation BOA au Niger engagée dans la prise en charge d’enfants...

La Fondation BOA au Niger engagée dans la prise en charge d’enfants en situation de handicap auditif.

La Fondation BANK OF AFRICA au Niger a accompagné quatre (4) enfants dont un (1) issu de la région de Zinder, pour des soins de surdité au Maroc, avec l’espoir qu’ils recouvriront l’usage de la parole et de l’ouïe.

Les enfants ont été reçus au Maroc du 17 octobre au 03 novembre 2022, pour une opération d’implantation cochléaires*. Ils étaient, pour la circonstance, accompagnés de leurs parents et d’une orthophoniste. Cette dernière a bénéficié d’une formation afin d’assurer le suivi post-opératoire.

De retour au Niger après cette opération réussie, une délégation composée des enfants et de leurs familles, l’équipe de Lions Club avec à sa tête Docteur MAMOUDOU MARIAMA, présidente régionale, et l’orthophoniste Charifa BABARI, a été reçue par la Direction Générale de BANK OF AFRICA, le mardi 08 novembre, dans un cadre très chaleureux.

Pour le Directeur Général de BANK OF AFRICA au NIGER, Monsieur TONI Sébastien, cette initiative de la Fondation BANK OF AFRICA témoigne de la mission citoyenne du Groupe BOA entièrement à l’écoute de son environnement. Il a rassuré les familles des enfants de la disponibilité constante de la Fondation pour leur accompagnement. Il a enfin exhorté les parties prenantes du projet à étendre le périmètre de leurs actions et surtout à remonter les besoins. « Cette action n’est que le début » a-t-il notifié et se dit convaincu que « ces enfants seront de futures personnalités très influentes au Niger ».

Selon Madame NIANG Haoua, Directeur Général Adjoint du Risque chez BANK OF AFRICA au Niger, il s’agit d’une cause noble, d’une voix émue a-t-elle rajouté « car les enfants doivent bénéficier aux mieux des mêmes chances de réussir ».

Le Docteur MAMOUDOU MARIAMA, quant à elle a d’abord remercié BANK OF AFRICA, au nom des familles des enfants, pour son soutien indescriptible et ensuite mentionné que « cet accompagnement de la Fondation vient à point nommé, car ces enfants ont un type de surdité pour lequel le traitement nécessite des moyens, mais surtout une expertise chirurgicale développée ; de plus, les enfants ont plus de chance de guérir car étant pris en charge tôt ».

Ce programme initié par la Fondation Lalla Asmaa et présidé par la princesse Lalla Asmae, pour enfants et jeunes sourds, majoritairement marocains initialement, a automatiquement bénéficié de l’implication de la Fondation BOA, car cadrant parfaitement avec les objectifs de celle-ci et prend aujourd’hui une dimension continentale grâce à cette collaboration avec la Fondation BOA.

Au total, 25 enfants originaires du Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Gabon, Niger et Sénégal ont bénéficié d’implant cochléaire dans le cadre dudit programme.

* Ce système transforme des sons analogiques en signaux numériques transmis aux nerfs ; L’enfant sourd entend ce qu’on lui dit et peut alors apprendre à parler.

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Latest article

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

More article