- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
La lettre de TamTamOpérations d’enrôlement biométrique des nigériens de l’extérieur: des résultats appréciables

Opérations d’enrôlement biométrique des nigériens de l’extérieur: des résultats appréciables

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Me Issaka Sounna a organisé une conférence de presse, pour présenter le résultat des opérations d’enrôlement biométrique des nigériens de l’extérieur.

 Pour le président Issaka Sounna, l’enrôlement des nigériens de l’extérieur a démarré le 15 octobre 2022 et a pris fin quinze jours après pour l’ensemble des 15 pays retenus selon les critères arrêtés par le Comité tripartite Ministère de l’Intérieur, Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération et la CENI, et qui sont : l’Algérie, le Benin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali, la République Fédérale du Nigeria, le Royaume du Maroc, le Sénégal, le Tchad, le Togo, la Belgique, la France, les États-Unis.

De façon générale, a-t-il indiqué, les opérations d’enrôlement se sont déroulées dans des conditions optimum de préparation et d’exécution dans la quasi-totalité des pays concernés. Ces opérations ont été massivement soutenues par l’administration diplomatique tant au niveau central que dans les différentes représentations diplomatiques, les hauts conseils des nigériens de l’extérieur, les commissions administratives mises en place pour la circonstance ainsi que les associations nigériennes et les médias très actifs et disponibles.  Les partis politiques en particulier ont été très présents, actifs et disponibles. Ils ont brillé par leur capacité de mobilisation, de sensibilisation et de générosité.

Au nom de la CENI, il leur a adressé ses félicitations et reconnaissances pour cet exemple de mobilisation très enthousiaste de nos compatriotes de la diaspora.

Me Sounna n’a pas oublié l’abnégation et l’engagement de l’ensemble du personnel, des superviseurs, cadres et délégués déployés par la CENI et qui s’est dépensé sans compter. Le Comité de Veille mis en place au bureau central a joué un rôle déterminant qui a permis de répondre aux alertes, sollicitations des différentes missions, mais encore et même d’office pour apporter toutes les corrections aux disfonctionnements et/ou retards sur le terrain. Les réponses logistiques, techniques, matérielles et financières ont été apportées dans les meilleurs délais possibles et se sont révélées efficaces.

          Selon le président de la CENI, au total, la mise en œuvre de l’opération envisagée a concerné 15 pays, 560 opérateurs d’enrôlement et transcripteurs, 215 CEV, 400 kits biométriques. 

Les résultats obtenus à l’issue des différentes opérations font apparaitre  une évolution significative entre le recensement ainsi réalisé et celui de 2015, avec des écarts différents d’un pays à l’autre.

Les données ainsi collectées seront dans les tous prochains jours soumis aux épreuves de dédoublonnage, arbitrage, différents recoupements et exercices biométriques adéquats par les services compétents de la direction du fichier électoral biométrique, comme cela a été le cas pour les résultats antérieurs de l’enrôlement à l’intérieur du pays.

Les résultats qui en sortiront, constitueront la liste électorale provisoire qui fera l’objet d’un affichage au terme duquel les corrections, réclamations et autres demandes seront examinées dans le cadre du contentieux dit de la liste électorale.  La liste finale sera donc celle que les différentes analyses et confrontations via le contentieux auront déterminée.

En conclusion le président de la CENI a sincèrement remercié tous les partenaires et toutes les personnes qui se reconnaissent dans l’effort commun ayant abouti à ce résultat appréciable.  

Par Tamtam Info News

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Latest article

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

More article