spot_img
EconomieLa chine va créer un complexe industriel à Niamey

La chine va créer un complexe industriel à Niamey

La chine va établir un parc industriel à Niamey qui couvre plusieurs domaines tels que l’industrie agro-alimentaire, l’industrie manufacturière, l’industrie des mines et aussi l’immobilier », a annoncé, le lundi 3 Juillet 2023 en début d’après-midi, l’ambassadeur chinois au Niger, M. Jiang Feng, au sortir d’une audience que lui a accordée le Président Mohamed Bazoum.

Selon l’ambassadeur du Pays du Milieu, la création de ce complexe industriel « est la concrétisation » des accords pris lors du forum Chine-Niger « qui s’est tenu avec grand succès, le 26 Avril, dont la cérémonie a été présidée par son excellence Ouhoumoudou Mahamadou, Premier ministre du Niger ».
« Comme on le sait, la Chine fait ce qu’elle dit et dit ce qu’elle fait », a commenté le premier représentant de Pékin à Niamey, informant qu’il a aussi fait le compte-rendu de sa récente visite sur le site pétrolifère d‘Agadem 2 au Chef de l’Etat.
« Aussi, j’ai fait un rapport bref au Président sur ma visite récente au siège d’Agadem 2, point de départ du fameux pipeline [Niger- Bénin, ndlr] », a déclaré le diplomate chinois, selon qui « les travaux accomplis par les nigériens et les chinois sont très très impressionnants ».

« Avec l’accomplissement de ce pipeline, le Niger va connaitre un essor économique à l’avenir », a-t-il promis.
La coopération entre Pékin et Niamey concerne plusieurs secteurs d’intérêts communs.
Le principal axe de cette coopération bilatérale  reste le domaine pétrolier, fruit de cette collaboration qui a permis au Niger, rappelle-t-on, de devenir depuis novembre 2011 pays producteur de pétrole grâce à la mise en exploitation du bloc d’Agadem.
Cette production est exclusivement destinée à l’approvisionnement de la Société de raffinage de Zinder (SORAZ), soit quelque 20.000 barils par jour.

Mais les nombreuses découvertes réalisées par la  société chinoise CNPC sur le bloc Agadem permettent  de comptabiliser des réserves récupérables de 900 millions de barils qui sont mises en production à partir de 2023.
Le Pipeline, dont les travaux de construction ont été lancés en septembre 2019 et ceux de soudure des premières sections en juillet 2021, reliera donc le bloc d’Agadem à la côte béninoise de Sémé.
D’une longueur de plus de 1950 km et d’une capacité supérieure à 100.000 barils par jour, il sera le plus long pipeline d’Afrique.
Sa construction, un investissement de quelque 2,1 milliards de dollars (soit près de 1200 milliards de francs CFA), est rendue nécessaire au regard des réserves importantes de pétrole de notre pays. Grâce à ce pipeline, le Niger va donc transporter et vendre son pétrole sur les marchés internationaux.

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Latest article

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

La chine va établir un parc industriel à Niamey qui couvre plusieurs domaines tels que l’industrie agro-alimentaire, l’industrie manufacturière, l’industrie des mines et aussi l’immobilier », a annoncé, le lundi 3 Juillet 2023 en début d’après-midi, l’ambassadeur chinois au Niger, M. Jiang Feng, au sortir d’une audience que lui a accordée le Président Mohamed Bazoum.

Selon l’ambassadeur du Pays du Milieu, la création de ce complexe industriel « est la concrétisation » des accords pris lors du forum Chine-Niger « qui s’est tenu avec grand succès, le 26 Avril, dont la cérémonie a été présidée par son excellence Ouhoumoudou Mahamadou, Premier ministre du Niger ».
« Comme on le sait, la Chine fait ce qu’elle dit et dit ce qu’elle fait », a commenté le premier représentant de Pékin à Niamey, informant qu’il a aussi fait le compte-rendu de sa récente visite sur le site pétrolifère d‘Agadem 2 au Chef de l’Etat.
« Aussi, j’ai fait un rapport bref au Président sur ma visite récente au siège d’Agadem 2, point de départ du fameux pipeline [Niger- Bénin, ndlr] », a déclaré le diplomate chinois, selon qui « les travaux accomplis par les nigériens et les chinois sont très très impressionnants ».

« Avec l’accomplissement de ce pipeline, le Niger va connaitre un essor économique à l’avenir », a-t-il promis.
La coopération entre Pékin et Niamey concerne plusieurs secteurs d’intérêts communs.
Le principal axe de cette coopération bilatérale  reste le domaine pétrolier, fruit de cette collaboration qui a permis au Niger, rappelle-t-on, de devenir depuis novembre 2011 pays producteur de pétrole grâce à la mise en exploitation du bloc d’Agadem.
Cette production est exclusivement destinée à l’approvisionnement de la Société de raffinage de Zinder (SORAZ), soit quelque 20.000 barils par jour.

Mais les nombreuses découvertes réalisées par la  société chinoise CNPC sur le bloc Agadem permettent  de comptabiliser des réserves récupérables de 900 millions de barils qui sont mises en production à partir de 2023.
Le Pipeline, dont les travaux de construction ont été lancés en septembre 2019 et ceux de soudure des premières sections en juillet 2021, reliera donc le bloc d’Agadem à la côte béninoise de Sémé.
D’une longueur de plus de 1950 km et d’une capacité supérieure à 100.000 barils par jour, il sera le plus long pipeline d’Afrique.
Sa construction, un investissement de quelque 2,1 milliards de dollars (soit près de 1200 milliards de francs CFA), est rendue nécessaire au regard des réserves importantes de pétrole de notre pays. Grâce à ce pipeline, le Niger va donc transporter et vendre son pétrole sur les marchés internationaux.

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Latest article

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

More article