- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
Défense et sécuritéLes États-Unis reprennent leur coopération militaire avec le Niger

Les États-Unis reprennent leur coopération militaire avec le Niger

Après plusieurs jours de suspension, l’armée américaine a repris progressivement sa coopération militaire avec le Niger.

En effet, les opérations de drones et d’avions avec équipage ont repris de plus belle, après un accord avec les nouvelles autorités au pouvoir au Niger depuis le 26 juillet dernier.

Les usa qui ont nommé un nouvel ambassadeur au Niger , plus pragmatiques reconnaissent de fait par cet acte, le nouveau régime du Niger, qui est fortement soutenu par les populations nigériennes.

Contrairement à la France, présente au Niger, non pas pour aider le pays à lutter contre le terrorisme, , mais uniquement pour préserver ses intérêts vitaux, les américains, qui ont invest plusieurs millions de dollars pour équiper leur base sont basés au Niger afin de réellement lutter contre le terrorisme.

On se rappelle du lourd tribut qu’ils ont payé a tongo tongo.

Aujourd’hui, selon plusieurs observateurs
“L’armée américaine a repris ses opérations au Niger, faisant voler des drones et d’autres avions depuis les bases aériennes du pays plus d’un mois en dépit du coup d’État qui avait interrompu momentanement ses activités”, a déclaré le chef des forces aériennes en Europe et Air Forces Africa cité par la chaîne Qatari AL Jazeera
Depuis le coup d’État de juillet qui a renversé le président Mohamed Bazoum, les quelque 1 100 soldats américains déployés au Niger ont été confinés dans leurs bases militaires.

Le général James Hecker a déclaré mercredi que les négociations avec les dirigeants militaires du Niger avaient abouti à la reprise de certaines missions de renseignement et de surveillance.

« Pendant un certain temps, nous n’effectuons aucune mission dans les bases, car, les aérodromes étaient pratiquement fermé », a affirmé Hecker aux journalistes lors du congrès annuel de l’Association des forces aériennes et spatiales.

Maintenant, nous effectuons un grand nombre de missions que nous faisions auparavant ». Hecker a indiqué que les États-Unis volent les missions avec équipage et sans pilote et que ces vols ont repris « au cours des deux dernières semaines ».

Pour rappel, alors que Paris a engagé un véritable bras de fer inutile avec Niamey, Washington a choisi la carte de l’apaisement refusant toujours de qualifier les événements du 26 Juillet de coup d’état.

Actuellement, l’écrasante majorité des nigériens réclament ouvertement le départ des troupes françaises stationnées au Niger, tandis que les américains sont tolérés.

Tam-tam info.news

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Après plusieurs jours de suspension, l’armée américaine a repris progressivement sa coopération militaire avec le Niger.

En effet, les opérations de drones et d’avions avec équipage ont repris de plus belle, après un accord avec les nouvelles autorités au pouvoir au Niger depuis le 26 juillet dernier.

Les usa qui ont nommé un nouvel ambassadeur au Niger , plus pragmatiques reconnaissent de fait par cet acte, le nouveau régime du Niger, qui est fortement soutenu par les populations nigériennes.

Contrairement à la France, présente au Niger, non pas pour aider le pays à lutter contre le terrorisme, , mais uniquement pour préserver ses intérêts vitaux, les américains, qui ont invest plusieurs millions de dollars pour équiper leur base sont basés au Niger afin de réellement lutter contre le terrorisme.

On se rappelle du lourd tribut qu’ils ont payé a tongo tongo.

Aujourd’hui, selon plusieurs observateurs
“L’armée américaine a repris ses opérations au Niger, faisant voler des drones et d’autres avions depuis les bases aériennes du pays plus d’un mois en dépit du coup d’État qui avait interrompu momentanement ses activités”, a déclaré le chef des forces aériennes en Europe et Air Forces Africa cité par la chaîne Qatari AL Jazeera
Depuis le coup d’État de juillet qui a renversé le président Mohamed Bazoum, les quelque 1 100 soldats américains déployés au Niger ont été confinés dans leurs bases militaires.

Le général James Hecker a déclaré mercredi que les négociations avec les dirigeants militaires du Niger avaient abouti à la reprise de certaines missions de renseignement et de surveillance.

« Pendant un certain temps, nous n’effectuons aucune mission dans les bases, car, les aérodromes étaient pratiquement fermé », a affirmé Hecker aux journalistes lors du congrès annuel de l’Association des forces aériennes et spatiales.

Maintenant, nous effectuons un grand nombre de missions que nous faisions auparavant ». Hecker a indiqué que les États-Unis volent les missions avec équipage et sans pilote et que ces vols ont repris « au cours des deux dernières semaines ».

Pour rappel, alors que Paris a engagé un véritable bras de fer inutile avec Niamey, Washington a choisi la carte de l’apaisement refusant toujours de qualifier les événements du 26 Juillet de coup d’état.

Actuellement, l’écrasante majorité des nigériens réclament ouvertement le départ des troupes françaises stationnées au Niger, tandis que les américains sont tolérés.

Tam-tam info.news

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

More article