spot_img
La lettre de TamTamLes goulots d’étranglements dans ce pays : certains responsables

Les goulots d’étranglements dans ce pays : certains responsables

Il est malheureux de constater que les goulots d’étranglements dans ce pays demeurent toujours certains responsables administratifs qui n’ont pas honte de mentir devant le peuple souverain. 

En effet, beaucoup des retraités au virement bancaire et aux différents billettages ont été encore grugés, car, ils n’ont pas encore leurs pensions de retraites  à  la date du 27 juin 2023.
Demandez aux banques et aux différents billetteurs , les raisons.

Pendant ces jours de grande dévotion, il fallait être plus honnête et plus sincère.

L’ honnêteté voudrait que l’on s’attelle à faire rentrer tous les concernés dans leurs droits que d’organiser un simulacre de paiement qui consiste à tromper la vigilance des plus hautes autorités politiques et administratives.

La majorité des retraités qui nous ont contacté se plaignent de la lenteur dans la procédure de paiement.

Beaucoup des retraités fêteront sans toucher leurs pensions . Ce n’est pas élégant et courtois de faire des montages grossiers pour tromper les gens et faire croire à l’opinion que tous les retraités sont payés à la veille de la fête.

L’ honnêteté et la sincérité voudraient que l’on explique à l’opinion publique nationale pourquoi tous les retraités ne sont pas rentrés dans leurs droits comme promis  à la veille de cette fête de tabaski.

Moi personnellement, la centaine des personnes qui m’ont contacté n’ont pas touché leurs retraites à la date du 27 juin 2023.

Pourquoi nous mentir ? A quoi cela  servira ?

Quand vous dites, vous avez payé tous les retraités alors que beaucoup ne sont pas payés pour des raisons que seuls vous , avez le secret, là vous créez des conflits dans certains foyers. Le maître du foyer aura des difficultés à expliquer à sa famille qu’il n’est pas payé à la veille de la fête.

Il serait hautement  souhaitable d’arrêter certaines propagandes contreproductives.
Faites un communiqué, demandez à ceux qui n’ont pas touché leurs pensions de retraites de se présenter à vous, vous serez édifiés.

Soyons vigilants, honnêtes et sincères avec vous-mêmes. Évitons de nous mentir.

C’est le Niger qui gagne !

Par Issoufou BOUBACAR KADO MAGAGI.

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Latest article

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Il est malheureux de constater que les goulots d’étranglements dans ce pays demeurent toujours certains responsables administratifs qui n’ont pas honte de mentir devant le peuple souverain. 

En effet, beaucoup des retraités au virement bancaire et aux différents billettages ont été encore grugés, car, ils n’ont pas encore leurs pensions de retraites  à  la date du 27 juin 2023.
Demandez aux banques et aux différents billetteurs , les raisons.

Pendant ces jours de grande dévotion, il fallait être plus honnête et plus sincère.

L’ honnêteté voudrait que l’on s’attelle à faire rentrer tous les concernés dans leurs droits que d’organiser un simulacre de paiement qui consiste à tromper la vigilance des plus hautes autorités politiques et administratives.

La majorité des retraités qui nous ont contacté se plaignent de la lenteur dans la procédure de paiement.

Beaucoup des retraités fêteront sans toucher leurs pensions . Ce n’est pas élégant et courtois de faire des montages grossiers pour tromper les gens et faire croire à l’opinion que tous les retraités sont payés à la veille de la fête.

L’ honnêteté et la sincérité voudraient que l’on explique à l’opinion publique nationale pourquoi tous les retraités ne sont pas rentrés dans leurs droits comme promis  à la veille de cette fête de tabaski.

Moi personnellement, la centaine des personnes qui m’ont contacté n’ont pas touché leurs retraites à la date du 27 juin 2023.

Pourquoi nous mentir ? A quoi cela  servira ?

Quand vous dites, vous avez payé tous les retraités alors que beaucoup ne sont pas payés pour des raisons que seuls vous , avez le secret, là vous créez des conflits dans certains foyers. Le maître du foyer aura des difficultés à expliquer à sa famille qu’il n’est pas payé à la veille de la fête.

Il serait hautement  souhaitable d’arrêter certaines propagandes contreproductives.
Faites un communiqué, demandez à ceux qui n’ont pas touché leurs pensions de retraites de se présenter à vous, vous serez édifiés.

Soyons vigilants, honnêtes et sincères avec vous-mêmes. Évitons de nous mentir.

C’est le Niger qui gagne !

Par Issoufou BOUBACAR KADO MAGAGI.

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Latest article

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

More article