spot_img
DiplomatieL’Italie finance deux projets sur l’irrigation et la scolarité des filles d’un...

L’Italie finance deux projets sur l’irrigation et la scolarité des filles d’un montant de quatre milliards de fcfa

Le ministre d’Etat, des Affaires Etrangères et de la Coopération Hassoumi Massoudou et l’ambassadrice d’Italie au Niger Mme Emilia Gatto, ont procédé ce samedi au ministère des Affaires Etrangères, à la signature d’un accord sur le financement de deux projets d’une valeur de 6 millions d’euros, soit 4 milliards de francs CFA.

Il s’agit du Projet de Petite Irrigation Pour le Développement de la Production de la Tomate (PPI/DPT) qui a pour objectif principal, le développement de cette production en toute saison, afin de valoriser les produits locaux, accroître les revenus des producteurs, améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle et assurer l’offre de la tomate au Niger pendant toute l’année
Le Projet d’Accélération de l’Education des Filles (PAEF) avec pour objectif, la mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Accélération de l’Education et de la Formation des Filles et des Femmes au Niger (SNAEFF)
Le Projet de la Petite Irrigation « veut contribuer au développement des chaînes de valeur de la filière tomate, notamment à travers la réalisation de 100 hectares d’aménagements hydro-agricoles pour la petite irrigation avec maîtrise de l’eau et équipements de pompage solaire, l’appui à la mise en valeur des terres » a annoncé la diplomate italienne
L’enjeu, dans les 4 communes d’intervention de ce projet, dans les régions de Tahoua et Maradi, est celui non seulement d’augmenter la production mais aussi de faire en sorte que cette production soit transformée, mise en valeur, commercialisées et rentables pour les opérateurs économiques.
Pour le Projet Irrigation qui se fera dans une approche multisectorielle et multi acteurs, il devrait aboutir à l’accélération du rythme d’accroissement des principaux indicateurs d’accès (Taux Brut de Scolarisation), de maintien (Taux d’Achèvement Primaire) ainsi que ceux en lien avec le taux d’admission  au Cours d’Initiation. « Et la réduction des écarts au niveau de l’Indice de parité fille-garçon  dans  10 communes de la région de Maradi » indique l’ambassadrice Emilia Gatto.
Pour la mise en œuvre de ce projet, le ministère de l’Education Nationale pourra bénéficier d’une assistance technique de l’Agence Onusienne ONU-Femmes
Avec ces deux projets, « la coopération italienne réaffirme son engagement dans deux secteurs prioritaires du Niger, le développement rural et l’éducation et, par la modalité d’exécution choisie, confirme sa pleine confiance dans les capacités des institutions publiques nigériennes à opérationnaliser les stratégies nationales de développement » a déclaré la diplomate italienne
Dans son intervention à cette cérémonie, le ministre d’Etat Hassoumi Massoudou a insisté sur le fait que le gouvernement du Niger conformément au PDES 2023/2026 dans sa section développement rural, « accorde une place de choix à la sécurité alimentaire et c’est dans cette logique que l’Italie, partenaire du Niger dépuis juin 1986, avec la signature de l’Accord Cadre, contribue à de nombreux projets dans le domaine du développement rural, agricole et environnemental »
L’Education de la jeune fille  fait partie des projets prioritaires du Président de la République. « C’est d’ailleurs dans cette optique qu’avait été organisée une Table Ronde des partenaires sur le thème  ‘’Assurer la réussite scolaire des filles au Niger’’  en marge de l’Assemblée Générale des Nations Unies à New York et du Sommet sur l’Education, le 21 septembre 2022 » rappelle le ministre des Affaires Etrangères
Hassoumi Massoudou en enfin salué l’excellence des relations d’amitié et de coopération entre l’Italie et le Niger, « qui se renforce davantage avec la signature de ces importants Accords, qui permettront sans nul doute, de lutter contre l’insécurité alimentaire, à créer des emplois et à assurer l’éducation de nos filles »
Cette cérémonie s’est déroulée en présence des membres des  missions diplomatiques d’Italie et du Niger, ainsi que de la Représentante de ONU Femme.

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Latest article

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Le ministre d’Etat, des Affaires Etrangères et de la Coopération Hassoumi Massoudou et l’ambassadrice d’Italie au Niger Mme Emilia Gatto, ont procédé ce samedi au ministère des Affaires Etrangères, à la signature d’un accord sur le financement de deux projets d’une valeur de 6 millions d’euros, soit 4 milliards de francs CFA.

Il s’agit du Projet de Petite Irrigation Pour le Développement de la Production de la Tomate (PPI/DPT) qui a pour objectif principal, le développement de cette production en toute saison, afin de valoriser les produits locaux, accroître les revenus des producteurs, améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle et assurer l’offre de la tomate au Niger pendant toute l’année
Le Projet d’Accélération de l’Education des Filles (PAEF) avec pour objectif, la mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Accélération de l’Education et de la Formation des Filles et des Femmes au Niger (SNAEFF)
Le Projet de la Petite Irrigation « veut contribuer au développement des chaînes de valeur de la filière tomate, notamment à travers la réalisation de 100 hectares d’aménagements hydro-agricoles pour la petite irrigation avec maîtrise de l’eau et équipements de pompage solaire, l’appui à la mise en valeur des terres » a annoncé la diplomate italienne
L’enjeu, dans les 4 communes d’intervention de ce projet, dans les régions de Tahoua et Maradi, est celui non seulement d’augmenter la production mais aussi de faire en sorte que cette production soit transformée, mise en valeur, commercialisées et rentables pour les opérateurs économiques.
Pour le Projet Irrigation qui se fera dans une approche multisectorielle et multi acteurs, il devrait aboutir à l’accélération du rythme d’accroissement des principaux indicateurs d’accès (Taux Brut de Scolarisation), de maintien (Taux d’Achèvement Primaire) ainsi que ceux en lien avec le taux d’admission  au Cours d’Initiation. « Et la réduction des écarts au niveau de l’Indice de parité fille-garçon  dans  10 communes de la région de Maradi » indique l’ambassadrice Emilia Gatto.
Pour la mise en œuvre de ce projet, le ministère de l’Education Nationale pourra bénéficier d’une assistance technique de l’Agence Onusienne ONU-Femmes
Avec ces deux projets, « la coopération italienne réaffirme son engagement dans deux secteurs prioritaires du Niger, le développement rural et l’éducation et, par la modalité d’exécution choisie, confirme sa pleine confiance dans les capacités des institutions publiques nigériennes à opérationnaliser les stratégies nationales de développement » a déclaré la diplomate italienne
Dans son intervention à cette cérémonie, le ministre d’Etat Hassoumi Massoudou a insisté sur le fait que le gouvernement du Niger conformément au PDES 2023/2026 dans sa section développement rural, « accorde une place de choix à la sécurité alimentaire et c’est dans cette logique que l’Italie, partenaire du Niger dépuis juin 1986, avec la signature de l’Accord Cadre, contribue à de nombreux projets dans le domaine du développement rural, agricole et environnemental »
L’Education de la jeune fille  fait partie des projets prioritaires du Président de la République. « C’est d’ailleurs dans cette optique qu’avait été organisée une Table Ronde des partenaires sur le thème  ‘’Assurer la réussite scolaire des filles au Niger’’  en marge de l’Assemblée Générale des Nations Unies à New York et du Sommet sur l’Education, le 21 septembre 2022 » rappelle le ministre des Affaires Etrangères
Hassoumi Massoudou en enfin salué l’excellence des relations d’amitié et de coopération entre l’Italie et le Niger, « qui se renforce davantage avec la signature de ces importants Accords, qui permettront sans nul doute, de lutter contre l’insécurité alimentaire, à créer des emplois et à assurer l’éducation de nos filles »
Cette cérémonie s’est déroulée en présence des membres des  missions diplomatiques d’Italie et du Niger, ainsi que de la Représentante de ONU Femme.

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Latest article

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

More article