- Advertisement -Newspaper WordPress Theme
La lettre de TamTamProcessus d’enrôlement de la diaspora nigérienne La CENI apporte des explications sur...

Processus d’enrôlement de la diaspora nigérienne La CENI apporte des explications sur les opérations

Le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) Maitre Issaka Souna a animé un point de presse le samedi 11 février 2023, au siège de ladite institution. Cette sortie médiatique de Me Issaka Souna a pour objectif d’informer les électeurs sur l’affichage et la gestion du contentieux des nigériens de la diaspora. C’était en présence des commissaires de la CENI et de plusieurs autres invités.

En effet, l’élaboration de la liste électorale des nigériens de la diaspora a été démarrée par la CENI le 15 octobre 2022. Cette opération s déroulée au niveau de 215 centres d’enrôlements et vote mobile, 213 transcripteurs.

A l’entame du point de presse, Me Issaka Souna a d’abord réitéré ses sincères remerciements et félicitations à tous ceux qui ont concouru de près ou de loin à la bonne marche de ce processus. Par la même occasion, il a indiqué que la CENI a noté avec bonheur le bon déroulement de la première étape.

C’était également le lieu pour lui d’informer l’opinion nationale et internationale que l’affichage et la gestion du contentieux de la liste électorale biométrique provisoire est une étape importante de la finalisation de la liste électorale définitive des nigériens de la 9ème région communément appelée la « diaspora ».

Aussi ajoutât-il « depuis lundi 6 février 2023, nos équipes ont commencé le travail sur le terrain et les rapports qui nous parviennent quotidiennement sont rassurants quant à la bonne conduite de cette étape ».

Par la suite, le président de la CENI, a eu à édifier l’opinion publique que, dans le cadre de l’affichage et de la gestion du contentieux de la liste provisoire en cours, tout citoyen inscrit peut vérifier sur les listes disponibles ou affichées dans les centres d’enrôlement et vote si ses données personnelles et nominative y figure avec exactitude.

Dans le cas échéant,  il peut   demander la correction en cas d’erreurs constatée et tout citoyen omis de la liste électorale peut présenter une réclamation à la commission administrative dont il relève à condition de produire son récépissé d’inscription ainsi que tout celui qui est inscrit à la liste provisoire peut réclamer la radiation d’une autre personne indument inscrite sur cette liste, à charge pour lui d’apporter les preuves de son affirmation.

De ce fait, Me Issaka Souna a précisé que c’est seulement après ces étapes des réclamations qui sont avérées fondées et justes et l’intégration des corrections nécessaires au fichier électoral biométrique par la CENI dans les meilleurs délais que la liste définitive sera établie.

Et les cartes d’électeurs seront distribuées avant l’organisation de l’élection des députés de la diaspora dans les meilleurs délais possibles.

Par Balkissa Ibrahima

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) Maitre Issaka Souna a animé un point de presse le samedi 11 février 2023, au siège de ladite institution. Cette sortie médiatique de Me Issaka Souna a pour objectif d’informer les électeurs sur l’affichage et la gestion du contentieux des nigériens de la diaspora. C’était en présence des commissaires de la CENI et de plusieurs autres invités.

En effet, l’élaboration de la liste électorale des nigériens de la diaspora a été démarrée par la CENI le 15 octobre 2022. Cette opération s déroulée au niveau de 215 centres d’enrôlements et vote mobile, 213 transcripteurs.

A l’entame du point de presse, Me Issaka Souna a d’abord réitéré ses sincères remerciements et félicitations à tous ceux qui ont concouru de près ou de loin à la bonne marche de ce processus. Par la même occasion, il a indiqué que la CENI a noté avec bonheur le bon déroulement de la première étape.

C’était également le lieu pour lui d’informer l’opinion nationale et internationale que l’affichage et la gestion du contentieux de la liste électorale biométrique provisoire est une étape importante de la finalisation de la liste électorale définitive des nigériens de la 9ème région communément appelée la « diaspora ».

Aussi ajoutât-il « depuis lundi 6 février 2023, nos équipes ont commencé le travail sur le terrain et les rapports qui nous parviennent quotidiennement sont rassurants quant à la bonne conduite de cette étape ».

Par la suite, le président de la CENI, a eu à édifier l’opinion publique que, dans le cadre de l’affichage et de la gestion du contentieux de la liste provisoire en cours, tout citoyen inscrit peut vérifier sur les listes disponibles ou affichées dans les centres d’enrôlement et vote si ses données personnelles et nominative y figure avec exactitude.

Dans le cas échéant,  il peut   demander la correction en cas d’erreurs constatée et tout citoyen omis de la liste électorale peut présenter une réclamation à la commission administrative dont il relève à condition de produire son récépissé d’inscription ainsi que tout celui qui est inscrit à la liste provisoire peut réclamer la radiation d’une autre personne indument inscrite sur cette liste, à charge pour lui d’apporter les preuves de son affirmation.

De ce fait, Me Issaka Souna a précisé que c’est seulement après ces étapes des réclamations qui sont avérées fondées et justes et l’intégration des corrections nécessaires au fichier électoral biométrique par la CENI dans les meilleurs délais que la liste définitive sera établie.

Et les cartes d’électeurs seront distribuées avant l’organisation de l’élection des députés de la diaspora dans les meilleurs délais possibles.

Par Balkissa Ibrahima

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

More article